Gâteau aux carottes et raisins arrosé de caramel à la fleur de sel et sa touche de fromage à la crème sucrée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Gâteau aux carottes et raisins arrosé de caramel à la fleur de sel et sa touche de fromage à la crème sucrée - Cinq Fourchettes
Nombre de portion : 4

Temps de préparation:

30 min

Temps de cuisson:

35 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

  • un emballage de gâteau aux carottes

Touche au fromage à la crème:

  • 1 paquet (1 tasse) de fromage à la crème
  • 1/4 tasse de beurre à la température de la pièce
  • 4 tasses de sucre en poudre
  • 1 c. à thé de jus de citron
  • 1 c. à thé de vanille

Caramel à la fleur de sel:

  • 1 tasse de sucre
  • 1/4 tasse d’eau
  • 1/2 tasse de lait Carnation
  • 1/2 c. à thé de fleur de sel

Préparation

Gâteau aux carottes: 

  1. Suivre les instructions sur l’emballage du gâteau aux carottes Duncan Hines (mais vous avez droit de prendre votre propre gâteau aux carottes là!).
  2. Une fois cuit, je l’ai laissé refroidir complètement. Puis, à l’aide d’un couteau dentelé (t’sé, le grand, celui pour couper le pain baguette?), j’ai coupé de petits cubes. (Non, je n’ai pas poussé le défi jusqu’à les mesurer tous égaux…).
  3. J’ai rempli mes verrines avec mes dés de gâteau.

Touche au fromage à la crème:

  1. Battre ensemble le fromage et le beurre jusqu’à onctuosité.
  2. Ajouter les autres ingrédients et battre encore jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.
  3. Mettre le glaçage dans une poche à pâtisserie et en garnir les gâteaux dans les verrines.

Caramel à la fleur de sel:

  1. Mélanger l’eau et le sucre dans une grande casserole. Faire chauffer à feu moyen en remuant jusqu’à ce que le sucre soit dissous. À l’aide d’un pinceau à pâtisserie trempé dans l’eau froide, déloger le sucre collé sur les parois de la casserole. Poursuivre la cuisson sans remuer, jusqu’à ce que le mélange devienne très doré, environ 5 à 7 minutes (attention de ne pas faire brûler).
  2. Enlever rapidement du feu et ajouter le lait. Le mélange bouillonnera ardemment pour se calmer ensuite. Si le mélange n’est pas homogène, poursuivre la cuisson à feu doux quelques minutes de plus.
  3. Ajouter le sel. En refroidissant, le caramel deviendra plus épais.
  4. Une fois bien refroidi, mettre le caramel dans un sac Ziploc et en couper un coin (un tout petit coin). Vous voilà avec une super poche à pâtisserie.Arroser le glaçage de caramel (et si vous voulez que vos collègues tombent dans un coma diabétique, n’hésitez pas à en laisser tomber tout le tour du gâteau).
Gâteau aux carottes et raisins arrosé de caramel à la fleur de sel et sa touche de fromage à la crème sucrée - Cinq Fourchettes

Pouvez-vous croire que ce dessert m’a coûté moins de 5 $?

Mon dessert cinq étoiles pour fins palais sucrés et cassés a commencé dans une allée du Maxi. La boîte de gâteau aux carottes/raisins Duncan Hines était en super solde. Ça m’a rappelé que j’avais déjà testé ce gâteau, il y a quelques temps et que j’avais apprécié.

En plein SPM, je n’ai pas osé m’obstiner avec mes envies qui me dictaient de pitcher la boîte dans le panier.

Mais quand même…

” Hey la grande! Tu connais le dicton? Trois secondes dans la gueule, trois heures dans l’estomac, trois ans dans le derrière….”, ai-je entendu dedans mon coco.

Mon démon a argumenté avec mon ange. Ça luttait solide dans les câbles.

Quand tout à coup, j’ai eu un éclair de génie! Je popoterai ce gâteau et je l’amènerai au bureau demain. Ainsi, pas de danger que le maudit gâteau fatiguant me réveille la nuit pour que je m’occupe de lui jusqu’à temps que le moule soit vide. Je pitche ainsi le problème dans la cour de mes collègues.

Arrangez-vous avec ça maintenant! Moi, j’ai assouvi ma pulsion de cuisiner du sucré. Vous, votre boulot, c’est de m’en débarrasser. À chacun sa job.

Bon, tant qu’à sortir le batteur sur socle, aussi bien faire les choses pour la peine. C’est là que j’ai commencé à imaginer ma patente. À tenter de deviner ce que le chef-pâtissier Patrice Demers ferait d’une boîte Duncan Hines.

Voici comment j’y suis arrivée.

Et vous, il vous arrive que la nourriture vous réveille la nuit?

 

Publié le 15 novembre 2012

3 réponses

  1. Bonne idée les verrines, je n'y pense jamais. Ça te renouvelle un gâteau en un rien de temps.

    Je suis chanceuse, je ne suis pas une gourmande nocturne. La nuit je dors et le matin je n'ai jamais faim, je me force à déjeuner. C'est arrivé deux fois dans ma vie de me lever la nuit pour manger : durant les premières semaines de vie de mes enfants, quand je passais la nuit debout à allaiter-changer-la-couche-rendormir-le-bébé. On comprends pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *