Pâté au poulet simple-facile-ridicule à faire - Cinq Fourchettes
L’autre jour, la belle-soeur Cathou était à la maison. On jasait de choses et d’autres. On s’extasiait devant les prouesses de nos bébés. On se consolait de ces nuits parfois trop courtes. On s’inquiétait des conséquences du syndrome de la tête plate. On se faisait des plans de mères à la maison.

Bref, le temps a filé.

Comme l’éclair.

Il était 17h30 et je n’avais toujours pas enclenché mon souper.

« Dis Cathou, tu restes à souper avec nous? Je vais faire un pâté au poulet. »

L’amoureux a sursauté. Pas tant parce que j’avais invité sa soeur à rester avec nous que par le plan du souper.

« Ben voyons Ge, tu n’auras jamais le temps de faire un pâté au poulet pour que l’on mange avant la nuit! »

Euh…. Après deux ans et demi de relation amoureuse, il me connait si peu lui?

« C’est parce que ça prend, quoi, 10 minutes faire un pâté! »

Les deux m’ont regardé sceptiques. Très sceptiques.

Pâté au poulet simple


Ingrédients:
– Un fond de pâte à tarte
– Un oignon coupé en dés
– Du poulet (quand je fais cuire un gros poulet, je garde les reste dans un Ziploc au congélo)
– De la macédoine de légumes surgelés
– 2 boîtes de conserve de crème de poulet Campbell
– 1/2 tasse de lait
—-Les mesures sont approximatives parce que je fais cette recette à l’oeil.

Étapes:
1. Faire revenir l’oignon dans une grande poêle à feu moyen-vif.
2. Ajouter tous les autres ingrédients. Ajouter le lait à la fin et en quantité suffisante pour faire une belle sauce au poulet. Saler et poivrer.
3. Passer au four à 350F pendant une trentaine de minutes.

Impressions: Compliqué donc ce pâté au poulet? Hum… Laissez-moi rire. Si vous n’avez pas de crème de poulet, vous pouvez faire une béchamel (2 c. à soupe de beurre fondu auquel on ajoute 2 c. à soupe de farine dans une poêle. On mélange bien puis on ajoute 1 tasse de bouillon de poulet et on mélange bien. Multiplier par la quantité dont vous avez besoin.) J’adore. Ça dépanne tellement les soirs où je suis dans le jus. Pis c’est tellement meilleur que ce qu’il se vend tout fait à l’épicerie.