Vin chaud aux arômes boréales ( glögg boréal)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Nombre de portion : 4

Temps de préparation:

20 min

Temps de cuisson:

10 min

Temps de repos:

24h
Degré de difficulté: Facile
Congélation: Non

Ingrédients

Recette gracieusement offerte par le Strom Spa tirée du livre La cuisine nordique

  • 4 gousses de cardamome
  • 2 c. thé de baies de genévrier
  • 2 c. à soupe d’aiguille d’épinette
  • 2 c. thé de graines de carvi sauvage
  • 1/3 tasse de sirop d’érable
  • 1 bouteille de vin rouge québécois
  • 2 tasses de canneberges fraiches ou congelées
  • 1 orange coupée en tranches
  • 1 c. thé de gingembre frais, haché
  • 2 c. thé d’essence de mélilot
  • 1 c. à soupe de pétales de rose sauvage séchés
  • 4 onces de rhum épicé québécois

Préparation

  1. Dans un poêlon, faire rôtir à sec les gousses de cardamome, les baies de genévrier, les aiguilles d’épinette et le carvi sauvage de 1 à 2 minutes.
  2. Mettre les épices dans un mortier et les broyer grossièrement à l’aide d’un pilon.
  3. Dans une casserole, mélanger le sirop d’érable, le vin rouge, les canneberges, les tranches d’orange, le gingembre, l’essence de mélilot, les pétales de rose sauvage et les épices broyées.
  4. Laisser macérer 24 heures au réfrigérateur.
  5. Une fois macérer, chauffer la préparation dans la casserole jusqu’à ce qu’elle soit bien chaude. Elle ne doit toutefois pas bouillir.
  6. Juste avant de servir, ajouter le rhum et passer le glögg au tamis fin.
  7. Répartir la boisson dans des tasses ou des verres à double paroi (qui supporte la chaleur).
  8. Garnir chaque portion de quelques canneberges, d’une tranche de gingembre et de quelques pétales de rose sauvage. J’ai personnellement ajouté une tranche d’orange récupérée dans le tamis .

J’adore le vin chaud. Je trouve ça super réconfortant après une journée dehors au froid. C’est quelque chose qu’on avait l’habitude de boire dans ma famille après une journée de glissade, dehors, pendant que les enfants continuaient de dévaler les pentes avec leur « crazy carpet ». C’était un moment entre adultes qui m’apportait beaucoup de bonheur. Quand le Strom Spa m’a fait parvenir son livre La cuisine nordique (vendu ici) accompagné des ingrédients pour faire ce vin chaud, laisse-moi te dire que je ne me suis pas fait prier pour exécuter la chose.

C’était si délicieux et différent des vins chauds que je leur ai demandé la permission de partager la recette avec vous. Cette petite touche québécoise nous emporte ailleurs et c’est à découvrir absolument. La liste des épices pourrait te faire peur, mais c’est quand même relativement à trouver en ligne. En faisant une recherche très simple, je me suis rendu compte qu’elles se vendaient toutes sur la sublime boutique en ligne d’Épices de cru. On en profite pour faire le plein d’épices pour la nouvelle année qui s’entame et de jeter les vieilles épices qui dorment depuis trop longtemps dans notre armoire et qui ne goûtent probablement plus rien ! Faites votre ménage avec un verre de vin chaud à la main et décuplez du même coup votre plaisir. Sur ce, cheers ma fourchette !

Publié le 14 janvier 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *