Soupe-repas aux boulettes d’inspiration vietnamienne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Soupe-repas aux boulettes d'inspiration vietnamienne Cinq Fourchettes
Nombre de portion : 6-8

Temps de préparation:

20 min

Temps de cuisson:

20 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Facile
Congélation: Non

Ingrédients

  • ¼ d’une recette de farce à dumpling (recette ici)
  • 2 c. table d’huile végétale
  • 1 blanc de poireau, haché
  • 2 tasses de chou nappa
  • 1 c. table de gingembre, râpé
  • 3 c. table de gingembre, coupé en petits cubes
  • ½ tasse de ciboulette chinoise, hachée finement
  • 2 contenants de 900 ml de bouillon de poulet ou de légumes
  • 1 sachet de vermicelles de riz
  • ½ contenant de champignons au choix, tranchés finement
  • Une petite poignée de coriandre fraiche, hachée grossièrement
  • 1 lime
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Faire des minis boulettes avec la farce de dumpling. L’équivalent d’une cuillère à thé pour chaque boulette. Mettre de côté.
  2. Faire revenir le poireau dans l’huile dans un grand chaudron.
  3. Ajouter le gingembre et le chou. Faire revenir 1 à 2 minutes.
  4. Ajouter le bouillon et faire bouillir.
  5. Ajouter les boulettes et cuire 8 minutes.
  6. Terminer en ajoutant la ciboulette, les vermicelles de riz, la coriandre et les champignons.
  7. Servir dans des bols immédiatement.
  8. Ajouter un trait de jus de lime au goût.

 

Soupe-repas aux boulettes d'inspiration vietnamienne Cinq Fourchettes

Vous vous rappelez la superbe recette de dumpling que je vous ai partagé ? Et bien, si je vous disais que vous pouvez faire un deux pour un avec les mêmes ingrédients à quelques exceptions près en vous créant cette superbe soupe-repas aux boulettes d’inspiration vietnamienne ! Si vous êtes aussi excitée que moi, vous ne tenez plus en place.

J’adore trop faire des recettes du type « deux pour un » ! Il n’y a pas de gaspillage, car on utilise tout ce qui nous reste de la recette. On a deux recettes différentes. Tout aussi savoureuses l’une comme l’autre, en plus de sauver un temps fou en cuisine ! C’est merveilleux n’est-ce pas ? Ou comme je dis souvent « C’est ti pas marvelous ! ».

Publié le 14 août 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *