Quand deux classiques québécois se rencontrent Poutine à la Gibelotte de Sorel

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Nombre de portion : 1

Temps de préparation:

20 min

Temps de cuisson:

25 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

  • 1 pomme de terre Russet tranchée en bâtonnets
  • 2 tranches de bacon coupées en petits morceaux
  • 1 grosse saucisse de gibier
  • 50-75 g de lotte
  • ½ carotte coupée en brunoise (en petits dés)
  • ¼ tasse de maïs en grain
  • 3 rondelles d’oignon rouge
  • 1 c. à soupe de pâte de tomate
  • 1 cube de bouillon de bœuf
  • 1 tasse d’eau
  • ¼ tasse de bière rousse
  • Une poignée de fromage en grain
  • Sel et poivre
  • Gras de canard ou huile à friture

Préparation

  1. Faire bouillir dans un chaudron d’eau la saucisse pendant une dizaine de minutes.
  2. Pendant ce temps, faire dorer le bacon dans une poêle. Retirer le bacon et éponger avec du papier absorbant. Enlever un peu de gras dans la poêle et faire revenir les oignons quelques minutes. Une fois bien dorés, les retirer de la poêle.
  3. Quand la saucisse est cuite, la retirer de l’eau et la trancher en rondelles minces. Les déposer dans la poêle et bien les faire dorer des deux côtés.
  4. Toujours dans la même poêle, faire cuire le poisson. Pour ma part, j’avais une belle tranche de filet. J’ai fait cuire 1 minute de chaque côté.
  5. Ajouter les carottes dans l’eau de cuisson de la saucisse et faire bouillir 2-3 minutes. Égoutter.
  6. Réserver les carottes, la saucisse, le bacon, les oignons et le poisson au chaud.
  7. Dans la même poêle qui a servi à faire cuire le bacon, verser la bière et faire réduire à feu vif de moitié.  Bien racler le fond pour en enlever toutes les saveurs. Ajouter l’eau, la pâte de tomate, le cube de bouillon de bœuf et bien mélanger. Faire mijoter à feu moyen jusqu’à épaississement. Saler et poivrer au goût.
  8. Faire fondre le gras de canard dans un chaudron et quand il est bien chaud, ajouter les patates. Les retirer une fois bien dorées et bien saler.
  9. Déposer dans une grande assiette les frites, ajouter les saucisses, les carottes, le bacon, les oignons, le maïs, le fromage en grain et le poisson. Arroser généreusement de sauce. Savourer!

À l’occasion du Festival de la Gibelotte Sorel-Tracy, on m’a donné le défi de faire de une recette de ce met typique de cette région. En fait, on m’a demandé de réinventer la Gibelotte de Sorel à la manière Cinq Fourchettes.

Fouillez-moi pourquoi, mais la première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est de la poutine!
« De la poutine?! », m’a répondu incrédule celui qui poussait le panier à l’épicerie. « Oui! Ça ne peut qu’être bon de la poutine à la Gibelotte! Deux mets traditionnels québécois dans la même assiette, ça ne peut qu’être génial! », ai-je tenté de le rassurer.
En fait, de la Gibelotte, c’est un mot-valise. C’est gibier et lotte mixés ensemble. Donc, vous comprendrez que pour y arriver, ça prendre du gibier et de la lotte! À ça, on rajoute une sauce au bouillon de bœuf, des carottes, du maïs, du lard salé, des patates et des oignons.
Cette recette est devenue tellement populaire à Sorel qu’un festival en son honneur a été créé il y a 37 ans! Cette année, les
festivaliers ont rendez-vous du 4 au 12 juillet prochain. Entre les spectacles de Marie-Mai, des Cowboys Fringants, de Louis-Jean Cormier et de Daniel Bélanger, il sera possible de goûter à de la gibelotte d’inspiration mexicaine ou méditerranéenne ou de participer à un tournoi de pêche en famille!
Après avoir popoté mon idée de poutine à la Gibelotte de Sorel, pouvez-vous croire que ça se battait pour pouvoir piger dans mon assiette! Même le chum m’a prévenue : « Tiens-toi prête! C’est sûr qu’un chef t’appelle pour t’acheter les droits sur ta recette! »
En attendant que je devienne millionnaire avec les droits sur ma poutine, je serais curieuse de connaître VOTRE recette préférée de Gibelotte!  Écrivez-la moi dans les commentaires en bas ici. Dites-moi si vous en avez déjà mangée? Avez-vous aimé ça? Et quel est, selon vous, le fameux ingrédient secret de la vraie de vraie Gibelotte de Sorel? J’ai hâte de vous lire!
Je ne suis pas toute seule qui aime pimper les mets traditionnels. Regardez cette vidéo de Felipe St-Laurent, le chef de la boutique de charcuteries de luxe « Ils en fument du bon », située au marché Jean-Talon, à Montréal, qui réussi à mettre tous les ingrédients de la gibelotte dans une saucisse! Ça l’air délicieux!
YouTube video
Les rendez-vous Loto-Québec

Le métier de divertisseur de Loto-Québec s’exprime par son engagement envers les Québécois en apportant son soutien à 110 évènements à travers le Québec : les rendez-vous Loto-Québec dont le Festival de la Gibelotte de Sorel. Cette année, les rendez-vous Loto-Québec célèbrent leur 10e anniversaire : 10 ans de festivités partout au Québec!
Publié le 3 juillet 2014

4 réponses

  1. Ha! Bien, je n'aurais jamais oser mettre tout ça ensemble… À prime à bord, la liste des ingrédients me trouble un peu, mais en regardant tes photos (très belles d'ailleurs) et en lisant ton billet, je viens de me découvrir deux nouveaux besoins: je veux aller à ce Festival et faire cette recette de poutine à la Gibelotte.

    Avec mes enfants, nous avons osé goûter à celle du McDo, mais ça ne se compare pas. Sinon, mon chum qui vient de Drummondville adore la version avec "poulet et petits pois".

  2. Wow… quelle belle découverte car au départ, je n'aurai pas pu te dire que la gibelotte contenait de la lotte et du gibier ! Merci pour m'avoir fait saliver !
    Ta poutine semble bien délicieuse ! Je vais tenter de la recréer à mon tour et merci pour la suggestion du festival !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *