J’ai eu un petit faible pour cette recette. J’avais une idée de départ, mais rien ne s’est passé comme prévu à part le goût final de mes trop bonnes keftas. En fait, ce qui est arrivé, c’est que dans une certaine confusion, j’ai dégelé du poulet haché au lieu de l’agneau comme je le voulais. Ne voulant pas perdre la chose, j’ai décidé de faire la recette que j’avais en tête malgré tout. Puis, là, sorti de nulle part le drame ! OUI, mesdames, messieurs, le DRAME s’est invité dans ma cuisine. Je ne trouvais aucun oignon dans la cuisine. Pas d’oignon jaune, pas d’oignon rouge, même pas un petit restant puant dans le fond du frigo. Rien nada, aucune trace de mes bulbes préférés.

Ne riez pas, je veux dire… les oignons c’est essentiel dans la cuisine au même titre que l’huile, l’ail et le sel. Voilà ma liste d’essentiel de vie. Bon, OK, j’en ai d’autres des essentiels, mais je dois dire que l’oignon est dans le top et y trône comme un roi. Je veux dire, avouer que des oignons qui frémissent dans la poêle avec du beurre, c’est de loin l’odeur la plus réconfortante de l’univers. Bref, j’étais fru fru comme un ado qui s’est fait demander de ranger sa chambre. Pas d’agneau, pas d’oignon et presque plus de menthe au jardin. Je n’étais pas très contente. Tsé, quand tu veux vraiment faire de quoi et rien ne roule comme tu le veux, c’est frustrant.

Je n’ai par contre pas abandonné mon idée de keftas parce que je voulais en manger et pas question de sortir à l’épicerie. J’avais envie de n’utiliser que ce que j’avais dans la maison. J’ai alors vu les poireaux dans le tiroir de légumes du frigo. Ça devrait faire la job que je me suis dit. Parce qu’on s’entend, le poireau c’est pas mal des oignons verts sur stéroïdes. Ils sont pas mal plus que des cousins de la fesse gauche. Ce sont des frères de sang. J’ai donc décidé de faire les keftas avec les poireaux. WHY NOT COCONUT, on est fou ou on ne l’est pas. Puis vous savez quoi ? C’était bon en tsi tsi ! Alors, je vous la présente les petites fourchettes. Pas mal certaine que vous allez aimer ! Le truc cool c’est que vous pouvez aussi les servir dans des pains hot-dog, sur du riz, avec des patates ou comme moi, en sandwich sur du pain Naan ! Sky is the limit l’ami ! Amuse-toi ! .

Keftas au poulet et poireaux avec sauce citronnée à la menthe

 

Temps de cuisson : 10-12 minutes

Temps de préparation : 20 minutes

Degré de difficulté : facile

Portion : 8 keftas ou 4 sandwichs

 

Ingrédients :

Keftas :

  • 1 livre de poulet haché
  • 1 petite poignée de persil, haché
  • 1 petite poignée de coriandre, hachée
  • ½ tasse de poireau, haché
  • 1 c. thé de gingembre moulu
  • 1 c. thé de paprika
  • 1 c. thé de cumin moulu
  • Sel et poivre au goût

Autres :

  • 8 bâtons pour brochettes
  • Huile végétale

Sauce :

  • 1 tasse de yogourt nature grec
  • Le jus d’un demi-citron
  • Quelques feuilles de menthe, hachées
  • Sel et poivre au goût

Garniture pour le sandwich :

  • 4 pains Naans
  • Mélange à salade de chou du commerce (j’ai pris un mélange contenant betteraves, carottes et choux)

Marche à suivre :

  1. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients des keftas.
  2. Diviser en 8 parts égales.
  3. Façonner les keftas (cylindres) autour des bâtons pour brochettes.
  4. Mettre un peu d’huile dans un poêlon et faire cuire les keftas à feu moyen en les retournant de temps à autre environ de 10-12 minutes.
  5. Pendant ce temps, mélanger les ingrédients de la sauce. Réserver.
  6. Vous pouvez manger vos keftas avec du riz, des pommes de terre ou une salade. Vous pouvez aussi en faire des sandwichs en déposant un peu de salade de choux, les keftas et la sauce sur des pains Naans.

Pour conserver la recette sur Pinterest c’est par ici : https://www.pinterest.ca/pin/269793833915189003/

Vous aimerez aussi :

Soupe poulet et nouilles à la mijoteuse