Burger végé avec galette de quinoa

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Burger végé avec galette de quinoa Cinq Fourchettes
Nombre de portion : 5

Temps de préparation:

15 min

Temps de cuisson:

7-10 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Facile
Congélation: Non

Ingrédients

  • 2 œufs, battus
  • 1 c. thé de Sriracha
  • 1 petite échalote française, hachée finement
  • ¼ tasse de parmesan, râpé
  • ½ tasse de cheddar vieilli, râpé (perso, j’ai utilisé le cheddar vieilli un an de la fromagerie Victoria)
  • ½ c. thé de sel
  • 3 c. table de farine
  • 1 petite gousse d’ail, hachée finement
  • 3 tomates séchées dans l’huile, hachées finement
  • 1 ¼ tasse de quinoa, cuit
  • Poivre au goût
  • 2 c. table d’huile de caméline (Signé Caméline) ou d’olive

Hamburger :

  • 5 pains hamburger
  • Quelques feuilles d’épinards
  • Oignon rouge, tranché mince
  • Moutarde au miel
  • Ou tous autres ingrédients que vous aimez dans vos burgers.

Préparation

  1. Mélanger tous les ingrédients
  2. Former 5 boulettes (approximativement, 1/3 tasse chaque)
  3. Faire chauffer l’huile dans un poêlon.
  4. Cuire les boulettes à feu moyen quelques minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  5. Faire cuire les pains hamburger et garnir le tout.

Burger végé avec galette de quinoa Cinq Fourchettes

J’avais un frigo à vider. J’avais beaucoup d’ingrédients qui trainaient ici et là. J’ai réuni tout ça et j’ai cuisiné des burgers végés avec en guise de boulette, des galettes de quinoa. Moi, j’aimais déjà, mais je doutais pour les ados/jeunes adultes de la maisonnée.

J’ai dû, comme toute bonne mère, pousser la chose dans le gorgoton de fiston ainé pour l’inciter à au moins essayer. Comment dire, je n’ai pas poussé le reste du burger dans sa bouche, ça s’est comme fait tout seul. Mieux que ça ? Le soir venu, je lui ai dit qu’on mangeait ça pour souper (il avait testé la chose en pm). Il a immédiatement invité son ami à se joindre à nous. Je vous le dis, un jeune de 20 ans n’invite pas son pote à souper si ce n’est pas « bon dans la yeule ».

Si ça s’arrêtait là

Encore mieux, ledit ami s’est exclamé à quelques reprises que c’était trop bon pis que ça ne ressemblait en rien à ce qu’il avait goûté dans la catégorie végé. On n’aime pas ce genre de commentaire, on ADORE. Faqueeeeeee, c’est à faire et à refaire les fourchettes ! OUI, OUI ! Juste ça ! Un hit, rien de moins.

 

Publié le 24 mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *