Un déjeuner décadent à partager: Mon chemin de gaufres sucrées/salées  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Un déjeuner décadent à partager: Mon chemin de gaufres sucré/salé - Cinq Fourchettes
Nombre de portion : 4-6

Temps de préparation:

20 min

Temps de cuisson:

20 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

Mélange à gaufres

  • 2 tasses de mélange Bisquick Betty Crocker
  • 1 1/3 tasse de lait
  • 2 c. soupe d’huile végétale
  • 1 œuf
  • 2 c. table de poudre de cacao

Garniture

  • 1 tasse de crème 35% à fouetter
  • 1 tasse de cassonade
  • 2 bananes
  • 1 pêche
  • 1/4 tasse de beurre
  • 5-6 tranches de bacon cuit et émietté
  • 1 tasse de bleuets
  • 1/4 tasse de tartinade aux noisettes fondue
  • Sucre en poudre

Préparation

  1. Huiler si nécessaire votre gaufrier et le faire réchauffer.
  2. Mélanger les 4 premiers ingrédients du mélange à gaufres au fouet jusqu’à consistance lisse. Diviser le mélange dans deux bols. Incorporer la poudre de cacao à l’un des mélanges.
  3. Faire cuire les gaufres natures et au chocolat (tout dépendant du gaufrier, vous devriez obtenir 12 gaufres de 4 pouces). Réserver.
  4. Fouetter la crème et réserver.
  5. Couper les bananes sur la longueur en 4 morceaux chacun. Rouler les morceaux dans la cassonade. Réserver.
  6. Couper la pêche en tranche et rouler les morceaux dans la cassonade. Réserver.
  7. Faire fondre le beurre dans une grande poêle et y déposer les fruits. Faire dorer délicatement les fruits des deux côtés sans trop faire cuire pour ne pas qu’ils tournent en compote.
  8. Disposer les gaufres, les fruits caramélisés, le chocolat, la crème fouettée, les bleuets et le bacon sur un papier parchemin au centre de la table.
  9. Saupoudrer de sucre à glacer et déguster!
Chez moi, nous sommes du type “à la bonne franquette”. On adore mettre des plats sur la table et partager un bon repas avec les gens qu’on aime. Le genre sans chichi, convivial mais surtout sans négliger la qualité. Comme nous sommes aussi du genre à inviter la familia pour un brunch du dimanche, on cherche toujours à se renouveler pour ne pas tomber dans la routine (Pas toujours facile de sortir des traditionnels œufs, bacon et croissants).
Un déjeuner décadent à partager: Mon chemin de gaufres sucré/salé - Cinq Fourchettes
Puis un soir, lors d’un souper avec ma tribu, nous avons fait ce fameux dessert de fruits que l’on dépose sur un papier parchemin avec des biscuits, du chocolat fondu et du caramel. Vous savez, l’espèce de fondue au chocolat réinventée où tout le monde pige dans le dessert sans avoir besoin d’assiette ou de recherche désespéré pour retrouver notre fruit tombé dans le fond du caquelon?
Un déjeuner décadent à partager: Mon chemin de gaufres sucré/salé - Cinq Fourchettes
Bref, en regardant mes enfants picosser dans le plat, j’ai eu l’idée de transposer l’expérience mais en version déjeuner! On y garderait les fruits bien sûr, mais on remplacerait les biscuits par des gaufres, ça serait génial c’est sûr! Je me suis donc fait une “batch” de gaufres moitié chocolat, moitié régulières pour plaire à tout le monde, j’ai caramélisé quelques fruits, ajouté du chocolat, un peu de bacon et le résultat fut un succès sur toute la ligne!
Un déjeuner décadent à partager: Mon chemin de gaufres sucré/salé - Cinq Fourchettes
Les petits comme les grands ont tout dévoré et ce, dans une ambiance festive et sans fla fla! Les cocos s’amusaient à se voler des bleuets et du bacon dans un combat quasi extrême d’escrime à la fourchette! De beaux fous rire, je peux vous le garantir! Voici donc, ma recette de déjeuner à partager pour vos prochains déjeuner en famille ou entre amis! Vous m’en donnerez des nouvelles!
Pour d’autres recettes amusantes mettant en vedette les produits Betty Crocker, visitez le site Vivre Délicieusement! Suivez-les sur Twitter, sur Instagram, sur Pinterest! Vous pouvez aussi recherché le mot-clic #CookUpIncredible
 

Décharge : Même si cette recette est commanditée par General Mills, les propos et opinions émis dans ce texte n’engagent que moi. 

 

Publié le 25 août 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *