Je suis allée visiter, lundi dernier, la brasserie Labatt à Montréal. Nous avons eu la chance de faire une visite VIP pour découvrir une bière Fraichement Brassée. Je suis choyée, je le sais puisque peu de personnes ont la chance d’avoir ce genre de tour guidé. Comme à mon habitude, j’étais excitée comme un enfant d’école. Vous savez, j’ai le corps d’une femme de 40 ans, mais le cœur d’une écolière.

Visite unique

C’est en compagnie de 4 autres blogueurs (Antoine, Maxime, Josiane et Normand) que j’ai pu en apprendre plus sur le processus de fabrication de la bière avec le Maitre-Brasseur Thibaut Huchet. Il nous a même montré les ingrédients utilisés pour la fabrication de la Budweiser. C’est quand même simple : ça prend de l’eau pure, du riz, du malt (dans ce cas provenant d’orge blond) et de houblon. En passant, je serais repartie avec un sac d’orge blond qui se mangeait comme des graines de tournesol. C’était si bon ! On n’arrêtait pas de piger dans le bol devant nous comme des affamés.

Bref, armé de sa patience, tsé des blogueurs ça jase, ça prend des photos et c’est distrait à rien, Thibaut nous a fait faire un tour guidé dans les entrailles de l’entreprise nous menant ultimement dans le « cellier » de l’entreprise. Croyez-moi, c’est si immense que je ne saurais m’y retrouver seule.

Pourquoi le cellier ?

Bien c’est simple, c’est à cet endroit que la bière est conservée pour être vieillie et ensuite distribuée. Bon, jusqu’ici, quoique l’endroit soit impressionnant, tout est normal dans le monde de la brasserie. J’en ai visité quelques-unes et le processus de base reste le même. Sauf que dans ce cas, les celliers de Labatt renferment un produit bien unique ; la Budweiser Fraichement Brassée qui sera distribuée dans plusieurs Cage aux Sports de la région de Montréal. Distribuée en canettes ? Non. Distribuée en bouteilles ? Non plus ! Alors en Keg pour la vendre en fut ? Toujours pas !

Fraichement Brassée

Mais comment, me direz-vous ? C’est ici que ça commence à être intéressant. Labatt a décidé de se lancer dans une aventure toute particulière. La bière sera livrée directement au restaurant, sans être pasteurisée ni embouteillée. Elle sera acheminée par camion spécialement conçu pour en conserver toute la fraicheur. De grosses cuves ont été installées dans les restaurants la Cage afin d’accueillir cette bière fraichement brassée. La bière aura une vie de seulement 2 semaines. Ce processus permettra aux clients de la Cage de découvrir la Budweiser dans sa version la plus fraiche comme celle élaborée par le Maitre-Brasseur. En aucun cas la chaine de conservation ne pouvant être altérée par la manipulation du livreur, de l’épicier ou encore de mon oncle Gérard qui a oublié sa bière sur la banquette arrière de sa voiture à 30 degrés Celsius un beau samedi après-midi d’été.

Je fais des farces, mais sachez que toutes les manipulations non contrôlées d’un produit à des impacts majeurs sur le goût que ce dernier aura. D’où l’idée de cette « nouvelle » façon de distribuer la bière. Avant, la seule façon de pouvoir la déguster à son état initial comme voulu par Thibault c’était d’avoir eu la grande chance de la boire sur place comme moi en visitant la brasserie. Mais maintenant, c’est chose faisable car il suffit de s’en commander une lors de votre prochain souper à la Cage. Chouette non ?

Est-ce que vraiment ça change quelque chose ?

Mais oui ! J’ai personnellement fait le test de goût des deux bières (l’une en canette et l’autre directement du cellier) et on voit très bien la différence. On s’entendait même pour dire que la version fraichement brassée est drôlement dangereuse tellement elle est fraiche et légère en bouche. J’ai même lancé à la blague l’idée aux gens de Labatt de me faire passer un pipeline de bière jusque chez moi. Évidemment, sans succès ! Ben quoi, j’aurai essayé au moins !

Ce club au homard de la Cage est simplement hallucinant !

Une première

Ce beau projet, le premier de ce genre au Québec, est vraiment très chouette. Disons aussi que son association avec la Cage est totalement logique puisque la chaine de restauration est en train de revamper totalement son menu et son décor. Comme son changement porte sur le local et la fraicheur, quoi de mieux qu’une bière en fut Fraichement Brassée livrée directement dans leurs installations ? C’est cool non ? J’ai même pu y goûter sur place mardi dernier et, vraiment, l’expérience est la même qu’à l’usine !

Si jamais vous allez faire un tour à la Cage, je vous conseille de l’essayer ! La nouvelle bière Budweiser Fraichement Brassée sera disponible dans une 10e de Cage, surtout dans la région montréalaise (pour l’instant). Espérons que le mouvement s’étende partout au Québec pour notre plus grand bonheur !

Vous aimerez peut-être :

Mes découvertes bières et restaurant : Goose Island et Kozu