Salade de riz au saumon à l’aneth du jardin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Salade de riz au saumon à l’aneth du jardin Cinq Fourchettes
Nombre de portion : 4

Temps de préparation:

10 min

Temps de cuisson:

35 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

  • 2 tasses de riz basmati
  • 2 tasses de légumes surgelés
  • 4 pavés de saumon
  • Huile d’olive
  • Jus de citron
  • Sel et poivre
  • 1 avocat

 

Pour la vinaigrette

  • 1 c. à soupe de moutarde de Dijon ou de moutarde à l’ancienne
  • 100 ml d’huile d’olive
  • 50 ml de jus de citron
  • 2 c. à soupe d’aneth fraîche ciselée

Préparation

  1. Faire cuire le riz selon les instructions figurant sur l’emballage. Une fois le riz cuit, passez-le à l’eau froide pour le refroidir.
  2. Faire cuire les légumes à la vapeur. Plongez-les à l’eau froide pour les refroidir.
  3. Mélanger le riz et les légumes.
  4. Placer les pavés de saumon au milieu d’une feuille de papier parchemin. Arroser d’un filet d’huile d’olive et d’un filet de jus de citron. Saler et poivrer. Refermer la feuille comme une papillote en s’assurant que les côtés soient bien fermés.
  5. Mettre au four une quinzaine de minutes à 350 F.
  6. Mélanger les ingrédients de la vinaigrette. Bien fouetter puis arroser le riz.
  7. Servir avec des tranches d’avocat!
Salade de riz au saumon à l’aneth du jardin Cinq Fourchettes

Oui, il y a du basilic, de la coriandre et de la ciboulette qui grandissent au soleil dans mon jardin.

On retrouve aussi des tomates italiennes en devenir, des fleurs qui se transformeront bientôt en courgettes, des pois mange-tout qui grimpent le long du treillis. J’ai beaucoup d’espoir de manger des betteraves, de faire des potages de carottes qui ont grandi grâce à mon compost et de déterrer des oignons rouges.

Cette année, j’ai testé le navet « boule de neige » et les haricots espagnols. Pis, j’ai coupé des pommes de terre avec des yeux en quartier que j’ai ensevelies dans la terre. Croisons nos doigts!

Mais il y a aussi de l’aneth! Un très gros plant d’aneth qui sent bon les cornichons à 100 mètres à la ronde! L’aneth, c’est bon dans les marinages, mais c’est encore meilleur avec du poisson.  C’est une herbe fragile : son goût diminue grandement à la cuisson.  Une personne avertie en vaut deux!

Les populations du nord, les Russes et les Polonais en tête, en jettent un peu partout : dans les pommes de terre, sur les poissons tant crus que cuits, dans les salades, avec le concombre et même avec les boulettes de viande.

Moi, je l’aime particulièrement avec le saumon. Un saumon pas trop cuit. Sans trop de fla fla.

Publié le 8 août 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *