Trois ingrédients de base, trois recettes, trois repas

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest

Je me suis lancé le défi de cuisiner les 3 repas de la journée avec la même base d’ingrédients pour me prouver que c’est facile de prendre ce que l’on a sous la main et de le transformer en repas complet et goûteux, peu importe l’heure de la journée. Je me suis dit que ce serait aussi pratique et économique lorsque l’un ou plusieurs de mes ingrédients de base tomberaient en spécial à l’épicerie.

J’ai donc pris un ingrédient frais, un ingrédient qui se congèle et un autre ayant une vie longue durée. L’idée m’est venue lorsqu’on m’a approché pour travailler avec des fromages européens. Bon, déjà, avoir le bonheur de travailler des fromages de grande qualité qui se trouvent habituellement dans mon frigo, c’est quand même excitant, mais facile pour moi, car, je les utilise régulièrement.

Donc, il était de mise pour moi de rendre la chose un petit plus difficile en choisissant de faire 3 repas avec la même base, question d’ajouter un peu de piquant à mon travail. Parce qu’on va se le dire travailler avec ces trois fromages d’exception soit le Parmigiano Reggiano AOP, Grana Padano AOP et l’Asiago Stagionato AOP, c’est quand même « easy peasy ». Si tu es fan de fromages, tu comprends mon point et mon excitation face à cette belle collaboration. N’est-ce pas ?

Ce sont, comme tu peux le voir avec la mention AOP qui accompagne leur nom, tous des fromages d’appellation d’origine protégée. Ce qui veut dire qu’un fromage portant cette mention doit respecter des règles de production précises et reliées à une région bien précise. Ils ont en plus un savoir qui se transmet de génération en génération depuis des lustres et ça, c’est précieux lorsqu’il est temps de confectionner un produit de qualité.

Par exemple, l’Asiago est originaire du plateau alpin portant le même nom, dans le nord de l’Italie et au pied des Alpes dans la région de Trentino. Il y est fabriqué depuis l’an 1000 ! Je veux dire, c’est ce que l’on peut appeler de l’expérience mes amis. Il est vieilli de 2 à plus de 15 mois selon sa variété. On propose habituellement l’Asiago avec des aliments plus sucrés comme le miel ou les confitures et ici, on l’utilise habituellement au déjeuner, mais j’ai voulu faire changement. Je l’ai donc utilisé pour accompagner des pâtes. Il est plus doux à mon avis que le Parmigiano Reggiano AOP et permettait à mon plat d’être complémenté par le fromage plutôt que d’être envahi par ce dernier. J’ai aussi utilisé une saucisse italienne plus sucrée pour faire mes boulettes ce qui allait extrêmement bien avec l’Asiago. Une belle combinaison à faire.

Le Parmigiano Reggiano AOP, probablement le plus connu des trois, puisque dégusté partout dans le monde. Je suis d’ailleurs certaine que vous en avez de façon régulière dans votre frigo. Il est produit dans les régions suivantes en Italie : Parma, Reggio Emilia, Modena, Bologna, à l’ouest de la rivière de Reno et Mantua, à l’est du fleuve Pô. C’est un fromage qui est vieilli de 12 à 36 mois ! D’ailleurs la couleur du sceau sur la croûte du parmesan va indiquer le temps de vieillissement du produit. De cette façon, c’est beaucoup plus facile pour le consommateur de s’y retrouver.

En parlant de croûte, je vous conseille fortement de ne JAMAIS la jeter une fois le fromage consommé. Balancez-moi ça dans une sauce spaghetti lors de la cuisson, vous ajouterez un goût exquis à vos sauces. C’est de plus super sain à faire puisque les croûtes se forment naturellement et elles sont non traitées ce qui leur permet d’être comestible. Je l’ai utilisé dans ma recette de soupe aux tomates parce que c’est un match naturel et qu’en tuile, c’est tout simplement exquis.

Le petit dernier et non le moindre, le Grana Padano AOP. Que dire… un délice. Je l’ai découvert récemment celui-là lors d’un événement gastronomique et je suis tombée en amour. Littéralement. C’est le genre de fromage que l’on picosse sans arrêt lorsque la pointe de fromage se trouve devant nous. C’est très difficile de s’arrêter. Ce fromage d’exception de la plaine de Padana en Italie s’illustre en cuisine ! C’est une vedette assurée et si vous ne l’avez jamais essayé, c’est le temps d’y remédier. J’en ai maintenant toujours dans mon frigo et j’en mets partout.

Pour cette fois, je vous l’ai proposé au petit déjeuner, parce que tsé, faut bien commencer la journée. Je l’ai combiné à de la mozzarella pour faire des tomates grillées au four ainsi que déposer, en morceau dans les assiettes afin de doubler le bonheur. Ça te fait une superbe assiette lorsque le tout est accompagné de saucisse, de rôti, d’un bon espresso et d’un œuf coulant. Je te le dis, y’a rien de mieux pour bruncher un dimanche matin !

Alors pour relever ce défi de cuisiner trois repas avec la même base (pas obligé de les faire la même journée), sois à l’affût des rabais. Fais des réserves de saucisses italiennes au congélateur, aie toujours les fromages sous la main et surveille les rabais sur les tomates du Québec et lance-toi. Pssttt, en hiver, reluque les tomates de serre du Québec, elles sont tellement bonnes. C’est un bonheur de manger de bonnes tomates en hiver.

On se lance ? Voici les 3 recettes. Amuse-toi et viens me jaser quand ce sera fait !

Pour en connaitre plus sur les fromages AOP AGRIFORM, c’est par ici : AOP Agriform (aop-agriform-cheese.com)

DÉJEUNER

Tomates cuites au four gratinées


Temps de cuisson : 17 minutes

Temps de préparation : 10 minutes

Degré de difficulté : facile

Portion : 4 à 6 portions

Ingrédients :

  • ½ tasse de GRANA PADANO AOP, râpé
  • ½ tasse de mozzarella, râpé
  • 3 tomates, coupées en grosses tranches
  • 1/3 tasse de basilic, frais
  • Sel et poivre
  • Filet d’huile d’olive

Marche à suivre :

  1. Préchauffer le four à 400 F.
  2. Déposer les tranches de tomates sur une plaque allant au four recouverte de papier parchemin.
  3. Déposer la mozzarella et le GRANA PADANO AOP, râpé
  4. Ciseler le basilic et parsemer les tomates.
  5. Saler et poivrer.
  6. Enfourner pendant 15 minutes.
  7. Terminer la cuisson à BROIL pour faire griller le fromage.
  8. Servir immédiatement accompagner de rôties, de saucisses italiennes, de laitue ou de roquette et d’un œuf.

DINER

Soupe aux tomates


Temps de cuisson : 1 h 45

Temps de préparation : 20 minutes

Degré de difficulté : facile

Portion : 4

Ingrédients :

  • 1 tasse de Parmigiano Reggiano AOP, râpé
  • 4-5 tomates ROMA
  • Filet d’huile
  • Sel et poivre
  • 1 c. table de beurre
  • 1 petit oignon jaune, haché
  • 2 grosses gousses d’ail, hachées finement
  • 1 tasse de tomates broyées
  • ½ tasse de basilic frais, ciselé
  • 1 branche de thym frais
  • 1 ½ tasse de bouillon de poulet
  • 1 saucisse italienne douce ou piquante, cuite et coupée en rondelle
  • 1/3 à ½ tasse de crème (optionnel)

Marche à suivre :

  1. Préchauffer le four à 375 F.
  2. Déposer sur une plaque à cuisson recouverte de papier parchemin, 8 petits paquets du Parmigiano Reggiano AOP râpé.
  3. Enfourner sur la grille du centre quelques minutes jusqu’à ce que le fromage soit fondu et doré.
  4. Pendant ce temps, couper les tomates en deux sur le sens de la longueur. Saler et poivrer.
  5. Lorsque les tuiles de parmesan seront prêtes, les déposer dans une assiette.
  6. Déposer les tomates sur la plaque ayant servi à la cuisson des tuiles.
  7. Arroser les tomates d’un filet d’huile. Enfourner sur la grille du centre pendant 60 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient bien rôties.
  8. Vers la mi-cuisson des tomates, préparer les oignons, l’ail et le basilic.
  9. Faire fondre le beurre dans un chaudron.
  10. Ajouter les oignons et faire cuire à feu moyen vide pendant 5 minutes.
  11. Ajouter l’ail et cuire 1 minute.
  12. Ajouter les tomates broyées, le basilic, la branche de thym et le bouillon.
  13. Saler et poivrer.
  14. Ajouter les tomates rôties.
  15. Laisser mijoter à feu moyen pendant 30 minutes en brassant de temps à autre.
  16. Faire dorer dans un poêlon les rondelles de saucisses et réserver.
  17. Retirer la branche de thym et à l’aide d’un pied-mélangeur, réduire en purée la soupe.
  18. Si vous désirez une soupe plus crémeuse, ajouter la crème et bien mélanger.
  19. Ajouter quelques morceaux de saucisse, des tuiles de parmesan et un peu de basilic frais sur votre soupe.

SOUPER

Pâtes sauce tomate et boulette de porc et chair à saucisse


Temps de cuisson : 40 à 50 minutes

Temps de préparation : 30 minutes

Degré de difficulté : facile

Portion : 4 à 6 portions

Ingrédients :

Sauce :

  • 3 c. table d’huile d’olive
  • 1 oignon jaune, haché finement
  • 3 gousses d’ail, hachées finement
  • 4 tomates ROMA, coupées en dés
  • 1 boite de tomates broyées (796 ml)
  • Basilic frais au goût
  • Sel et poivre

Boulettes :

  • ¼ tasse de fromage Asiago AOP, râpé ou en copeaux
  • 225 grammes de chair à saucisse
  • 225 grammes de porc
  • ½ tasse de chapelure assaisonnée à l’italienne
  • 1 œuf
  • 1 c. thé de poudre d’ail
  • ½ c. thé de sel
  • Poivre au goût
  • 1 c. table d’huile

Autres :

  • Fromage Asiago AOP
  • 350 grammes de pâtes longues au choix
  • Sel et poivre
  • Basilic frais au goût

Marche à suivre :

  1. Préchauffer le four à 400 F.
  2. Mélanger tous les ingrédients des boulettes et former 20 à 25 boulettes.
  3. Déposer sur une plaque allant au four recouverte de papier parchemin.
  4. Enfourner pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites. Les retourner à mi-cuisson.
  5. Pendant la cuisson des boulettes, faire chauffer l’huile dans une petite casserole.
  6. Faire suer l’oignon pendant 3 à 4 minutes.
  7. Ajouter l’ail et faire cuire 1 à 2 minutes.
  8. Ajouter les tomates et la purée de tomates. Saler et poivrer.
  9. Mijoter à feu moyen pendant 15-20 minutes.
  10. Vers la fin de la cuisson de la sauce, partez vos pâtes en les cuisant selon les instructions sur l’emballage.
  11. Avant de les égoutter, conserver ½ tasse d’eau de cuisson.
  12. Ajouter les pâtes à la sauce et bien les recouvrir. Au besoin, utilisez l’eau des pâtes pour allonger la sauce.
  13. Servir en ajoutant des boulettes sur les pâtes.
  14. Garnir de copeaux de fromage Asiago AOP et de basilic.
  15. Saler et poivrer.

 

Pour conserver la recette sur Pinterest c’est par ici : https://www.pinterest.ca/cinqfourchettes

 

Décharge : Ce billet est commandité par les fromages AOP AGRIFORM. Cependant, les opinions sont les miennes et n’appartiennent qu’à moi.

Publié le 15 janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *