Une citrouille destinée au compost devient un parfait potage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Potage à la citrouille
Nombre de portion : 4

Temps de préparation:

15 min

Temps de cuisson:

35 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

  • 2 c. à soupe de beurre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 oignons coupés en dés
  • 4 à 5 tasses de citrouilles coupés en cubes
  • 2 petites (ou une grosse) pommes de terre coupées en cubes
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 2 tasses de bouillon de poulet ou de légumes
  • 1 tasse de lait
  • 1 tasse de crème 10 ou 35 % (selon votre hantise/amour du gras!)
  • 1/8 c. à thé de muscade moulue
  • 1 à 2 tasses de fromage cheddar marbré
  • Sel et poivre au goût

Préparation

  1. Faire chauffer à feu moyen-vif le beurre et l’huile dans un grand chaudron. Faire revenir les oignons quelques minutes puis ajouter l’ail. Ajouter la citrouille et les pommes de terre et faire cuire une dizaine de minutes.
  2. Ajouter le bouillon de poulet et amener à ébullition. Couvrir et laisser mijoter une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les légumes soient tendres.
  3. Passer les légumes au mélangeur et remettre dans le chaudron et y ajouter le lait, la crème et la muscade. Saler et poivrer au goût. Faire chauffer le potage quelques minutes.
  4. Au moment du service, ajouter une poignée de fromage dans chacun des bols.
Potage à la citrouille

Elle est était sur le pas de la porte depuis trop longtemps. Le temps nous a manqué pour l’éventrer et y foutre une chandelle à une piastre (qu’on aurait, anyway, oublié d’allumer un soir sur deux) dans le fond du ventre.

Tous les soirs, inlassablement, au retour de la garderie, Sam lui faisait la conversation. Voulait la rentrer dans la maison. Voulait jouer avec comme un ballon.

” Poulette, ça ne rentre pas dans le frigo une citrouille et ce n’est pas un jouet”, lui répétais-je inlassablement soir après soir en abandonnant la chose à son triste sort sur le patio devant la maison.

Un matin de début de novembre, l’amoureux excédé d’avoir à gérer une énième crise de l’affaire haute comme trois pommes liée au gigantesque cucurbitacée a tenté de l’envoyer promener dans le bac à compost (la citrouille, pas ma fille!).

Heureusement, je suis sortie juste à temps pour sauver la citrouille du triste sort qu’il s’apprêtait à lui faire subir. “Hééééé! Je veux faire…. euh… un potage avec!”, lui ai-je lancé.

Un potage à la citrouille? C’est la première chose qui m’ait traversé l’esprit. Moi qui n’avait jamais cuisiné, ou à peu près, la citrouille, voilà que je lance des idées folles comme faire du potage. Bravo! M’semble que ça aurait été plus simple (et ma vie plus tranquille), si je l’avais laissé faire.

M’enfin.

“Ben là, Chérie, ça fait genre un mois qu’elle est sur le perron. Elle ne doit plus être bonne de toute façon”, s’est défendu l’homme.

Il n’avait pas tort. Elle était un peu cabossée la pauvre. Mais l’orgueil, ça peut être fort. Surtout lorsqu’il est question de prouver à l’homme que je pouvais :

1. Rescaper une citrouille du compostage;
2. Faire le meilleur potage à la citrouille au monde à mon premier essai.

Pensez-vous que j’ai réussi ma mission? Mets-en!

 

Publié le 20 novembre 2013

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *