Biscuits Oreo maison

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Biscuits Oreo maison
Nombre de portion : 12

Temps de préparation:

30 min

Temps de cuisson:

25 min

Temps de repos:

3 min
Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

Biscuits :
  • 1 tasse de beurre, fondu et tempéré
  • 3/4 tasse de sucre
  • 1 c. à thé de vanille
  • 1 tasse de chocolat mi-amer haché
  • 1 oeuf
  • 1 1/2 tasse de farine
  • 3/4 tasse de cacao tamisé
  • 1 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé de bicarbonate de soude
Garniture à la vanille :
  • 1/2 tasse de beurre ramolli
  • 1 2/3 tasse de sucre à glacer
  • 1 c. à thé de vanille
  • 1 c. à soupe de lait
  • Une pincée de sel

Préparation

Biscuits :
  • Dans un bol, battre le beurre et le sucre jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés. Ajouter la vanille et le chocolat et bien mélanger. Ajouter l’œuf et mélanger jusqu’à consistance homogène.
  • Dans un autre bol, mélanger la farine, le cacao, le sel et le bicarbonate de soude.  À l’aide d’une cuillère de bois, incorporer les ingrédients secs aux ingrédients liquides. Terminer de mélanger avec les mains jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte. Couvrir la pâte et la laisser reposer à la température ambiante pour environ une heure.
  • Transférer la pâte sur un papier-parchemin de 38 cm (15 po) carré. Façonner un rouleau de pâte d’environ 25 cm (10 po) de long par 6,5 cm (2 ½ po) de diamètre. Placer le rouleau à une extrémité du papier et rouler fermement afin d’obtenir un rouleau bien serré et uniforme. Réfrigérer pendant 2 heures ou jusqu’à ce que le rouleau soit ferme, en prenant soin de retourner et de refaçonner le rouleau à quelques reprises afin qu’il conserve sa forme parfaitement ronde.
  • Préchauffer le four à 160 ºC (325 ºF).
  • Couper le rouleau en tranches d’environ 0,5 cm d’épaisseur. Transférer les tranches sur une plaque de cuisson recouverte de papier-parchemin, en prenant soin de les espacer d’environ 2 cm. Cuire au centre du four de 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient fermes au toucher. Les surveiller à quelques reprises à partir de 17 minutes en les touchant au centre du biscuit. Aussitôt qu’ils semblent fermes, les retirer du four et poursuivre la cuisson pour les autres biscuits. Faire refroidir sur une grille.
Garniture à la vanille :
  • Dans un bol, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre à basse vitesse pendant 30 secondes ou jusqu’à complètement lisse. Ajouter le sucre à glacer et la vanille et battre jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène. Ajouter le lait, le sel et mélanger à nouveau, au besoin, avec les mains. La consistance sera relativement ferme. Vous devriez obtenir environ 250 ml de garniture à la vanille.
  • Garnir un biscuit – sur le côté plat – d’environ 1 c. à soupe de garniture et couvrir d’un autre biscuit – sur le côté plat aussi – et presser légèrement pour que la garniture s’étale jusque sur les rebords des biscuits. Répéter les opérations avec les autres biscuits.

Je suis de celles qui croient que les biscuits Oreo méritent leur place dans les sept merveilles du monde. Que l’on devrait remettre un prix Nobel à M.Christie. Que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue si on n’a pas un sac bleu de ce dessert dans le garde-manger.

Mais diable, pourquoi se casser le bicycle, un samedi matin où l’on pourrait flâner à lire La Presse pendant que la poulette s’amuse tranquillement avec ses Lego, à tenter de reproduire cette recette à la maison alors que l’épicerie du coin se fend le cul pour en vendre à 2 $ pour 30?

Bonne questions!

Pour le défi bien sûr.

Pour le côté “contrôle des aliments”. Oui, la farine vient bien de mon garde-manger et je n’y injecterai pas d’huile de palme.

Mais aussi, parce que ça l’air un peu moins cheap d’arriver chez la copine, qui t’invite à dîner, avec une boîte de biscuits maison qu’avec un sac d’Oreo fourré au fond d’un sac de plastique du Metro.

Ben vous saurez chers lecteurs que ma stratégie a fonctionné! Toute la marmaille de la copine a ADORÉ mes biscuits Oreo maison. Personne n’a levé le nez sur ce dessert et toutes les petites menottes ont habillement ouvert le biscuit pour lécher avec avidité la crème à la vanille.

Je ne suis pas la seule à avoir succombé à la chose. La veille, c’était Josée Di Stasio qui ne s’en pouvait plus d’aimer le Oreo d’une pâtisserie de Boston.

En passant, je ne suis pas une pâtissière diplômée. Je n’aspire pas à devenir la prochaine Patrice Demers du Québec. Et je n’ai pas une cuisine digne du Cake Boss.

Alors, si j’ai réussi ce tour de main, vous aussi vous pouvez y arriver. Vous verrez, c’est gratifiant X 1000 de voir un petit Pierre-Éloi, deux calendriers dans le compteur, supplier sa mère pour avoir une deuxième portion de dessert!

Publié le 21 janvier 2013

4 réponses

  1. Merci beaucoup pour les trois petits bout de choux que je garde,ils sont super heureux et ça m'aide lorsque je ne serai plus chez mes parents

  2. Super, la recette, sauf que j'ai complètement brûlé ma première, alors qu'elle n'est resté au four que 15 minutes, et mes biscuits était d'environ 1cm d'épaisseur. Sinon, recette sublime!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *