Soupe au boeuf et au chou à la mijoteuse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Nombre de portion : 6-8

Temps de préparation:

15 min

Temps de cuisson:

8h
10 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Facile
Congélation: Oui

Ingrédients

  • Huile végétale
  • 1 kg de rôti de palette (boeuf)
  • Sel et poivre
  • 1 gros oignon jaune, haché
  • 3 grosses gousses d’ail, hachées
  • 1/4 tasse de pâte de tomate
  • 4-5 tasses (1 petit) de chou, coupé en gros quartiers
  • 3 carottes moyennes, coupées en rondelles
  • 3 feuilles de laurier
  • 796 ml de tomates en dés
  • 3-4 tasses de bouillon de boeuf

Garniture : persil frais, parmesan, croûtons

Préparation

  1. Dans une casserole, faire chauffer l’huile.
  2. Saler et poivrer votre rôti de palette.
  3. Saisir à feu vif des deux côtés.
  4. Retirer le rôti de la casserole et y mettre l’oignon et l’ail.
  5. Faire revenir 3-4 minutes.
  6. Ajouter la pâte de tomates et faire cuire 1 à 2 minutes.
  7. Déglacer avec un peu de bouillon et verser le tout dans la mijoteuse. Prenez le temps de gratter le fond de la casserole et d’aller chercher toutes les saveurs.
  8. Ajouter le rôti de palette et le reste des ingrédients. Saler et poivrer.
  9. Faire cuire à la mijoteuse à LOW pendant 8 heures.

Récemment, une lectrice me disait avoir repris le bouillon et un peu de viande de mon super rôti de palette pour en faire une soupe et j’ai trouvé ça génial. J’ai donc décidé de concocter une petite soupe au bœuf et au chou en ayant en tête mon mijoté de bœuf. Ça me ferait un bon repas soutenant, mais plus léger que celui que je sers traditionnellement avec des pommes de terre. 

Une belle façon de se remplir le bedon sur l’heure du lunch sans s’endormir après le diner au boulot. Je suis certaine que ça t’arrive aussi quand tu dégustes un repas trop lourd pour le diner. Perso, ça m’endort, mais m’endors. Ça me donne seulement l’envie de roupiller sur le divan et de faire un beau doigt d’honneur à tout ce que j’ai à accomplir.

Donc, j’essaie, du mieux que je peux, manger plus léger au diner. OK ça m’arrive aussi de me taper du McDo et de le regretter tout de suite après, mais j’essaie fort de ne plus me bourrer sur l’heure du diner. Sinon, mon énergie tombe à plat comme la batterie d’une voiture, à -40 degrés, un jour d’hiver. J’espère que tu aimeras ma fourchette. Bon appétit. 

Publié le 3 novembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *