Tourtière du Saguenay Lac-Saint-Jean

Nombre de portion : 15-20

Temps de préparation:

1h

Temps de cuisson:

12h

Temps de repos:

8h
Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Oui

Ingrédients

  • 2 grandes abaisse de pâtes à tarte (approximativement 1.25 kilo)
  • 2 livres de porc en petits cubes
  • 2 livres de boeuf en petits cubes
  • 2 grosses poitrines de poulet en petits cubes
  • 1 livre de veau en petits cubes
  • 5 à 6 livres de pommes de terre, coupées en petits cubes (ne choisissez pas des pommes de terre nouvelles car elles absorbent moins bien le bouillon)
  • 3 gros oignons coupés en cubes
  • Sel et poivre
  • Approximativement 2 litres de bouillon de boeuf
  • Un peu de lait

Préparation

  • La veille, couper votre viande et vos pommes de terre en petits cubes. Mettre les pommes de terre dans l’eau et laisser les mariner toute la nuit. Mettre la viande mélangée dans un contenant hermétique.
  • Le matin (ou le soir si vous optez pour une cuisson de nuit), préchauffer votre four à 400 F.
  • Sur une surface légèrement enfarinée, étaler le 2/3 de votre pâte en formant un grand ovale qui fait presque le double de la surface du fond de votre rôtissoire.
  • Déposer la pâte dans le fond de votre rôtissoire et la remonter sur les rebords. Idéalement, elle devrait dépasser un peu de façon à pouvoir la rouler un peu avec la pâte du dessus à la fin.
  • Déposer dans le fond de votre plat, le tiers de pommes de terre et des oignons. Couvrir du tiers de la viande.
  • Saler et poivrer.
  • Refaire le processus jusqu’à ce qu’il ne reste plus de viande et de pommes de terre ou jusqu’à ce que le plat soit bien rempli. Évidemment, selon la grosseur de votre plat, il vous en faudra plus ou moins.
  • Presser légèrement le mélange pour que ce soit bien rempli.
  • Verser délicatement le bouillon jusqu’à ce qu’il couvre tous les ingrédients. Le niveau de bouillon doit être à peine au-dessus des ingrédients.
  • Sur une surface légèrement enfarinée, étaler le reste de votre pâte en formant un grand ovale qui sera un peu plus grand que la surface de votre rôtissoire.
  • Déposer la pâte sur votre mélange de viande.
  • Rouler les deux pâtes ensemble afin de former un pourtour hermétique.
  • À l’aide d’un couteau, faites une petite entaille au centre.
  • Badigeonner légèrement la pâte de lait.
  • Enfourner à découvert pendant 1 h — 1 h 15.
  • Baisser la température à 250 F et cuire de 10 à 12 heures couvert avec le couvercle de la rôtissoire. Surveillez régulièrement pour ne pas brûler votre croûte et vérifier qu’il ne manque pas de bouillon. Si vous voyez qu’elle semble sèche au niveau de l’entaille, ajouter du bouillon à l’aide d’une seringue ou d’une poire.
  • Déguster  !

Bon, ça fait des années que je veux cuisiner une tourtière du Lac. Mais, j’ai la trouille. Pourquoi ? Parce que la tourtière du Lac est non seulement sacrée, mais il y a autant de recettes que de famille venant de cette belle région du Québec. De plus, elle crée la polémique en deux secondes si les gens considèrent qu’on ne l’a pas faite comme il faut. Alors, c’est la peur au ventre que j’ai décidé de me lancer. Mais, avant de la faire, j’ai demandé l’aide de lecteurs et amis qui viennent du Saguenay Lac-Saint-Jean. Tsé, une fille veut bien faire. J’ai donc pris les conseils de tous et je me suis lancée !

Moment d’humilité, j’ai complètement raté ma première version ! La pâte a littéralement été engloutie par la garniture. C’est là que j’ai appris que j’avais probablement trop étalé la pâte et qu’elle était trop mince et que j’avais recouvert trop serré le papier d’aluminium et que l’humidité ne pouvait sortir. Comme quoi hein, tout le monde fait des erreurs. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai refait le soir même, une deuxième tourtière. 

Je vous avais promis d’en faire une et comme je quitte en voyage de presse pour 8 jours, il fallait que je me grouille pour la refaire. Pas besoin de vous dire qu’on a de la tourtière pour dix ans. Je l’ai congelée en portion individuelle et j’irai en donner aux gens en situation d’itinérance pendant le temps des fêtes question de leur donner un peu de réconfort. 

La tourtière du lac, c’est long à faire, mais quand on sait comment la faire, c’est relativement simple. J’ai opté pour une cuisson de nuit, mais vous pouvez la faire cuire de jour en la débutant très tôt le matin ! Faites ce qui vous rend le plus à l’aise. J’y suis aussi allé avec la recette de base. Évidemment, vous pouvez modifier à votre guise. Une lectrice me disait d’ailleurs que dans sa famille, ils marinent les viandes dans la sauce soya et un sachet de soupe à l’oignon. Vous pouvez aussi modifier la sorte de viande. Le gibier, entre autres le chevreuil, fait un excellent boulot !

Alors, allez-y comme ça vous chante. L’important est  d’avoir du plaisir à la déguster. Je tiens d’ailleurs à remercier mon amie Manon (du blogue La Petite Bette), Véronique Gagné et Guylaine Bilodeau pour l’aide qu’ils m’ont apportée pendant le processus ! C’est grandement apprécié ! 

Dernier truc : Réchauffer au four micro-ondes, elle devient plus sèche. On me dit que c’est le moment de sortir les betteraves marinées et le ketchup ! Bon appétit mes petits choux !

Publié le 10 décembre 2021

10 réponses

  1. Vous êtes sur la bonne voix pour une bonne réussite dune tourtiere du Lac . Moi jai ma recette également comme tout le monde et cest corect comme ça . Cest plate dêtre comme tout le monde ahh . Jai hâte de faire la mienne . Elle sera au four a minuit la veille du Jour de Lan . Bonnes Fêtes a vous tous ici .

  2. on peu employer de la viande haché, porc , veau, boeuf, oignon qu’on mélange avec sel et poivre. on laisse au frigo pour une nuit. le lendemain , on place notre pâte dans le fond de notre plats et on commence à monter en étage viande et pomme de terre. on rajoute un peu ,sois bouillon poulet, boeuf ou eau , environ 8 Oz.
    on recouvre avec la pâte et on la mets au four à 350 f pour la partir et on baisse à 250f pour le reste de la cuisson. la grosseur de la tourtière joue avec le temps de cuisson.

    1. Oui tout à fait. C’est la beauté de cette recette traditionnelle, la modifier selon nos envies et nos racines.

  3. Dans notre famille (Lac St-Jean), nous mélangeons porc, boeuf et DINDE (plus goûteux que le poulet) avec 1 oignon (réduit en purée) par livre de viande, 1 c. à thé RASE de sel par livre de viande, poivre, patates, bouillon de DINDE et une canne de sauce hot chicken ESTA (pour au moins 5 lbs de viande) et laissons mariner le tout 2 à 3 jours (sans air pour ne pas que les patates rougissent) avant d’enfourner( ne pas oublier la cheminée). Nous ajoutons aussi un peu de vinaigre à la pâte du marché… Après que la pâte soit un peu cuite (environ 1heure à 400) et que les ingrédients ont commencé à mijoter, on recouvre d’un papier d’aluminium avant de mettre le couvercle et laissons mijoter facilement 10 à 12 heures de 250 à 300 (selon les fours et la grosseur) et laissons dorer la pâte vers la fin de la cuisson… Plus ça cuit longtemps, meilleur c’est…! Ça sent et ça goûte le ciel!

    1. Il y a tellement de version différente. Je pense que c’est ce qui en fait aussi sa beauté ! Merci du partage !

  4. Vos recettes sont toutes alléchantes , Au lieu de la dinde ou du poulet jajoute 4 cuisses de canards confites , cest un peut dispendieux mais ça donne un goût particulierement délicieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.