L’insécurité alimentaire, ma fourchette, c’est un sujet dont on discute de temps à autre. Si tu me lis régulièrement, tu le sais que c’est important pour moi. Je dirais même quand ce moment plus que jamais. La Covid-19 a apporté son lot de difficulté et avec elle, de nombreux ménages canadiens ont éprouvé des difficultés financières.

Évidemment, qui dit difficultés financières, dit aussi combat pour balancer notre budget épicerie. C’est donc malheureusement 1 personne sur 7 au Canada qui éprouve de la difficulté à se nourrir adéquatement en 2020. C’est énorme et chaque fois que je vois une statistique du genre, le cœur me serre. Je pense à toutes ces familles, ces ainés et ses gens qui doivent se battre jour après jour pour survivre. C’est d’une tristesse incommensurable.

Je cherche donc toujours des façons d’aider et de m’assurer de faire ma part. Je le sais que c’est difficile, car j’ai déjà vécu des problèmes financiers et j’ai aussi eu recours à de l’aide alimentaire durant ma jeunesse et ma jeune vie d’adulte.

Alors tu comprendras qu’il me fait plus que plaisir de mettre en lumière une superbe initiative mise en place par Catelli. En effet, la campagne Nourrir L’avenir de Catelli a pour but de distribuer, avec l’aide de la population, 1 million de portions de pâtes aux banques alimentaires. Ayant déjà offert 1 million de portions pendant la Covid-19, Catelli espère en donner encore plus grâce à la campagne. Au Québec seulement, ça représente plus de 576 848 portions individuelles.

C’est en plus super simple pour toi et moi d’aider Catelli à y arriver. Il suffit d’acheter une boite de pâtes Catelli aux choix lors de ton épicerie. Pour chaque boite achetée, Catelli remettra une portion aux banques alimentaires du Canada. La campagne est déjà commencée et s’étire jusqu’au 29 novembre prochain. Je t’invite donc à faire comme moi et à aller encourager la cause. Vois-le comme un deux pour un. Tu nourris ta famille tout en aidant une personne à se remplir le bedon. Vois-le comme si tu invitais une personne dans le besoin à prendre place à ta table lors d’un souper ! À défaut de recevoir, tu nourris virtuellement quelqu’un. Et ça, ma fourchette, ça remplit le cœur.

Si tu fais partie des chanceux qui n’ont pas eu d’impact financier dû à la pandémie, tu peux aussi toujours faire un don en argent à la banque alimentaire de ton patelin ! Je suis certaine qu’ils seront bien heureux de ça. C’est ce que j’ai fait lors de ma visite et je te le dis, la chaleur que tu ressentiras en dedans de toi, c’est magique.

Pour plus de détails sur la façon dont vous pouvez aider à faire une différence, consultez le site de Catelli et suivez les mots-clics #nourrirlavenir et #patescatelli sur les réseaux sociaux.

Décharge : Ce billet est commandité par Catelli. Les opinions émises sont par contre les miennes et n’appartiennent qu’à moi.