3 raisons de cuisiner maison / Cinq fourchettes

(Par Marie-Christine Tremblay) Pour moi, manger des repas cuisinés maison a toujours été normal. Quand j’étais petite, ma mère cuisinait beaucoup. J’ai donc très peu mangé de repas prêts à emporter ou congelés avant l’âge adulte et encore là, depuis que je suis partie de la maison, j’ai toujours beaucoup cuisiné. Mais en discutant avec mon entourage, je me suis rendu compte que ce qui est une normalité pour moi ne l’est pas autant pour d’autres, qui eux, n’ont que très peu connu le goût de la bonne vieille bouffe maison et pour qui manger un bon macaroni au fromage se résume à se préparer une boîte de Kraft Dinner.

À la maison, moi et mon conjoint cuisinons presque tout ce que nous mangeons, du pain aux desserts, en passant par les soupes et les déjeuners (sachets de gruau, gaufres, etc.). Je vous entends me dire « Wow! J’aimerais ça avoir le temps de le faire moi aussi ! », ce à quoi je vous réponds que cuisiner maison, ce n’est pas long si on planifie bien et que l’on a les bons ingrédients à la maison. Tout le monde peut le faire, il faut juste un peu de motivation les premiers temps et après, ça devient une habitude. Je ne vous ai pas encore convaincus ? Voici trois arguments infaillibles que vous ne pourrez réfuter.

Cuisiner pour économiser

Il faut se le dire, les repas cuisinés maison sont beaucoup plus économiques que les repas achetés tout faits. Lorsque vous achetez du prêt-à-manger et que vous passez à la caisse, le prix que vous allez payer par portion est beaucoup plus élevé que si le même plat avait été cuisiné à la maison. En effet, vous devrez payer pour la main-d’œuvre, pour les installations, l’emballage, etc., ce qui fait un prix par portion beaucoup plus élevé. En cuisinant maison, d’entrée de jeu, vous n’aurez pas ces frais supplémentaires, mais en plus, vous pourrez profiter des rabais des épiceries pour faire baisser le coût de vos recettes. Ainsi, si vous avez l’habitude d’acheter un pâté chinois format familial à l’épicerie, en achetant votre bœuf haché en rabais (environ 2,88 $/livre), vous pourrez cuisiner un plus grand nombre de portions pour moins cher.

Cuisiner maison pour votre santé

En cuisinant maison, il est quasiment sûr que votre alimentation sera plus équilibrée et santé, car vous pourrez contrôler la qualité des aliments que vous utiliserez et mangerez. Les grandes compagnies ajoutent beaucoup de sel dans leurs produits, car en plus de leur donner du goût, il prolonge bien souvent la durée de conservation des aliments. En cuisinant vos repas, vous réduirez donc grandement la quantité de sel que vous consommerez. C’est la même chose pour le sucre, le gras et tous les ingrédients aux noms imprononçables que l’on retrouve souvent dans les aliments du commerce.

 

Cuisiner pour le goût

Si les deux arguments précédents ne vous ont pas convaincus, peut-être que l’argument gustatif le pourra. Au-delà des économies et de la santé, il faut se le dire, les recettes maison sont tellement meilleures que leurs comparables du commerce. Ça ne se compare juste pas. Je ne suis pas une experte en chimie alimentaire, mais je trouve que les textures des aliments cuisinés à la main sont beaucoup plus intéressantes. De plus, certains aliments, en particulier les légumes, sont parfois tellement transformés que leur bon goût naturel est masqué. Et que dire des assaisonnements, qui sont bien souvent trop prononcés ? Lorsque vous cuisinez, vous pouvez doser l’assaisonnement comme vous le voulez et vous pouvez utiliser des fines herbes et autres aromates naturels pour donner du goût à vos recettes.

Finalement, je dois l’avouer : quand je cuisine un repas pour mon conjoint, mes enfants ou des amis, j’ai toujours ce petit sentiment de satisfaction personnelle d’avoir pu nourrir les personnes que j’aime. Ce sentiment est décuplé lorsque je reçois de bons commentaires.

Alors, qu’attendez-vous pour vous y mettre ?