Non, mais, je vais te le dire ma fourchette.  J’ai 42 ans, presque 43. Des résolutions, j’en ai fait plus souvent qu’à mon tour. C’est comme une crise de foie s’t’affaire là, ça revient à chaque année après le temps des fêtes. On ne s’en sort pas. Mais j’ai décidé que cette année j’allais faire différent, car clairement, faire la promesse de me mettre en forme, de mieux manger, de toujours tenir ma maison proprette… ça tient aussi bien la route qu’une minoune chaussée de vieux pneus sur un lac gelé. Un moment donné, faut être honnête avec soi-même ! Alors voici mes 5 résolutions que je ne tiendrai pas !

Manger santé, tout le temps

Nahhhhhhhh. Ça n’arrivera jamais. Bon, ça se peut que dans les prochains jours je me gave de kale pis de beaux légumes. Puis ça, c’est ben juste parce que mon corps le réclame. J’ai officiellement fait une overdose de pain, de beurre pis de biscuits dans le temps des fêtes. Ceci dit, ce n’est pas parce que je n’en veux plus de sucre pis de gras ! HELL NO . Mais disons de façon bien imaginer que si les pets et les maux de ventre sont les fantômes de nos repas, bien Ghostbuster est sur le point de se pointer chez nous. La famille Bordeleau est en train de percer la couche d’ozone sans le vouloir les amis. Puis quand ton corps te parle de même, il faut que tu ralentisses la cadence un peu. Ceci dit, crois-moi que je me ferai un plaisir de me gaver de gâteau au chocolat à la Saint-Valentin ou d’engloutir des frites ici et là. En plus, j’aime ben trop la gastronomie pour m’en priver donc je risque aussi de me taper à quelques reprises un 5 services trop cochons dans un resto quelconque. Alors non, je ne mangerai pas santé tout le temps. Mais je vais probablement écouter mon corps quand il va me parler (ou pas). À suivre.

Me mettre au sport de façon régulière

OK, j’ai un gym à la maison. J’ai toutes les connaissances qu’il faut pour être active. J’ai une fitbit, un tapis roulant, des amis sportifs plein de bons conseils… puis chaque fois, je lâche la patente. Pourquoi ? Probablement que comme dans tout, je me garroche comme une cinglée dans un programme trop intense chaque mois de janvier comme s’il n’y avait pas de lendemain. Je n’aime pas le sport… en fait, je déteste même ça. Réellement, je n’éprouve aucune joie à suer ma vie. Je le sais par contre qu’il faut en faire et que c’est bon pour moi. Alors pour faire changement, je ne me construirai pas un horaire d’entrainement comme chaque année en espérant devenir la prochaine Bianca Andreescu. Faut être réaliste ! Je vais en faire quand ça me dit. Puis si ça veut dire sauter des semaines… bien, ça sera ça.

Avoir une maison Pinterest

Quoique j’aimerais vraiment ça avoir une maison modèle, je suis un peu bordélique par moment. Je ne porte pas le nom de BORDELeau pour rien. Ceci dit, j’ai longtemps voulu avec une maison Pinterest parfaite et toujours en ordre. Mais qui peut réellement en avoir une. Je n’ai pas envie de replacer mon jeté sur mon divan chaque fois que je change de pièce pour m’assurer que le tout est visuellement parfait. NOPE ! Je n’ai pas le goût non plus de passer ma vie à torcher la maison. Mon nom est Nancy et non pas Cendrillon. Je préfère de loin aller faire un câlin non réclamé à ma fille juste pour l’embêter ou encore lire un bon livre bien écrasée sur mon jeté placé en motton sur le divan ! Poche de même la fille.

Être toujours sur la coche au boulot

J’avoue que je suis un peu perfectionniste, mais je suis aussi humaine. Je promets qu’en 2020 je vais encore avoir des coquilles de temps à autre dans mes textes. Je vais aussi parfois oublier d’écrire une étape dans une recette parce que j’étais trop excitée de la mettre rapidement en ligne. Je vais probablement encore dire des tonnes de niaiseries (comme des histoires de pets) en oubliant que tout le monde peut lire ça. Puis tu sais quoi ? C’est bien imparfait ainsi ! J’aime ça comme ça. Alors je ne promets aucunement de ne plus faire d’erreurs ou d’oublis sur le site ou encore de rester trop « politically correct ». De toute façon, ça serait bien trop plate !

Faire attention à mon budget

Ha ha ha ! Attends que j’y pense encore. Ha ha ha. Excuse-moi la fourchette, mais j’ai un petit fou rire avec celui-là. Parce que chaque année, je m’assois pis je me fais un budget si intensément restrictif que je capote ma vie après 3 semaines. Mais pas cette année. Y’aurais pas de défis de mettre des sous chaque semaine dans un petit pot. Pas de défi du type je couponne, j’accumule tous les points de l’univers et je lis religieusement les circulaires toutes les semaines. Non, je vais le faire quand ça va me tenter. Plus de pression de performance. Si j’ai envie de me gâter, so be it. Si je dois en subir les conséquences après, ça sera ça. Mais out la pression de devenir soudainement une firme comptable à moi seule. On respire ciboulot. Alors oui ça se peut que j’exagère quand je vais au Dollarama. C’est possible aussi que mes factures d’épicerie ne fassent aucun sens. C’est même fort probable que je m’achète un truc de déco totalement inutile juste parce que je le trouve beau. OUI MADAME. Je pense que si je suis moins restrictive, les abus risquent d’être moins grands… ou PAS. Un huissier me le dira ou pas l’an prochain. Pouhahahaha

Bref, out les résolutions pour moi cette année. Tu auras compris, ma belle fourchette, qu’il y a un peu d’humour dans ce texte, mais que le message ultime pour 2020 c’est soit doux avec toi. Arrête de te mettre de la pression inutile. Les résolutions c’est tellement années 90. En 2020, fais-toi juste la promesse de te laisser de la place pour le « selflove » sans pression venant de toi ou des autres. C’est tout ce que je te souhaite. À toi, tout comme à moi. Bonne année ma belle fourchette !!!!!!!!!!!!