soupe-catelli-3

Avec les chaudes journées des dernières semaines, je ne pensais jamais voir l’automne arriver cette année. Je ne déteste pas quand le soleil plombe le ciel, mais quand les feuilles tournent au jaune et orange, j’adore ça! Vous savez le vent frais sur nos joues, les cols roulés et les mijotés ont quelque chose de réconfortant. J’avais tellement hâte de mitonner des potages remplis de légumes colorés! Enfin, je suis servie!

J’aime l’automne aussi (et surtout!) pour ces longues visites au marché. Je ne me lasse pas de regarder tous ces comptoirs remplis de récoltes des champs. J’ai le goût de tout acheter, de quitter le boulot et de passer mes journées à cuisiner en attendant la marmaille qui revient de l’école. Ils ouvriraient la porte et les effluves du souper en préparation les envahiraient. On rigolerait, on ferait les devoirs sans stress et je leur servirais leur repas qu’on mangerait en se racontant nos vies huit fois.

soupe-catelli-2

Le bonheur.

Dans ma vie réelle, ce n’est pas tout à fait ce tableau qui se dessine soir après soir rassurez-vous. J’ai beau aimer les légumes du marché, je n’ai pas l’intention de renoncer à mon chèque de paye bimensuel. Si je veux que ça sente bon l’automne quand les kids descendent du bus, je dois utiliser d’autres moyens : la mijoteuse!

soupe-catelli-1

Ce qui est intéressant avec cette soupe repas, c’est que vous pouvez l’adapter à vos envies, vos goûts. On peut remplacer les carottes par des pommes de terre, le basilic par de l’origan, etc. On peut y ajouter du poulet ou des lentilles pour plus de protéines.  Pas de soucis : prenez le fromage que vous avez sous la main.

Aussi, avant de partir le matin, il suffit de tout mettre les ingrédients dans la mijoteuse (sauf les pâtes et la crème) et en arrivant du travail, on passe le pied mélangeur direct dans le récipient. Il ne vous reste qu’à ajouter les pâtes cuites et la crème! Mon truc pour gagner du temps : j’ai toujours des pâtes cuites congelées sous la main (qui se dégèlent très rapidement sous l’eau chaude[1]), je n’ai qu’à les ajouter à mon potage.  Le temps de mettre la table et d’installer tout le monde, elles seront bien chaudes! Il est aussi possible de faire la soupe dans un chaudron.  Il suffit de faire revenir les oignons quelques minutes et d’ajouter le reste des ingrédients (sauf les pâtes et la crème). On fait mijoter une bonne quarantaine de minutes avant de passer au mélangeur.

soupe-catelli-4

J’ai testé les pâtes Catelli® Sans Gluten pour cette recette. Bien sûr, vous pouvez utiliser n’importe quelles pâtes, mais je trouvais intéressant que des pâtes qui goûtent les pâtes « normales » soient disponibles pour ceux qui souffrent de la maladie cœliaque ou si jamais vous avez de la visite intolérante au gluten.

Soupe repas aux pâtes et tomates d’automne à la mijoteuse


Temps de préparation : 10 minutes

Portions : 6



Ingrédients

  • 8 tasses de tomates italiennes coupées en quatre (ou trois boîtes de conserve de tomates en dés de 28 onces)
  • 1 gros oignon rouge
  • 3-4 grosses carottes
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 c. à soupe de sucre
  • 1 c. à soupe de pâte de tomate
  • 1 c. à soupe de basilic séché
  • 2 tasses de bouillon de poulet ou de légumes
  • 2 c. à thé de sel (ou moins au goût)
  • Poivre en quantité
  • 1/2 paquet de pâtes courtes Catelli® Sans Gluten cuites
  • 1 tasse de crème 35 %
  • 1 tasse de fromage cheddar fort, rapé

Marche à suivre : 

  1. Dans le plat de la mijoteuse, mettre tous les ingrédients à l’exception des pâtes et de la crème.
  2. Faire chauffer à basse température pendant 8 heures ou à haute température pendant 4 heures.
  3. Passer la soupe au mélangeur jusqu’à la consistance désirée. Ajouter la crème et bien mélanger.
  4. Remettre dans le plat de la mijoteuse. Ajouter les pâtes et le fromage.

Je vous souhaite une bonne popote d’automne! Essayez cette recette, inventez-en d’autres et partagez  vos recettes réconfortantes avec les #FamillesCatelli!

[1]  Pour farder des pâtes congelées, vous n’avez qu’à suivre les indications de l’emballage pour la cuisson et à faire congeler en portions dans des contenants hermétiques ou même des sacs pour congélation.

Décharge : Même si cet article est généreusement commandité par Catelli, les opinions et écrits n’engagent que moi.