J’ai récemment été invité à L’Atelier de Joël Robuchon en compagnie de quelques blogueurs pour célébrer l’ouverture de la nouvelle terrasse du restaurant.  J’étais bien excitée, car je me rappelle y avoir déjà festoyé autour d’un repas et, d’avoir été comblée. Évidemment, je n’avais jamais eu la chance de le faire sur la terrasse. Et quelle chance ce fut !

La terrasse est un impératif ! Elle est chauffée et la vue imprenable sur l’eau et l’île Notre-Dame rend l’endroit totalement craquant. Depuis ma visite, j’en parle vraiment à qui veut bien l’entendre. Ma copine M (je tais son nom pour des raisons évidentes de surprise à venir) semble bien vouloir célébrer un anniversaire important à cet endroit sous peu ! Elle a été charmée par mes photos, ma description des plats et mon enthousiasme assez prononcé pour l’endroit!

Si par contre, il n’y a pas de place sur la terrasse ou si vous désirez une ambiance plus feutrée, vous serez tout aussi choyés à l’intérieur. Vous pouvez opter pour l’expérience du bar qui vous permet de voir les petites fourmis travailler en cuisine. Croyez-moi, pour l’avoir expérimenté ailleurs, c’est vraiment chouette comme concept. Sinon, vous pouvez y aller pour la classique table pour un souper en amoureux, les yeux dans les yeux.

Peu importe votre choix, l’avantage de l’emplacement du restaurant c’est que vous ne tournoierez pas dans les rues de Montréal pour trouver un stationnement puisque celui du Casino vous accueille, et ce, gratuitement ! Hey hey ! On aime ça ! Puis, si le cœur vous en dit, vous pourrez aller jouer un peu au Casino et tenter votre chance après être repu.

Parlons menu

Ici, pas question de vous garrocher un panier de pain blanc bien plate. Non, mon ami. À l’Atelier, les pains sont faits maison par leur boulanger. Ils se déclinent en plusieurs saveurs. D’ailleurs, ils sont tous aussi bons les uns que les autres. On vous en sert 4 par personne et je vous gage que vous allez les manger tous, avec grand bonheur. Il y a même un farci au fromage gratiné ! ATABOY, un danger ! J’en aurais pris 4-5 !

Heureusement pour moi, j’ai dû me limiter à ce qui se trouvait dans la corbeille et c’est une chance puisqu’il m’aurait manqué de place pour le repas 4 services qui allaient suivre. Un repas tout en équilibre, en saveurs et en bonheur. Ce menu estival au prix très ridicule de 85$ (oui ridicule considérant la qualité des plats) met en valeur les produits saisonniers. Vous allez donc pouvoir redécouvrir l’endroit à plusieurs reprises grâce à un menu changeant qui s’adapte aux produits saisonniers disponibles sur le marché. La preuve est que ce que j’ai mangé n’est déjà plus sur le menu ! Quelle tristesse, car j’en aurais repris !

Royale crémeuse de foie gras voilée d’une émulsion parmesane au Maury Vieilles Vignes

Commençons …

Pour débuter, nous avons eu la royale crémeuse qui était d’une délicatesse. Il fallait vraiment s’assurer d’avoir tous les étages en une seule bouchée afin de maximiser l’expérience. Une entrée parfaite pour activer de façon efficace nos papilles gustatives (aka je bave encore).

Homard sur un fondant d’avocat aux pépites de grenades

2e entrée

Encore sur mon trip aux Îles-de-la-Madeleine, j’étais évidemment très heureuse de retrouver du homard sur le menu. Cette deuxième entrée était mon coup de cœur de la soirée ! Tout ce que j’aime le plus dans la vie s’y retrouve : Homard, avocat, grenade et radis ! Le paradis.

Le flétan à la citronnelle, aux artichauts violets et aux asperges vertes

 

Pas facile …

Mon moment le plus difficile de la soirée et le plus désagréable fut de choisir entre le canard et le flétan. J’ai longuement hésité, mais j’ai finalement opté pour la continuité en choisissant un autre produit de la mer. Il faut dire que la présence d’asperges du Québec dans le plat m’a grandement aidé à choisir mon plat principal. Aucune déception ici même au contraire. Le poisson était fondant et son émulsion incroyable en bouche. Les asperges cuites à la perfection ajoutaient un petit croquant juste parfait pour balancer l’onctuosité du  reste du plat.

Une parfaite finalité

Le dessert était tout en beauté et en surprise. Notre hôtesse coulait tranquillement un sirop de framboise chaud sur la coquille de chocolat blanc . En s’ouvrant comme une fleur, on pouvait alors découvrir un sorbet et un crumble . Ce dessert est tout en fraicheur et en gourmandise. Je ne suis pas très dessert, mais j’avoue avoir tout mangé ! Le côté fruité venait bien balancer le chocolat et ne m’a pas laissé, comme la plupart des desserts, sur un feeling d’avoir trop mangé et d’avoir un trop-plein de sucre dans le système.

 

Un petit luxe à se permettre !

Bref, je n’ai rien, mais rien à redire sur mon expérience si ce n’est qu’il faut vraiment que j’y retourne sous peu avec des amis. Il va falloir que je budgète un peu, car c’est tout de même un petit luxe  surtout si on fait l’accord mets-vin. MAIS je crois que le tout en vaut amplement la chandelle !

De plus, vous pouvez choisir d’autres menus dégustations à prix variables dont un menu entièrement végétarien ! Vous avez aussi l’option de choisir « à la carte » ou en repas « style tapas ». Sur ce, je vous souhaite une belle découverte . Ce restaurant est vraiment sur la coche et je vous le conseille très fortement.

De gauche à droite : Stéphanie, Moi, Ann, Marilyne, chef Curtat, TomFrank et Marie

Je tiens à remercier le chef Gonzales et toute sa brigade pour ce repas exceptionnel ainsi que nos hôtes Ann et Marilyne pour leur accueil et leur joie de vivre. Une mention spéciale au chef Curtat pour sa visite éclair ! Homme charmant et talentueux, vous pouvez vous délecter de ses plats au restaurant Le Montréal ! Pour vous donner une idée, je vous invite à lire notre article sur ce sujet, juste ici !

L’atelier de Joël Robuchon

Pour réserver ou en savoir plus :

Casino de Montréal

1, avenue du Casino
Montréal (Québec) H3C 4W7
CANADA

Téléphone : 514 392-2746 ou 1 800 665-2274