Crevettes épicées ou “Oh non, j’ai oublié l’entrée!”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Crevettes épicées
Nombre de portion : 2

Temps de préparation:

5 min

Temps de cuisson:

2 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Facile
Congélation: Non

Ingrédients

  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 6 grosses crevettes (16/20)
  • 2 échalotes françaises émincées
  • 1 pincée de poivre rose concassé
  • 1 pincée de piment de Cayenne (ou d’Espelette)
  • 1/4 tasse de xérès
  • Sel de mer

Préparation

  1. Saler les crevettes. Faite chauffer l’huile dans une poêle à feu élevé.
  2. Déposer les crevettes avec les échalotes dans la poêle et faire sauter pendant 2 minutes.
  3. Ajouter le poivre rose et saupoudrer de Cayenne.
  4. Déglacer au xérès et laisser réduire une trentaine de secondes.
  5. Servir!

 

Crevettes épicées

Ce soir, j’ai mangé le meilleur tartare de boeuf du monde.

Je niaise pas.

N’en déplaise à Danny St-Pierre, à Normand Laprise ou à Jean Soulard, c’est chez Cinq Fourchettes qu’on mange le plus savoureux des tartares de boeuf que la terre ait portés.

Avant de m’envoyer des fleurs à la tonne, sachez que cette recette merveilleuse n’est pas de mon crû, mais de celle de Carl Murray, (qui était, à l’époque de la publication du livre où j’ai pigé la recette, chef-proprio du restaurant Voodo) le chef du Mojo Resto Bar.

Toujours est-il que nous avions envie, l’amoureux et moi, de manger aussi des crevettes avec notre mignon tartare. Faut dire que nous étions chez Costco, devant le stand à crevettes gigantesques, quand nous avons eu l’idée.

On a résisté à la tentation de mettre ces bêtes dans le panier. On s’est dit que ça prendre 3 livres de beurre à l’ail pour en venir à bout. On s’est rabattu sur les crevettes tigrées 16/20 qui nous semblaient plus à notre portée. “Avec plein de beurre à l’ail, chérie, m’semble que ça serait génial non?”, m’a lancé l’amoureux.

C’est en cherchant ma recette de tartare que je suis tombée sur celle de Gildor Roy (oui, oui le comédien!) dans le même livre (101 personnalités, 101 recettes). Du coup, j’ai envoyé promener l’ail qui, soyons francs, peut être un obstacle aux soupers d’amoureux.

Trucs : Parce qu’on a pas tous du xérès dans le garde-manger, on peut prendre du vin blanc ou encore diluer du vinaigre de xérès dans de l’eau (moitié-moitié).

Publié le 16 décembre 2012

2 réponses

  1. Oh, je vais très certainement tenter cette recette pour mon prochain repas de crevettes, avec du piment d'Espelette hummmm!!!
    Et tu sais quoi, je risque de les faire aussi avec un tartare!!
    Et tu sais quoi encore, je pense que je vais me laisser tenter par le meilleur tartare moi aussi, parce que je suis allé voir la recette et WOW!! Elle ressemble un peu à celui que je fais, alors il doit être très bon aussi.
    Sur ce don dimanche et merci pour le beau message dans mon courriel 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *