La Mauricie : une région gourmande épatante

Famille

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Mauricie La belle d'à côté gourmande tourisme

J’ai eu la chance de découvrir de nouveaux endroits gourmands en Mauricie en compagnie de mon amie Maude du blogue MC Globetrotteuse. Et je peux vous dire après un 3 jours intensif de visite que j’ai la vague impression de n’avoir vu que la pointe de l’iceberg de cette magnifique région qu’on appelle tendrement La belle d’à côté.

Cette vaste région regorge de gens créatifs, accueillants et aux talents multiples. C’est définitivement une région à découvrir si ce n’est pas déjà fait. Une région qui est beaucoup, mais beaucoup plus qu’un simple pit stop entre Montréal et Québec. Je te raconte tout ça dans ce texte. Si à la fin tu n’es pas convaincu, c’est que tu es mort en dedans mon ami, oui, oui, mort en dedans.

1 er arrêt : Domaine Gélinas

Véritable coup de cœur de la tournée, le Domaine Gélinas est un arrêt à faire absolument si vous passez dans la région. Au détour d’une route sinueuse se trouve cette très charmante entreprise familiale de Saint-Sévère. De belles grandes tables à pique-nique vous attendent de même qu’un superbe bistro qui vous permettront de vous détendre, un verre de vin à la main et une bouchée de pizza à la truite dans la bouche.

Frederic Gélinas, vigneron et copropriétaire du Domaine, est sans aucun doute très doué pour concocter de beaux produits bien équilibrés qui sauront vous plaire. J’ai personnellement ramené deux spiritueux à base de raisins (oui, oui) soit un gin au pimbina (petit fruit sauvage de la même famille que le sureau) et une liqueur de brandy adoucis à l’érable.

Nom qui lui va d’ailleurs très bien, car l’érable ne prend pas toute la place en bouche. Il y a un savant équilibre des saveurs qui fait que cette liqueur n’est pas trop sucrée, ce qui fait défaut à plusieurs produits du genre.

Je vous conseille fortement de vous y poser le temps d’un après-midi et de profiter des dégustations offertes sur place (moyennant des frais).

Pour toutes les informations, c’est par ici : Domaine Gélinas

2e arrêt : Vignoble Prémont

Situé à Saint-Angèle-de-Prémont, ce vignoble, tenu par Dany Bergeron et sa conjointe Martine Lesage, vous accueille dans sa charmante salle de dégustation où vous pourrez goûter à leurs 4 vins. Le vignoble offre également du vin, du café et des mocktails en cannette.

Il fait aussi partie du réseau Terego . Pratique pour les gens en VR.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Vignoble Prémont

3e arrêt : Microbrasserie de la Nouvelle-France

La Microbrasserie de la Nouvelle-France est non seulement une pionnière des bières sans gluten en Amérique du Nord, mais cultive elle-même les grains servant à la fabrication de ses bières. La houblonnière est d’ailleurs certifiée biologique.

Le décor de la microbrasserie est d’ailleurs époustouflant. Je vous conseille fortement de manger à l’intérieur afin de vous imprégner des lieux. Vous allez voir, c’est tout sauf ennuyant.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Microbrasserie de la Nouvelle-France

4e arrêt :L’Auberge le Baluchon Éco-villégiature

J’en rêve depuis un bout du Baluchon, pour ne pas dire depuis des années. C’est mon frère qui m’en avait parlé avec tellement d’enthousiasme, qu’il était difficile de ne pas mettre l’endroit sur ma liste de choses à faire. La vie étant la vie, je n’y avais finalement jamais mis les pieds. Tu peux donc imaginer mon bonheur quand j’ai su qu’on allait y séjourner.

Je dois vous avouer humblement que l’idée que je m’en étais faite était loin de la réalité. Je ne m’attendais pas à tant de splendeur. Le terrain de jeu du Baluchon s’étant sur des km carré et vous avez tout ce qu’il vous faut pour y passer un séjour mémorable.

Des km de sentiers pédestres et cyclables, des activités variées telles que le kayak, le canot, le tir à l’arc ainsi que la possibilité (moyennant des frais) de faire de l’équitation. Plusieurs installations sont aussi à votre portée pour bouger un peu lors de votre séjour (terrain de tennis, de volleyball, de pétanque, etc.).

Si vous avez envie de relaxer, vous avez aussi accès à un centre de détente, des sessions de yoga et des piscines. Tout y est pour vous détendre!

On y compte aussi 2 restaurants, tous deux mettant l’emphase sur les produits locaux et l’alimentation responsable. Ils ont leur propre boulanger, leur boucherie et cultivent aussi une panoplie de fruits et légumes qui se retrouveront dans vos assiettes. Que du bonheur.

Pour toutes les informations, c’est par ici : L’Auberge le Baluchon Éco-villégiature

5e arrêt : La Ferme Éthier Les Fruits Soleil

La ferme Éthier produit plusieurs petits fruits, dont l’amélanche qui est un peu moins commun dans nos champs du Québec. J’avais d’ailleurs très hâte d’y goûter. On disait de ce fruit qu’il était l’heureuse rencontre entre le bleuet et la poire.

Je n’ai pas été déçu. Ce fruit est doux, sucré et garde sa forme à la cuisson. C’est vraiment un fruit super intéressant à ajouter à notre menu. Gaétane, la propriétaire, nous a fait déguster sa tarte à l’amélanche et croyez-moi, il ne restait plus une miette dans nos assiettes.

Gaétane propose d’ailleurs plusieurs produits concoctés avec amour dans sa boutique. Je vous conseille les produits de l’amélanche ainsi que la trop bonne marmelade citrouillette.

À l’automne, vous pouvez aussi profiter des lieux pour cueillir vos citrouilles et participer aux différentes activités offertes par la ferme dont le théâtre en forêt. Activité qui semble t’il attire les foules ! À mettre à vos calendriers.

Pour toutes les informations, c’est par ici : La ferme Éthier Les Fruits Soleil 

6e arrêt : Les bou d’ail

C’est sur le bord d’une route à Saint-Étienne-des-Grès que vous découvrirez le charmant petit kiosque de l’entreprise familiale Les bou d’ail. Profitez-en pour acheter de l’ail en tresse, des vinaigrettes et une multitude de produits dérivés à base de fleurs d’ail.

Prévoyez de l’argent sonnant puisqu’il n’est pas possible de payer par carte au kiosque.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Les bou d’ail

7e arrêt : Le Prince Élie

La réputation du village de Saint-Élie-de-Caxton n’est plus à faire. Pourtant, c’est la première fois que j’y mettais les pieds. J’ai eu la chance de découvrir ce charmant restaurant/crèmerie qui offre des plats cuisinés avec des produits locaux et faits presque entièrement sur place.

Le burger Le Savoyard que j’ai dévoré avec engouement, était composé d’une bonne et juteuse boulette de bœuf, de fromage à raclette, de bacon et d’une délicieuse compotée d’oignons. Ajoutez une généreuse portion de frites maison (délectables) et vous avez là un diner ultra satisfaisant.

Une petite fée m’a d’ailleurs chuchoté à l’oreille que le menu du soir est un « must do » au Prince Elie. Il faudra donc que j’y retourne. Pas le choix !

Pour toutes les informations, c’est par ici : Le Prince Élie

8e arrêt : La Cité de l’énergie

Shawinigan est une ville qui m’a toujours intrigué pour des raisons bien personnelles. Voyez-vous, ma lignée paternelle vient de la grande région de Shawinigan. Il semblerait donc que j’ai du sang de Mauricie dans le corps.

Bref, je n’y suis allée qu’une seule fois et j’étais bien heureuse d’y remettre les pieds et croyez-moi, je n’ai pas été déçu.

mauricie

Exposition Planète Énergie

Cette exposition interactive, conçue d’ailleurs par une firme du Québec, est incroyable. Vous y apprenez une panoplie de chose sur les sources diverses d’énergie à travers des jeux et questionnaires interactifs. De quoi plaire à toute la famille.

Le belvédère

J’ai aussi adoré monter en haut de la tour, aussi appelé la petite tour Eiffel par les employés. La vue sur Shawinigan et ses nombreux points d’eau y est imprenable.

Si vous avez le temps, vous pouvez aussi visiter les 2 centrales hydroélectriques et terminer votre journée de visite par l’un des spectacles offerts à l’amphithéâtre Quebecor.

Pour toutes les informations, c’est par ici : La cité de l’énergie

9e arrêt : Jules Fromages & Convives

Ce plus que charmant restaurant qui siège dans une vieille caserne de pompier, vous charmera à coup sûr. C’est le genre d’endroit où il est facile de se poser pendant de longues heures entre amis.

 La sélection de vins d’importation qui siège dans un vieux coffre-fort, la décoration de bon goût, le personnel attachant et les nombreux produits du terroir que l’on peut se procurer ne sont que quelques éléments qui composent son charme.

Ajoutez des pizzas cuites au four à bois, les plateaux de fromages du Québec et l’ambiance cosy, vous avez là tout ce qu’il vous faut pour passer un bon moment.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Jules Fromages & Convives

10e arrêt : Nature Nature

Situé au bord de la rivière Saint-Maurice, Nature Nature, anciennement camping Mauricie, vous offre plusieurs types d’hébergement. Vous avez le choix entre des micros-refuges, des cabines, des terrains pour planter votre tente ou stationner votre VR et même, un chalet. C’est ce dernier que j’ai eu la chance d’essayer.

Je dis chance, car il est MAGNIFIQUE, spacieux et comprends tout ce qu’il faut pour un séjour des plus agréables. Je disais même à la blague que je tenterais de soudoyer l’architecte des lieux pour avoir les plans tellement je m’y verrai vivre.

BBQ, spa, grandes fenestrations, quai à proximité, foyer intérieur et extérieur, 3 chambres, deux salles de bain, bref, un bel endroit pour séjourner entre amis ou en famille.

Aussi bonnes nouvelles pour les propriétaires de chien, ils sont les bienvenus chez Nature Nature.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Nature Nature

11e arrêt : L’Olivia-Table gourmande

Comment exprimer mon expérience sans utiliser tous les synonymes du mot extraordinaire ? Je ne sais pas. La seule chose que je sais, c’est que ce restaurant n’a su soutirer de ma bouche que des exclamations de joie.

Cet endroit est magique. Je dois dire que ça faisait longtemps que je n’avais pas été séduite autant par un restaurant, par sa propriétaire, par son chef, par son ambiance et surtout par sa bouffe. Toutes et je dis bien toutes les bouchées que j’ai prises des 6 plats et 3 desserts qui nous ont été présentés ont été un pur bonheur.

La qualité, la fraicheur et l’équilibre des plats qui ont défilé devant nous étaient indéniables. Tout est réfléchi, bien balancé. Ça faisait vraiment longtemps que je m’étais autant extasiée devant de la boustifaille.

Non seulement la cuisine est sublime, mais le décor est à couper le souffle. Et comme si ce n’était pas assez, les pâtisseries cuites sur place et disponibles pour emporter sont délectables. Je veux dire, il n’y a rien, mais rien que je ne puisse dire de négatif, mis à part du fait que ce restaurant ne siège pas au coin de ma rue !

Si tu te rends en Mauricie, c’est un arrêt obligatoire. Que dis-je … rends-toi en Mauricie ne serait-ce que pour ce restaurant. C’est sublime de même. 

Pour toutes les informations, c’est par ici : L’Olivia-Table gourmande

12e arrêt : Belle à croquer

La barre étant très haute après les deux premières journées à visiter la région, je ne m’attendais pas à être aussi impressionné par la suite des choses. Erreur de ma part.

La sublime savonnerie Belle à croquer allait me faire mentir. Situé dans un cul-de-sac dans le village de Sainte-Thècle, ce petit trésor caché dans la nature s’est avéré être une superbe surprise.

Les étals de la boutique regorgent de produits d’ici. On y retrouve entre autres les réputés vêtements de la boutique Rien ne se perd tout se crée que vous pouvez d’ailleurs visiter à St-Sévère, tout près du Domaine Gélinas. Il y a aussi diverses créations d’artisans québécois et des produits du terroir à déguster à la maison.

Vous pouvez même créer sur place votre propre produit pour le corps. J’ai personnellement fait faire un beurre de karité au melon d’eau et concombre. On reconnait la gourmande jusque dans mes crèmes. Bref, si tu es comme moi et tu adores les produits originaux et d’ici, c’est la place pour toi.

Attache ta carte de crédit avec de la broche, car il est impossible de sortir de là les mains vides. Tu vas au moins te laisser tenter par les paletas concoctés sur place. Essaie le revello à la lavande, tu ne seras pas déçu.

C’est une boutique fabuleuse ma fourchette. Crois-moi, ça vaut le détour.

Pour toutes les informations, c’est par ici :Belle à croquer

13e arrêt : Microbrasserie À la Fût 

J’ai, comme tout le monde, entendu parler de St-Tite étant donné son fameux festival western. Je dois humblement avouer n’avoir jamais été attiré par la chose.

 Il m’a par contre suffi de trois secondes et quart pour être enchantée par l’endroit. 3 secondes et quart, c’est le temps que ça prend à Nancy pour s’amuser à franchir des portes battantes de type bar western en s’énervant comme un enfant de deux ans !

C’est que l’ambiance y est ma fourchette et qu’elle est efficace. J’avais presque envie demander au DJ de faire jouer du Brad Paisley dans le tapis pendant que je dévorais mes pépites d’or (grains de fromage pané de la fromagerie Saint-Guillaume) question d’être dedans à 100%.

 Il m’est même pris l’envie de faire glisser mon verre de bière vide sur le comptoir pour en redemander un autre. TSE comme dans les films. Je me suis retenu, ne t’inquiète pas. Je sais presque vivre !

Parlant de bière, il faut le dire, les bières sont bonnes à la microbrasserie À la Fût. Assez pour que je sorte encore ma carte de crédit pour en ramener chez moi.

Je me suis même promis d’amener mes garçons, fans de rodéo, pour une visite du festival western. Je pense que je gagnerais des points de maman cool avec cette sortie. Puis disons-le, je pense que je me ferais plaisir à moi aussi. J’ai été très séduite par l’endroit alors que ce n’est pas encore la folie entourant le festival.

 Je n’ose même pas imaginer l’ambiance qui y règne lors du festival. Ça doit être assez fou. Bref, la citadine te le recommande si tu as envie de changer d’air et d’ambiance

Pour toutes les informations, c’est par ici : Microbrasserie À la Fût 

14e arrêt : Jardins Bio Campanipol

Notre dernier arrêt et non le moindre fut cette jolie ferme bio située à quelques minutes de l’autoroute 40. Cette ferme familiale a plus de 30 ans d’expérience en récolte de légumes et fruits bio, ce qui est très avant-gardiste.

Ils produisent pas moins de 535 paniers bio chaque semaine. C’est quelque chose et c’est définitivement un signe de produits de qualité, si tu veux mon humble avis. J’ai donc profité de ma visite pour ramasser quelques légumes et de bons bleuets. Pas le choix !

Lorsque vous passez sur la 40 en direction de Québec ou de Montréal, prenez l’habitude d’arrêter à leur boutique et faites le plein de fraicheur. Vous me remercierez. Et au passage, dites bonjour à Ti Gars de ma part ! Il est trop mignon, je me suis attachée à lui.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Jardins Bio Campanipol

 

Pour d’autres suggestions d’activité à faire en Mauricie :

Virée gourmande en Mauricie

Virée Gourmandes à Trois-Rivières

 

 

 

Décharge : J’ai été reçu par Tourisme Mauricie et ses partenaires. Par contre, les opinions sont les miennes et n’appartiennent qu’à moi. Je suis toujours libre d’écrire ce qu’il me plait sur mon blogue. Bonne lecture.

Publié le 8 août 2022

4 réponses

  1. Bonjour !
    J’ai lu votre reportage et j’ai trouvé très juste . J’habite la Mauricie depuis peut et je découvre cette belle région au paysage fabuleux avec grand plaisir .
    Je retrouve plusieurs de mes coups de coeur dans votre article .
    Le Domaines Gélinas avec la. Qualitée des priduits , l’ambiance et son nenu Bistrot en saison est vraiment mon coup de coeur #1 .
    Merci pour les adresses visité , je vais inscrire certaine dans mes projets de visite a venir .

    1. C’est difficile à déterminer puisque c’était une invitation média et que les prix des hébergements varient selon l’achalandage et la saison. Je conseillerais de vous rendre sur les sites des destinations désirées et de regarder les menus et les tarifs d’hébergements offerts en ligne . Bonne découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.