Noël arrive sous peu. On commence à faire quelques provisions pour nos partys du temps des fêtes ! J’ai eu la chance de découvrir quelques vins et spiritueux au courant des dernières semaines. Je vous propose donc quelques choix intéressants pour vos multiples soirées à venir. Que ce soit des fiertés d’ici ou d’ailleurs, ils feront de bons accompagnateurs pour vos p’tits plats et sauront plaire à vos convives.

Champagne Duval-Leroy, cuvée Martin Juneau

Je suis allée au lancement médiatique la semaine dernière du champagne Duval Leroy, cuvée Martin Juneau. Oui, oui ! Martin a maintenant une cuvée à son nom. C’est un grand honneur pour le chef puisqu’il est le tout premier chef nord-américain à obtenir ce privilège. Ils ne sont qu’une dizaine de chef à travers le monde à avoir leur cuvée spéciale. Ce n’est pas peu dire.

Cette grande maison est d’ailleurs l’une des rares à être encore une entreprise familiale depuis sa création. Fondée en 1859, elle est maintenant gérée par la veuve de M. Duval-Leroy. Femme pétillante avec beaucoup d’aplomb, elle nous présentait le champagne avec fierté et avec raison.

La bulle fine, la douceur en bouche et la fraicheur de ce champagne sera plaire à tous. Il sera d’ailleurs disponible en SAQ en décembre au coût de 69 $. Vous allez devoir faire vite, car moins de 3000 bouteilles ont été produites. Une belle découverte et surtout une belle fierté pour le chef Martin Juneau ! Un beau crochet à mettre sur sa liste de chose à accomplir dans la vie !

 

Nobilo

Ce sauvignon blanc de la Nouvelle-Zélande est un beau vin de table, un passe-partout. Perso, je le trouve un peu fruité sans trop être sucré. Parfait accord avec des fruits de mer et des poissons. Je l’ai beaucoup aimé avec notre tartare de saumon aux pommes et gouda. Il se détaille à seulement 16,60 $ en SAQ. Une petite aubaine à mon humble avis.

Vivre dans la nuit

J’ai reçu les deux petits derniers récemment en envoi de presse. Je vous avais déjà présenté le rosé de la gamme cet été. Un vin super facile et tellement girly. On l’avait adoré les copines et moi autour de quelques bouchées (juste ici). Vivre dans la nuit ajoute maintenant un rouge et un blanc à sa collection. Les deux p’tits nouveaux ne font pas bande à part et sont tout aussi faciles.

Insola Chardonnay

Le Insola Chardonnay est quant à lui un vin à prendre en apéro ou avec des fruits de mer. Il est aussi un parfait apéro avant le repas. Je l’ai essayé tout nu sans accompagnement en lisant un bon livre un samedi après-midi frisquet et c’était parfait. Léger, fruité et sans prétention.

Sangiovese Nero Di Troia

Le Sangiovese Nero Di Troia est d’une couleur assez intense. Il se marie bien avec des grillades et des plats tomatés. Il doit sa couleur à un cépage ancestral peu connu du sud de l’Italie, le Nero Di Troia.

Ils sont en vente en épicerie. Ce sont des vins qui se détaillent à moins de 14 $, les prix variant selon les promos en cours.

source: Unibroue

Grande Réserve 2017 Unibroue

Cette bière Grande Réserve d’Unibroue a un potentiel de vieillissement de 5-8 ans. Vous pouvez donc la laisser dormir un peu avant de la déguster lui offrant du temps pour devenir encore meilleure même si elle est déjà excellente. La Grande Réserve de Unibroue a reçu 3 médailles platine à l’internationale. Nommée meilleure bière brune au monde après plus de 3 ans de vieillissement, elle est une belle découverte. Encore une fois, Jerry Vietz, le maître brasseur chez Unibroue, frappe fort. Allez mettre la main dessus. Cette bière d’exception est brassée qu’une fois l’an !