J’ai rencontré cette semaine Geneviève Gervais, directrice développement des affaires et marketing chez Kombucha du Mont-Ferréol. Elle venait me faire une livraison en main propre de son Kombucha aux mûres ainsi qu’un petit kit pour me faire un mocktail afin que je découvre le produit. Mais pas n’importe mocktail, celui développé par Monsieur Cocktail lui-même pour le défi 28 jours sans alcool. J’étais vraiment contente de tester le produit et de découvrir un produit bien de chez-nous. Je me suis donc posée dans l’entrée de ma maison avec Geneviève et on a jasé longuement de ses produits.  Comment ne pas tomber sous le charme de cette compagnie après ça ! La passion qu’elle a pour ses kombuchas est contagieuse.

Elle n’est pas seule

En arrière de Kombucha du Mont-Ferréol,  il y a un visionnaire, Monsieur Léandre Saindon, producteur d’argousiers. Ce passionné d’agronomie a mis ses cultures d’argousiers à profits en créant des kombuchas à base de ce petit fruit qui connait depuis quelques années une forte croissance de popularité. Même les feuilles sont utilisées dans la fabrication du produit et remplacent la traditionnelle feuille de thé ! Pourquoi donc ? Deux principes forts intéressants et louables sont à la base de cette idée de fou. D’un, la feuille de l’argousier contient les éléments nécessaires pour la fermentation du breuvage au même titre que la feuille de thé. De deux, pourquoi faire venir des feuilles de thé en les faisant voyager des milliers de km lorsque l’on a tout sous la main pour y arriver à même le plant du fruit utilisé dans la confection du kombucha ? C’était un deux pour un pour les produits d’ici et la réduction des polluants reliés au transport des ingrédients.

Tout est mis en œuvre pour que la fabrication soit la plus locale possible et écoresponsable. Je veux dire, le verre est fabriqué au Québec et les ingrédients sont cultivés ici mis à part le sucre de canne que l’on ne fait évidement pas pousser ici. Les bouchons sont produits aux États-Unis puisqu’on ne pouvait les trouver plus proche. Je leur lève d’ailleurs mon chapeau de ne pas se tourner vers les traditionnels fournisseurs chinois. Bravo !

Et le produit lui, il est bon au moins ?

Excellent, je dirais même ! Ça goûte le vrai, le bon et non pas le chimique comme certains kombuchas plus commerciaux que je ne nommerai pas ! J’ai eu un crush monumental pour le produit. C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire un article sur eux ! Moi, des gens de passion, qui viennent d’ici et qui ont des valeurs comme ceux de Léandre et Geneviève, je dis oui mon ami ! Alors je vous propose sans plus tarder la recette du fameux mocktail pour vous gâter en ce vendredi froid d’hiver. Vous allez adorer.

Je vous mets aussi un lien (ici) pour aller chercher d’autres idées de cocktails développés avec Patrice alias Monsieur Cocktail avec les Kombucha du Mont-Ferréol pour notre plus grand bonheur à tous !

Pour en savoir plus, voici une petite vidéo super intéressante à visionner :