Une recette qui déchire! Pâtes à l’encre de seiche, compotée de poivrons grillés et de tomates confites au chorizo, sauce tomate à l’anis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Nombre de portion : 4

Temps de préparation:

20 min

Temps de cuisson:

20 min

Temps de repos:

Degré de difficulté: Moyen
Congélation: Non

Ingrédients

  • 450 g de spaghettis à l’encre de seiche
  • 250 grammes de crevettes/pétoncles
  • 100 g de chorizo coupé en dés
  • 300 ml de bouillon de poisson, de légumes ou de poulet
  • 1 c. à thé de graines d’anis (facultatif)
  • 3 c. à soupe de pâte de tomate
  • 50 ml de vin blanc
  • Une vingtaine de tomates cerises confites coupées en deux (voir notes plus bas)
  • 1/2 tasse de poivron grillé coupés en petits morceaux
  • 2 gousses d’ail
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive

Préparation

  1. Faire cuire les pâtes dans de l’eau bouillante selon les instructions figurant sur l’emballage.
  2. Dans un autre chaudron, faire chauffer le bouillon, le vin, les graines d’anis, 2 c. à soupe de pâte de tomate et faire réduire jusqu’à ce que la sauce épaississe. Saler et poivrer au besoin.
  3. Faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen puis y déposer le poivron, les tomates, le chorizo et la pincée de piment d’Espelette. Laissez réduire à feu moyen pendant une quinzaine de minutes.
  4. Faire chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Y mettre les pétoncles et les crevettes. Bien saler et poivrer. Ne pas trop faire cuire!
  5. Voilà le moment de l’assemblage! Un peu de sauce dans le fond de l’assiette, une portion de pâtes, une louche de compote poivrons-tomates et quelques fruits de mer. Miam!

Depuis le temps où ces pâtes m’appelaient à l’épicerie, j’ai enfin tenté l’expérience de la pâte à l’encre de seiche. Oui, oui, ces spaghettis noirs qui peuvent avoir l’air de vers de terre pour certains ou qui sont considérés super chics par d’autres.

La bonne nouvelle? C’est super bon! En fait, pour être honnête, ça ne goûte vraiment pas différent des pâtes ordinaires. Même affaire! Sauf qu’elles sont un peu plus chères. Cinq balles que j’ai payées pour un paquet chez Provigo.

Mais là, c’est pas parce que ça goûte pareil comme du Catelli que j’avais envie de mettre de la simple sauce tomates là-dessus. Que non! Voici ce que j’ai fait pis je vous jure que ça valait le détour!

La prochaine fois, j’invite la première ministre à souper au Manoir Cinq Fourchettes avec ça. Elle va pas en revenir!

Tomates confites : C’est super simple à faire! Il suffit de faire chauffer une bonne quantité d’huile dans une poêle et d’y ajouter les tomates. On les laisse cuire une quinzaine de minutes. Voilà! Simple comme bonjour!

Publié le 10 octobre 2013

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *