Pimp ton Monkey Bread avec les chocolats Lindt!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Nombre de portion : 6-8

Temps de préparation:

Temps de cuisson:

Temps de repos:

Degré de difficulté: Facile
Congélation: Non

Ingrédients

Pour la pâte
  • 1 1/4 tasse de babeurre tempéré
  • 1/4 tasse de sucre
  • 3 tasses de farine
  • 2 c. thé de levure instantanée
  • 1/2 c. thé de sel
  • 6 c. soupe de beurre non salé fondu
  • 40 chocolat Lindt en boule
Pour la garniture
  • 1/2 tasse de beurre non salé fondu
  • 3/4 tasse de cassonade
  • 3/4 tasse de sucre
  • 1 1/2 c. thé de cannelle

Préparation

  1. Dans un bol mélanger le babeurre et le sucre. Réserver.
  2. Mélanger la farine, la levure et le sel à la cuillère de bois ou au batteur avec le crochet à pétrir.
  3. Ajouter le mélange de babeurre et mélanger vigoureusement jusqu’à ce que la pâte commence à se former.
  4. Incorporer le beurre graduellement et pétrir la pâte pendant 5 minutes au batteur sur socle ou à la main sur une surface enfarinée.
  5. La pâte sera collante et c’est normal.
  6. Mettre dans un bol légèrement huilé et couvrir d’un linge humide et laisser reposer dans un endroit tiède et humide pendant 1 heure.
  7. Préparer le mélange à garniture composé de la cassonade, du sucre et de la cannelle dans un bol. Faites fondre votre beurre dans un autre bol. Réserver.
  8. Beurrer généreusement un moule Bundt.
  9. Séparer la pâte en 40 morceaux de différentes grosseurs.
  10. Enrouler chacun des chocolats dans la pâte.
  11. Tremper les boules de pâte dans le beurre et les rouler dans le mélange à la cannelle.
  12. Déposer les boules de façon aléatoire dans le moule Bundt.
  13. Mélanger le reste du mélange à la cannelle et du beurre fondue et le couler sur les boules de pâte.
  14. Laisser reposer 45 minutes dans le moule recouvert de pellicule plastique dans un endroit tiède et humide.
  15. Retirer la pellicule et faire cuire pendant 40 minutes sur la grille du centre à 350 degrés.

 

Y’a des soirées où l’inspiration est au neutre. Ton cerveau est en arrêt cardiaque depuis quelques jours. Tes neurones dorment avec ton hamster comme s’ils étaient en lendemain de brosse. Tu n’attends rien d’eux et tu végètes pour les supporter dans leur grève du travail. Puis là, assise dans mon divan, bien bien tranquille, je regarde la “tivi” le cerveau un peu dans les vapes surtout pendant les pubs. Là v’là tu pas une annonce de chocolat (Lindt pour ne pas les nommer). Puis je me dis, oh man! faut vraiment que je fasse un tour au magasin m’acheter du chocolat, ça me réveillerait le cerveau un peu! Puis, comme un zombie en manque de chair humaine, j’ai mis mon manteau puis je suis allée me chercher de la drogue de gourmande comme j’aime bien l’appeler!

Essayer de m’imaginer, couette tout croche, pantalon mou devant l’étalage de chocolat de Noël, à me convaincre de ne pas tout prendre à la manière du vieux jeu télévisé “L’épicerie en folie” ! Tsé un bras sur le début de la tablette et tu glisses ton bras pour tout laisser tomber dans ton panier? Bref, je me suis restreint et j’ai succombé pour des Rolos minis et des Lindts en boule (comme quoi la pub nous influence sans le savoir hahaha!). Je pars un peu avec ce sentiment de culpabilité en me disant qu’il ne faut pas passer au travers toute seule!

J’ai eu une pensée pour mon amie Marie-Claude, une vraie junkie de chocolat! Je vous dis manger du chocolat de même ça se peut pas! (Allo Marie!!!). Donc, en chemin, je me mets à penser au repas du soir. Mmmm si je faisais un dessert (J’en fait pas souvent mais clairement mon cerveau réclame du sucre). Puis là, l’éclair!

Je sais pas pour vous, mais depuis que Ricardo a publié en front page de son magazine,  le Monkey Bread, bien c’est devenu un dessert en demande chez nous. Il est facile à faire, hyper convivial et tellement cochon! Quand je le fais avec les flos, même s’ils sont plus vieux, j’ai l’impression de rejouer à la pâte à modeler avec eux! On roule les boules en gang (pas de double sens svp les amis) puis, ça se fait en deux temps trois mouvements.

Le lien avec le chocolat que je viens d’acheter? Bien voilà la patente … et si je combinais les deux! Des Monkey Bread farci au chocolat! Miam! Ça serait si cochon que ça pourrait même faire un dessert pour Noël! Je me lance alors dans la confection de ce futur dessert cochon tout droit descendu du ciel! C’est toujours énervant d’essayer quelque chose, car il y a deux options possibles : le flop ou la réussite totale! Je me suis donc dit : “la moitié farcie de Lindt et l’autre de Rolos! Que le meilleur gagne!”

 

Verdict des flos et de moi aussi? Définitivement les Lindt! Malheureusement, le Rolo a durci et est devenu moins intéressant à la cuisson! J’essaierai la prochaine fois avec juste du caramel salé! MIAM!

Alors voici donc la recette de Ricardo de Monkey Bread juste ici ! Il vous suffira juste dans le cas de ma version, de rouler les boules de pâtes autour du chocolat! De bien sceller pour ne pas que celui-ci s’échappe à la cuisson!

Vous me direz ce que vous pensez? Miam dans notre cas!
Publié le 13 décembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *