Connaissez-vous votre profil d’ADN alimentaire ? Jusqu’à tout récemment, je ne le connaissais pas non plus mais l’automne dernier, j’ai appris que des tests existaient pour savoir si on avait des intolérances ou des sensibilités à certains aliments selon notre ADN ! Ça m’a réellement fasciné ! Je l’ai d’ailleurs appris d’une bien drôle de façon ! Le pur hasard a voulu que je vende un foyer extérieur sur Kijiji à quelqu’un et qu’il travaillait pour Biogeniq, une compagnie qui offre ce genre de test. En jasant dans mon entrée, comme la vraie placoteuse que je suis, on a fini par papoter de notre boulot. Vlan, le contact était fait et j’étais fasciné au boutte par le truc.

Alors, je suis allée de l’avant et j’ai discuté avec la compagnie. Ils m’ont alors offert de me faire passer le test afin de mieux comprendre ce que le test donne comme résultat. Je me suis donc prêtée au jeu avec joie. J’ai par la suite reçu par la poste un petit test à faire. Tout simple. Il suffisait de cracher dans un petit tube en prenant soin de bien suivre les consignes (simple comme bonjour) et de le retourner par la poste. Dans les jours suivants la réception de mon précieux (not) crachat, la compagnie allait analyser le tout et prendre rendez-vous avec moi pour décortiquer le test en compagnie d’une nutritionniste.

Quoique je n’avais jamais eu de problème de santé relié à mon alimentation, j’étais quelque peu nerveuse à l’idée de découvrir quelque chose qui allait chambouler ma gourmandise, hum, je veux dire ma santé. Parce qu’on va se le dire, pour connaitre des gens qui ont des intolérances, ça n’a rien de jojo tout ça. Je suis donc allée avec quelques appréhensions rencontrer Karine Vézina, nutritionniste pour Biogeniq, qui allait éteindre (heureusement) très rapidement les petites craintes que j’avais.

D’un, mon test ne démontrait aucune intolérance à la caféine ! MERCI MON DIEU. Je pense que je serais morte sur-le-champ. De même qu’aucun trouble avec le gluten et le lactose. Ouf, quel soulagement. MAIS, j’avais tout de même des petites modifications à apporter à mon alimentation si je voulais vraiment optimiser ma p’tite (pas si p’tite) machine. Je dois donc surveiller quelques petits trucs comme le folate, la vitamine D, mon sodium et mes Omega 3. En jasant avec la nutritionniste, j’ai retenu (tsé une gourmande retient ce qu’elle veut bien) que ce serait une bonne idée de consommer plus de poisson. Était-elle en train de me dire que de me bourrer de sushi et de tataki serait une bonne idée ? Pauvre de moi. Bouhou, quel malheur ! Et tout ça sans couper mon café. JOIE ! J’aimais déjà plus mon p’tit body !

Exemple de rapport que j’ai reçu

Mais ce n’est pas jojo pour tous !

Malheureusement pour certaines personnes, les résultats sont moins intéressants que les miens et les conséquences sur leur système peuvent être désastreux. Je trouvais donc important de vous en parler puisque parfois, l’on peut ressentir des malaises sans trop comprendre  le « pourquoi du comment ». Ce profil d’ADN alimentaire est alors tout à propos comme processus de départ pour mieux comprendre notre propre machine. Vous pourriez alors prendre les mesures nécessaires au quotidien et en voir tous les bénéfices à court et à long terme. Comme moi, à long terme, faire attention à ma vitamine D pourrait grandement m’aider à diminuer mes risques de faire de l’ostéoporose.

Pourquoi ? Parce que les variations sur mes gênes GC, CYP2R1 et DHCR7 montrent que je suis susceptible d’avoir un taux sous-optimal en vitamines D si je consomme moins de 600 UI par jour. Tsé, mettons que ce ne sont pas des infos que je peux obtenir en me regardant bien fort dans le miroir. Y’a que dans le film « Blanche-Neige » où le miroir fait des révélations qui changent une vie pis nous ne sommes pas dans un film de Disney les amis, loin de là !

Je pense réellement de par les résultats et l’accueil que j’ai reçu lors de ma visite chez Biron que c’est un must à faire si on a des doutes sur notre santé ! Nous avons qu’un seul corps et il faut en prendre soin. Ce test est surprenant, facile à faire, certes un peu coûteux, mais il peut tellement faire LA différence au quotidien ! Surtout si on fait les changements nécessaires demandés par notre corps.

Après tout, notre ADN c’est pas mal la base de notre constitution et il est unique à chacun. Il ne change surtout pas avec le temps donc les résultats obtenus seront valides toute notre vie. Si on peut en savoir plus sur nous grâce à la technologie, pourquoi s’en passer ?

Pour plus de renseignements sur le test ADN alimentaire, c’est par ici : https://biogeniq.ca/

Décharge : Je ne reçois AUCUNE compensation financière pour parler de ce test. J’ai par contre obtenu le test gratuitement afin de mieux le comprendre et d’en parler si j’étais satisfaite.