Le Centre-du-Québec, une région à découvrir !

Tourisme gourmand

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest

Je me suis promenée le weekend dernier dans la région du Centre-du-Québec en compagnie de ma collègue Stéphanie du blogue Blog and the city. Cette région agrotouristique, à moins d’une heure trente de Montréal, est un petit bijou à visiter. Si vous aimez jaser avec des producteurs et vous gavez de superbes produits locaux, c’est vraiment un bel endroit où se poser.

Entre les champs à perte de vue et les villes animées, vous ne saurez plus où donner de la tête. Il est clair dans la mienne que je devrai y retourner avec la famille pour découvrir encore plus d’activités, car il me semble avoir seulement survolé la chose. Centre-du-Québec, attache ta tuque ou ta casquette, tu risques de me revoir sous peu.

En attendant, d’y retourner, laisse-moi, ma fourchette, te parler de ce que j’y ai fait et pourquoi je me suis autant amusée. Tu es prête ? Allons-y !

1er arrêt : Halte touristique de Villeroy

Cette halte n’a rien, mais rien à voir avec les petites cabanes délabrées, aux odeurs douteuses que l’on voit sur notre chemin au Québec. Elle est complètement neuve et a été pensé pour accueillir TOUS les voyageurs qui passent sur l’autoroute 20.

On y retrouve évidemment des salles de bains pour un arrêt « pipi », des tables à pique-niques pour faire la pause lunch, mais aussi un parc pour dégourdir les jambes de nos petits monstres. Une salle à manger est disponible aussi à l’intérieur dans laquelle on peut certes manger notre petit repas, mais aussi acheter un petit lunch. Plusieurs machines distributrices s’y trouvent pour combler nos estomacs.

Ils ont pensé à tout. Chaise haute pour nos poupons et table adaptée pour les chaises roulantes. Parlant d’accessibilité, c’est la toute première halte routière avec table à langer pour adulte. Un ajout incroyable pour les voyageurs ayant une personne à mobilité réduite qui pourrait en avoir besoin. Il y a aussi une salle d’allaitement avec des fauteuils confortables pour les mamans ayant besoin de nourrir leur progéniture. Ils ont pensé à tout.

Attention, ils ont même un système de récupération des eaux pour rendre l’endroit écologiquement responsable. D’ailleurs, c’est quand même la « marque » de la région qui vise le plus possible un environnement sain pour sa population et ses visiteurs.

Cette halte est définitivement un exemple à suivre pour les autres qui pourraient « pousser » dans les autres régions. Je pense même avoir compris que le Québec vise une halte du genre tous les 100 km. On a hâte de voir le tout arriver, car c’est vraiment fabuleux. Ah bas les petits « shacks » désuets et ragoutants.

Pssstttt : vous y trouverez aussi du WIFI et des bornes de recharge pour vos voitures électriques. La halte est située sur la 20 Ouest à la sortie 256 vers le 15e et 16 rang.

  

2e arrêt : MycoTerre

MycoTerre est une petite entreprise qui se spécialise dans la production de pleurotes. C’est en 2017 que France, la propriétaire des lieux, a fait rénover la boulangerie de son enfance pour la transformer en lieu de production de champignons. On y trouve d’ailleurs, accroché au mur, des sacs de farine retrouvés dans les murs lors des rénovations. Trop cute !

Chez MycoTerre, on aime récupérer et les choix de l’entreprise sont clairement faits autour de ça. Les champignons poussent d’ailleurs dans des gros bacs de plastique qui seront ensuite lavés et récupérés après chaque récolte.

Le substrat (matière sur lequel les champignons poussent) est composé entre autre de paille locale et est récupéré après la récolte pour en faire du compost. Comme dit France, l’objectif est le zéro déchet.

Même les emballages choisis pour les produits dérivés sont le plus écologiques possible. Plusieurs activités et produits sont disponibles sur place. Vous pouvez vous y rendre pour suivre des cours de mycologie, faire une visite guidée de la champignonnière, déguster et acheter de produits à base de pleurotes. Faites-vous plaisir et repartez avec des champignons frais. Les pleurotes , c’est si bons et on serait fou de s’en passer.

Visitez le site internet de MycoTerre pour plus d’informations ou rendez-vous sur le page FACEBOOK pour des informations sur les cours offerts.

3e arrêt : Shad café de Victoriaville

Nous avons fait un petit arrêt diner au Shad Café situé en plein cœur du centre-ville de Victoriaville. Le bistro est mignon comme tout et a beaucoup de charme. La carte est simple, mais efficace. On y retrouve de nombreux sandwichs, des salades et et bien sûr de la bonne pizza.

J’ai personnellement opté pour une belle salade San Francisco (laitue, poulet, suprêmes d’orange, raisins, chou, carottes, graines de tournesol et vinaigrette pamplemousse gingembre). Elle était d’ailleurs, ma foi, très généreuse.

Pour accompagner le tout, j’ai pu me régaler d’une super bonne limonade et d’un bon café glacé pour la route. C’était très satisfaisant comme diner. Si vous passez dans le coin, allez-y. Notez qu’on m’a aussi beaucoup parlé des roulés qui seraient, vraiment délicieux. À essayer lors de ma prochaine visite. 

Prochain essai, diner sur la terrasse. La vue doit être superbe. Lors de notre passage, la température était trop incertaine pour s’y risquer, mais je pense que lorsque le soleil est bien présent, ça serait vraiment plaisant pour se poser.

Petit bonus, l’endroit met en vedette plusieurs bières locales avec une carte bien garnie qui inclut aussi l’hydromel B de la miellerie KING qui est un véritable coup de cœur lors de ma visite au Centre-du-Québec.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Shad Café

4e arrêt : Miellerie King

Parlant de la miellerie King située à Kingsey Falls, que dire de plus que WOW. Nous avons été accueillis par Frédéric, le cadet de la famille Bougie/Belhumeur. Nous avons été instantanément frappés en pleine gueule, Stéphanie et moi, par la passion de Frédéric, le maitre hydromellier et distillateur de l’entreprise.

L’entendre parler de ses produits, c’était tellement intéressant. Je pense, sans me tromper, qu’on aurait pu y passer l’après-midi sans se tanner. On a pu jaser rapidement à quelques membres de la famille et c’est clair que c’est toute la famille qui a l’innovation tatouée sur le cœur, la créativité dans le tapis et le talent pour créer des petites merveilles.

Mes achats du jour !

Tout ça, ça se sent et se goûte à chaque gorgée et chaque bouchée des produits de la marque. Puis là, je parle aussi des produits qui arriveront sous peu sur le marché, car attaches ta tuque, tu vas capoter ta vie.

C’est tellement innovateur et funky, tu ne pourras pas rester indifférent. Il faut absolument que tu testes l’un de ses spiritueux lors de ta visite sur les lieux !

L’opercule — eau-de-vie de miel d’automne — 40 % alcool

Celui-là est probablement celui qui m’a le plus surpris. Je ne suis pas une fan de ce type de spiritueux, mais celui-là est surprenant. Il est doux (oui, oui). La finale de miel en fin de bouche est hallucinante. Je ne m’attendais pas du tout à ça pour dire vrai. Je pensais grimacer et vouloir me rincer la bouche immédiatement, mais non, j’ai plutôt replongé mes lèvres dedans. Une belle découverte !

Alvéole – La crème – 16 % alcool

Voilà un autre coup cœur ! On voit beaucoup de crème alcoolisée québécoise sortir sur le marché et celle-ci tira son épingle du jeu sans problème. Au contraire de certaines crèmes, elle n’est pas trop sucrée en bouche et ne tombe pas sur le cœur. À avoir dans son bar !

Des Cantons — Liqueur de miel au café infusé à froid — 26 % alcool

Cette liqueur de café, c’est celle que j’ai préférée et que j’ai achetée pour la maison. Le choix a été difficile parmi toutes ces petites merveilles, mais celle-ci a gagné mon cœur. Dans un café glacé, avec un peu de crème fouettée, je te jure que c’est du bonheur. C’est une liqueur fait en collaboration avec une brûlerie de la région et ça, on adore.

Notez qu’il faut vous rendre sur place pour acheter les spiritueux. Les prêts à boire sont cependant disponibles un peu partout ! 

Pour plus d’informations, c’est par ici : Miellerie King

 5e arrêt : La fromagerie du Presbytère

Cette fromagerie située à Sainte-Élizabeth-de-Warwick est bien connue pour ses nombreux fromages primés, dont le fameux Bleu d’Elizabeth et le Zacharie Cloutier. On ne se trompe pas en achetant leur produit. Cette visite m’a d’ailleurs permis de découvrir le Laliberté que j’aurais mangé à la cuillère si je n’avais pas été devant témoin. Il est crémeux et goûte le beurre. C’est du pur bonheur.

La meilleure façon, à mon avis, de découvrir l’endroit est de profiter des vendredis soirs du Presbytère. C’est un véritable happening. Des centaines de personnes s’y rassemblent chaque vendredi pendant la belle saison jusqu’en septembre. Les gens apportent leur lunch, leur table et leur chaise et s’y posent pour manger en plein-air en écoutant les chansonniers qui y performent. Il n’y a aucune obligation d’acheter quoi que ce soit pour participer à la soirée, mais… le concept est tellement intéressant qu’on serait fou de s’en passer.

L’idée …

Tu peux acheter un plateau de fromages pour deux ou pour quatre à la fromagerie ainsi que pâtés, salades et baguette de pain au magasin général situé tout juste à côté. C’est vraiment, mais vraiment plaisant. Notez qu’il faut arriver tôt, car les gens s’y rendent en grand nombre toutes les semaines et que vous seriez peut-être contraint de vous stationner plus loin.

Sérieusement, vous y passerez une belle soirée en famille et/ou entre amis. À faire absolument au moins une fois ! Apportez avec vous une glacière pour rapporter à la maison les fromages restants, car les portions sont très généreuses.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Fromagerie du Presbytère

 6e arrêt — Dodo au Quality In de Victoriaville

Situé à quelques minutes de voiture du centre-ville et à quelques pas d’une magnifique piste cyclable, l’hôtel est accueillant, bien entretenu et les chambres sont très confortables et spacieuses. On y trouve toutes les commodités et il fait bon s’y poser.

Chose extrêmement intéressante, vous pouvez louer sur place (Vélogare) des vélos et trottinettes électriques ainsi que des fatbikes afin de profiter des nombreuses pistes cyclables de la région. Il y en a pour les petits comme pour les grands. Le service est offert même à ceux qui ne résident pas à l’hôtel. Cependant, vous aurez un rabais intéressant lorsque vous y séjournerez.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Quality Inn

7e arrêt — Trottinette électrique

De toutes les activités à l’horaire lors de mon périple dans le Centre-du-Québec, c’est de loin celle qui me rendait un peu nerveuse. N’ayant jamais fait de trottinette électrique de ma vie, je me demandais combien de temps ça me prendrait pour me péter la gueule. Je dois avouer sincèrement avoir eu peur, et ce jusqu’aux premiers moments sur la trottinette.

Cela m’a pris un gros… hum… cinq minutes pour comprendre que la chose était stable et me voilà parti, la vitesse dans le fond pour une heure de pur bonheur. J’ai tellement rigolé pendant la promenade que je crois avoir fait sourire une bonne dizaine de personnes sur mon chemin. Je veux dire, le bonheur, c’est contagieux.

La trottinette est non seulement super performante, mais aussi extrêmement stable. Vous pouvez choisir 3 modes : écolo, régulier et sportif. Nous avons commencé au mode régulier comme suggéré par l’employé de l’hôtel. La vitesse maximale sera alors de 25 km à l’heure. Chose qui semble bien lente en voiture, mais en trottinette, ça va vite ! Le mode sportif, qu’on aurait du essayer plus tôt, monte quant à lui à 30 km à l’heure. Quand on a découvert la chose, Stéphanie et moi, on ne s’est pas fait prier pour peser sur le gaz comme dirait l’autre.

Bref, on a pu se promener une heure sur des pistes cyclables en se faisant sécher les dents tellement on souriait. On a découvert des sentiers dans le bois qui nous a amené vers une superbe passerelle qui surplombait la rivière Bulstrode. Ce circuit permet d’ailleurs aux marcheurs, cyclistes et « trottineux en herbe comme nous » de faire le tour du réservoir Beaudet et de s’imprégner de nature, et ce, en pleine ville. C’est vraiment un superbe circuit à faire.

Ma collègue Stéphanie de Blog and the city !

Il est clair que j’y retourne avec les ados. Ils vont adorer la chose, j’en suis certaine. En plus, je trouve que pour l’expérience, le prix est super abordable. Je me suis d’ailleurs informée pour le forfait électrisé et pour 119 $ par personne en occupation double vous aurez :

  • L’hébergement pour une nuit
  • Un petit déjeuner chaud
  • Un souper à la Brasserie Daniel Lapointe d’une valeur de 30 $
  • Transport en taxi aller-retour à la Brasserie Daniel Lapointe
  • La location d’un vélo ou d’un fatbike ou d’une trottinette électrique pour 2 heures par personne

C’est vraiment super abordable.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Quality Inn

8e arrêt — Rose Drummond

Rose Drummond, je les connais depuis ma jeune enfance. Lorsque j’allais visiter ma marraine à Drummondville, on arrêtait souvent dans les serres pour y acheter de beaux bouquets de fleurs. Ce souvenir est gravé en moi depuis des années.

J’étais donc heureuse d’y remettre les pieds lors de mon escapade. Vous dire comment l’endroit a évolué. Aujourd’hui, c’est une énorme boutique gourmande qui vous y attend. Vous y retrouverez un choix incomparable de produits du Québec. L’endroit est sublime.

Vous pouvez vous y poser et déguster l’un des repas préparés sur place. Plusieurs tables sont disponibles tant dans la boutique que dans la serre. Amenez un livre et prenez votre temps pour vous imprégner des lieux.

Repartez à la maison avec une belle sélection de produits frais, de fleurs fraiches et de produits du terroir. Je vous le dis, ça vaut le détour.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Rose Drummond

9e arrêt – Le Village Québécois d’Antan

Qui ne connait pas le Village Québécois d’Antan. Cette institution québécoise que j’ai d’ailleurs visitée plus d’une fois est un incontournable. Apprenez-en sur l’histoire du Québec et ses traditions au fil de votre visite à travers les 44 bâtiments anciens se trouvant sur le site. Visitez le bureau de poste, l’église du village, l’école et même une ferme d’époque. Chaque bâtiment a sa propre histoire et il est fascinant d’écouter les personnages du village vous raconter le tout.

L’endroit est immense et vous pourrez y passer une journée entière sans aucun problème. Il y a une multitude d’activités à faire. En temps normal, il y a même des jeux d’eau pour les enfants et selon le temps de l’année, le décor change un peu. Vous aurez par exemple le village hanté à l’automne et le village de Noël, qui selon ce que l’on m’a dit, est fabuleux à visiter. À mettre sur votre trajet.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Village Québécois d’Antan

10e arrêt : Le restaurant L’Établi brasserie urbaine

Cet immense restaurant, qui a pignon sur rue au centre-ville de Drummondville, vous accueille pour des soirées entre amis sans prétention. Lors de notre visite, il y avait même un band composé de Mélissa Martin (La VOIX) et Olivier Dauphinois qui jouait des classiques des années 80-90 à notre plus grand bonheur.

On a donc pu déguster nos plats de tartares tout en chantant entre chaque bouchée et surtout en se laissant aller au rythme des chansons. Parlant des plats, tout était bon. Les plats sont bien faits et généreux. On ne réinvente pas la roue, mais on les exécute bien. Vous y trouverez votre compte.

Y retourner, je demanderais probablement une place sur la terrasse extérieure qui est vraiment superbe et plus loin de la scène. De cette façon, vous pourrez apprécier la musique tout en discutant avec vos compagnons de table ce qui était quasiment impossible lorsque collé sur les haut-parleurs de l’endroit.

C’est un vraiment bel endroit pour s’amuser entre amis. C’est bien situé et le service y était impeccable.

Pour plus d’informations, c’est par ici : L’Établie Brasserie Urbaine

11e arrêt : Le Grand Time Hôtel

À quelques minutes du restaurant et d’une tonne de commodité, le Grand Time Hôtel vous épatera par son look très moderne. Le lobby à lui seul vous fera bonne impression. Il est spectaculaire. Les chambres sont super confortables et très accueillantes. Ma chambre avait même un four à micro-ondes et un réfrigérateur, très pratiques lorsqu’on a des jeunes enfants ou que l’on ne veut pas manger au restaurant.

Le déjeuner servi dans le lobby est un peu rudimentaire, mais fait le boulot. Vous aurez droit à des pains de toutes sortes (bagel, muffins anglais et pains tranchés), des yogourts, du granola et des salades de fruits. Il y a aussi jus, lait et café à votre disposition. Rien de fancy, mais tout de même très efficace. Vous pourrez déguster votre déjeuner dans le lobby ou le monter à votre chambre selon vos désirs.

Comme dans la plupart des hôtels, vous avez accès à une piscine, un spa et une salle d’entrainement. Gros plus, il est situé à quelques pas de plusieurs grands commerces et restaurants au besoin.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Grand Times Hôtel

12e arrêt : Spa Bioterra

Et c’est là que fut ma plus grande surprise du séjour. Lorsque je suis arrivée devant l’édifice du spa, je dois dire que je ne m’attendais pas à grand chose. Mais attention, voilà mon erreur, le service et le massage que j’ai reçu étaient impeccables. Je dois humblement dire que la massothérapeute qui m’a accueillie est de loin la meilleure que j’ai eu. Habituellement, je demande des massages à forte pression. Souvent, il m’arrive de grimacer à quelques reprises tellement ça fait mal en me disant que c’est pour le mieux. Je ne sais pas comment elle a fait, mais elle a décoincé mon dos avec une pression forte mais sans me faire grimacer. PAS UNE SEULE FOIS. Son massage était parfait, juste parfait. J’en aurais repris. 

Crédit photo : Spa Santé Urbain Bioterra

Et laissez-moi vous parler du soin « à la découverte de Bora Bora ». Concept que je n’ai vu nulle part ailleurs. L’idée derrière ce forfait est de vous faire voyager pendant le massage. Vous pouvez visionner une vidéo, située en face de vous lorsque vous êtes couchés sur le ventre. Sur cette vidéo défile des images toutes plus enchanteresses les unes que les autres sous la thématique… Bora Bora. J’avoue ne pas l’avoir regardé au complet puisque je me suis fermé les yeux pour optimiser ma relaxation.

La musique ainsi que la lumière chauffante qui sera ouverte vers la fin du massage nous font voyager dans le Sud l’espace d’un moment. Rendez-vous par la suite à la salle de détente où un pina colada sans alcool vous sera offert question de boucler l’expérience. J’y serais resté toute la journée. Cet endroit est superbe et il en vaut le détour. Une belle mais belle découverte.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Spa Urbain Bioterra

13e et dernier arrêt : La fromagerie Lemaire

Pour bien terminer notre périple, nous avons fait un arrêt à la très populaire fromagerie Lemaire situé aux abords de l’autoroute 20. On ne pouvait pas faire une escapade dans la région du Centre-du-Québec sans manger une poutine. C’est comme aller à Paris sans aller jeter un coup d’œil à la Tour Effel, c’est juste NON ! J’ai donc lancé mon dévolu sur la poutine régulière et dieu sait que c’était satisfaisant. D’ailleurs, sur la photo, c’est la plus petite portion. C’est généreux à souhait chez Lemaire.

Je suis aussi reparti avec un gros sac de fromage en grains frais du jour, question d’étirer le plaisir à la maison et de partager mon bonheur avec ma marmaille.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Fromagerie Lemaire

Ce séjour fut parfait du début à la fin et j’ai déjà hâte d’y remettre les pieds. Je crois que j’ai encore beaucoup à y découvrir. Une belle région, parfois méconnue et qui vaut la peine de visiter. Si tu as des questions ou si tu veux en savoir plus, n’hésite pas à m’écrire, il me fera plaisir de t’aider.

Sinon, tu peux toujours te référer au site de la région qui contient tout ce dont tu as besoin pour un séjour mémorable.

Psssttt, j’ai appris qu’il existait des passeports attraits qui te permettront de faire de grosses économies lorsque tu prévois faire plusieurs activités de la région. N’hésite pas à demander des informations au centre touristique, ils te guideront avec plaisir.

Pour plus d’informations, c’est par ici: Tourisme Centre-du-Québec

Publié le 15 juillet 2021

4 réponses

  1. Super article, la prochaine fois venez gouter nos délicieuse charcuteries italiennes séchées. Nous sommes situé a Saint-Albert, tout près de la fromagerie du presbytère.

    Charcuteries et fromage locaux, le summum du voyage au centre-du-québec.

  2. Wow, vous êtes passé tout près de notre boutique Les Herbes Aux Soins. Miellerie et Prêt-À-Manger Végé. La place regorge de produits que nous transformons sur place. Miel, aromiel, vinaigres aromatisés, savons et toujours beaucoup de variété dans le Prêt-À-Manger Végé. Sainte-Clotilde-de-Horton, entre Drummondville et Victoriaville. À votre prochaine visite dans le coin, faut venir nous voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *