Il y a quelques jours, je suis allée me balader en compagnie de collègues pendant 3 jours dans la belle région de Lanaudière. Non seulement j’y ai rencontré des gens adorables, mais j’ai eu le souffle coupé par toute la beauté et la richesse de la région. Je pense bien avoir terminé ma semaine en me disant : «  Mamannnnnnnnn, c’est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ». J’ai tellement passé un moment incroyable à découvrir ou redécouvrir des petits trésors d’endroit. Il me fait donc grand plaisir de vous partager mon expérience et surtout de vous inciter à aller y faire un tour pendant que les feuilles arborent leurs plus belles couleurs. Vous ne pouvez que revenir de là avec le sourire aux lèvres. Merci beaucoup à Tourisme Lanaudière et Voyage NumeriQC pour l’invitation et l’expérience enrichissante.

Sans plus tarder, mes belles fourchettes, voici les points forts de mon parcours dans Lanaudière. Il y en a pour tous les âges et tous les budgets. Amusez-vous !

Ferme Guy Rivest

La ferme familiale de Rawdon, vieille de plus de 50 ans, est spécialisée dans la production de petits fruits comme la fraise, la camerise et le bleuet. Les propriétaires, Louise Rondeau et Guy Rivest, offrent aux visiteurs une belle gamme de produits transformés ainsi que de l’autocueillette en plus d’un beau terrain de jeu pour le plus grand plaisir des petits comme des grands. Imaginez-vous que la ferme abrite un immense labyrinthe de maïs de près de 8 km de sentier qui est accessible une bonne partie de l’été ainsi que l’automne et même quelques weekends pendant l’hiver (scoop).

Ce qui est vraiment plaisant de ce labyrinthe, c’est que peu importe notre âge, on finit toujours par avoir du gros fun. Que ce soit avoir du plaisir, un peu malsain comme moi, en voulant terminer la chose avant tout le monde, ou à déambuler tranquillement dans les sentiers en lisant les indices et les pancartes informatives, tout le monde y trouve son compte.

Le labyrinthe est même bonifié pour l’Halloween et décoré avec amour par la fille du couple qui, disons-le, a tout un talent pour la fabrication de décoration « halloweenesque ». Pour les plus courageux, il est possible de faire le trajet de soir, dans le noir. Seriez-vous l’un de ces valeureux ? Si vous n’êtes pas certain, rendez-vous à la boutique et prenez un petit verre de vin de fraise, ma foi totalement délicieux, pour vous donner une petite dose de courage.

Pour toutes les informations sur la Ferme Rivest, c’est par ici : https://www.fermeguyrivest.com

Au Jardin des Noix

J’avais déjà entendu parler de cet endroit lors d’un autre voyage de presse. Jusqu’à ce moment, il y a 2 ans déjà, je n’avais jamais entendu parler de culture de noix au Québec. Certes, je savais que nous avions des glands dans nos chênes, mais je n’avais aucune idée que nous avions des noix qui se rapprochaient grandement des fameuses noix de Grenoble.

J’étais donc très heureuse de me rendre sur place et d’aller constater la chose. Non seulement on a pu en goûter, mais nous avons pris part à une activité, ouverte au public (avec inscription) à la cueillette de ces dernières. Je suis littéralement tombée sous le charme des noix du noyer noir. Un pur délice.

J’ai d’ailleurs été sous le choc de voir que les noix étaient écalées à la main, une après l’autre, avec beaucoup, mais beaucoup de minutie. Je veux dire, ça explique tellement pourquoi ça coûte cher des noix. C’est un produit que l’on devrait traiter avec respect. Si vous voulez en profiter et vivre l’expérience de la cueillette, mettez la chose à votre agenda pour septembre l’an prochain. Sinon, il reste encore un atelier de cueillette de champignons fin octobre.

Pour en savoir plus ou pour vous inscrire à des ateliers, c’est par ici : http://aujardindesnoix.com/

 

Parc Régional des Chutes Monte-à-Peine et des Dalles

Je suis amateur fini de parcs nationaux et régionaux. J’aime me retrouver dans la forêt. J’aime par-dessus tout les cours d’eau. Je les trouve apaisants, beaux et grandioses. Je ne vous cacherai pas que je ne suis pas la plus grande sportive de l’univers, mais j’adore aller me balader dans ces endroits, même si par moment, j’ai le souffle court et la goutte au front qui perle un peu trop.

Bref, nous avons eu la chance d’aller faire une petite randonnée dans ce parc régional qui touche à 3 municipalités. Avec ses 17 km de sentier pédestre, ses aires de pique-nique et ses chutes d’eau absolument splendides, cet endroit, est vraiment un endroit parfait pour s’y poser et relaxer en famille. On peut même y faire du camping sauvage sur l’un des 22 terrains disponibles. L’endroit est propice pour relaxer, se poser voire même faire de la contemplation. Je veux dire, avec les couleurs de l’automne qui y sont bien installées, on ne peut juste que vouloir respirer à grands poumons et observer ce que la nature a de plus beaux à nous offrir.

Pour les tarifs et les activités offertes, c’est ici : http://parcdeschutes.com/

Natur’Eau – Spa & Chalets

J’adore les spas. Je trouve que c’est l’un des rares endroits où je décroche totalement. Pourquoi ? Parce que, disons-le, on n’a pas le droit d’y apporter nos cellulaires. Je peux donc ranger mon travail dans un petit casier et l’oublier (ou presque) pendant quelques heures.

Alors c’est toujours du bonheur pour moi que de découvrir de nouveaux spas au Québec. Le truc avec le Spa Natur’eau, c’est que c’est un tout petit spa en plein cœur de la nature. C’est charmant comme ça ne se peut pas. On oublie l’image des spas plus commerciaux.

Ici, c’est plus rustique, plus calme, plus petit, plus enchanteur. On y va réellement pour décrocher. Je vous le dis, dès notre arrivée, on ressent la « vibe » bucolique de l’endroit. L’odeur, les boiseries, l’accueil donnent le ton dès le départ. J’ai vraiment beaucoup apprécié.

Le truc vraiment spécial et le fun avec cet endroit, c’est que l’on peut aussi être hébergé. La variété des chalets est grande et il y a de tout pour tout le monde. Il y a des pods, des mini-maisons et des chalets traditionnels. Je suis littéralement tombé sous le charme des mini-maisons. Elles sont bien aménagées et tout ce que vous avez de besoin est sur place. Elles sont entourées d’arbre et le spa est à distance de marche. Je veux dire, sérieusement, je veux y retourner avec ma fille pour vivre un beau moment de ressourcement avec elle.

Allez y jeter un coup d’œil, vous allez adorer. C’est par ici : http://www.natureau.com

Vignoble Saint-Gabriel

Voilà un bel endroit pour les amateurs de vins. Le Vignoble Saint-Gabriel, en plus de créer de beaux vins, est un endroit propice pour se poser, et ce, pendant plusieurs heures. On peut désormais manger sur place grâce à des petits plateaux de produits du terroir qui sont parfaits pour déguster avec un bon vin. On s’arrête, on mange et boit un peu en regardant le paysage à couper le souffle qui s’offre à nous.

Ensuite, on se bouge le popotin en marchant dans les sentiers ou en visitant le musée de tracteurs. Oui, oui, de tracteurs. Près de 120 tracteurs de toutes les marques datant des années 30-50 vous y attendent. Même moi qui ne suis pas très « jouets à moteur », j’ai vraiment apprécié et j’étais fascinée par la quantité phénoménale de tracteurs qui s’y trouvait.

Je vous conseille aussi lors de votre passage de visiter la cave à vins qui est vraiment spectaculaire. J’ai eu envie de vous raconter l’histoire derrière celle-ci qui est tellement rocambolesque, mais je trouve que je tuerais le punch. Je vous laisse découvrir le tout lors de votre passage au vignoble.

Pour connaitre les heures d’ouverture et les produits offerts au vignoble, c’est par ici : https://vignoblesaintgabriel.com

Ferme La Vallée Verte

Cette ferme… Si on était sur les réseaux sociaux, j’aurais ajouté plein de petits cœurs à côté pour vous montrer à quel point j’adore cet endroit. C’est de loin mon coup de cœur en matière de ferme laitière au Québec. Pour des dizaines de raisons, la première étant la grande qualité de leur produit. Je crois avoir visité cette ferme 3 ou 4 fois et avoir acheté leur produit au Marché Jean-Talon des dizaines de fois. Leur yogourt, les fourchettes, leur yogourt est incomparable. Les fromages sont fabuleux et le lait au chocolat est à se rouler par terre.

Déjà, juste là, je suis vendue. On ajoute à ça une philosophie du respect de la terre et des bêtes. Une vision à long terme du développement de la ferme avec comme mission de toujours faire mieux en matière écologique. Des proprios passionnés ET passionnants, je veux dire, c’est un endroit de rêve. Si vous n’êtes jamais allées, il est grand temps que ça change.

Pour connaitre l’adresse de la ferme ou les points de vente, c’est par ici : https://www.fermevalleeverte.com/

Abbaye Val Notre-Dame

La rencontre avec Père André de l’Abbaye Val Notre-Dame à Saint-Jean-de-Matha est probablement celle qui m’a le plus émue et surprise. Le Père André est non seulement un être profondément cultivé et captivant, mais il est ADORABLE. Je pense sérieusement que toutes les personnes présentes seraient restées quelques heures pour l’écouter parler. On est loin, loin, loin de l’image du religieux endormant et qui sermonnent tout ce qui bouge. On a affaire ici à un homme de son temps, généreux à souhait, plein d’humour et passionnant.

Ajoutez à ça la visite de cet édifice à l’architecture qui s’harmonise à la perfection à la nature qui l’entoure et qui accueille les moines cisterciens qui ont quitté l’Abbaye d’Oka de façon définitive en 2009. On connait bien évidemment leur fabuleux fromage Oka qui est maintenant fabriqué par Agropur. Mais il y a beaucoup plus à découvrir les amis. Les moines fabriquent des petits bijoux de produits du terroir à partir entre autres des plantes et des champignons qui proviennent de la forêt qui cintre l’Abbaye. Vous dire la difficulté que j’ai eue à ne pas tout acheter. Les sirops, les confitures, les chocolats, les champignons, les mélanges d’épices ou encore les tisanes, TOUT était attirant pour la gourmande que je suis. Y, aller, c’est définitivement tomber sous le charme.

Que vous soyez pratiquants ou non, je vous conseille fortement d’aller faire un tour, d’assister à une messe ou de juste aller vous ressourcer en faisant une retraite dans ces lieux sublimes. Sérieusement, moi qui a de la misère à se fermer la trappe ne serais-ce que 2 secondes, je songe fortement à aller m’y ressourcer un jour. Je suis tombée en amour avec l’endroit !

Pour réserver une chambre ou pour connaitre les coordonnées de la boutique, c’est par ici : https://www.abbayevalnotredame.ca/

Auberge et chalets de la Montagne coupée

Vous ne voulez pas dormir dans un endroit à caractère religieux ? Pas de problème, à deux pas de là, vous trouverez l’Auberge de la Montagne coupée. Deux choix s’offrent à vous au niveau de l’hébergement. Soit vous louez une chambre, à même l’Auberge ou vous louez l’un des deux immenses chalets.

Ici, on parle de deux hébergements totalement différents. L’un est de type chambre d’hôtel classique avec un cachet très champêtre. L’autre est très moderne et luxueux. Je vous le dis, quand j’ai mis les pieds dans le chalet que nous allions occupé, je pense bien que mes yeux se sont écartillés comme jamais. C’était lumineux, grand, au goût du jour et surtout, il y avait de la place pour tout le monde. Deux chalets sont disponibles en location. Les chalets peuvent accueillir de 20 à 24 personnes selon le chalet choisi.

Vous y retrouverez un spa, un BBQ, une superbe cuisine, un foyer et même une table de billard. La classe quoi. Presque toutes les chambres ont leur propre salle de bain. Parfait pour accueillir plusieurs familles. Le site est fabuleux, car les chalets offrent une vue imprenable puisqu’ils sont perchés en haut de la montagne. Je veux dire, c’est tout simplement spectaculaire.

On ajoute à ça la cuisine vraiment sur la coche du jeune chef Marcelin Barbeau qui est en poste depuis peu à l’Auberge. Fort de ses 9 ans d’expérience, le chef Barbeau est créatif et ses plats sont délectables. Ils sont visuellement magnifiques en plus d’être littéralement sur la coche. Je n’ai rien laissé dans mes assiettes. J’ai tout englouti comme une petite cochonnette. D’ailleurs, sa bisque de homard était à se rouler par terre. J’ai d’ailleurs demandé à Marcelin qu’est-ce qui fait que ses plats étaient si savoureux, en quête d’un secret ultime pour l’appliquer dans ma cuisine. Sa réponse ? Être passionné ! Simplement. Il ajoute à ça qu’il était heureux de pouvoir nous montrer ce qu’un jeune passionné a dans le ventre. Et bien, c’est mission accomplie. Tout était délicieux et super bien exécuté. Si vous passez dans le coin, je vous suggère fortement un arrêt repas à l’Auberge de la Montagne Coupée et ce, sans aucune hésitation.

Pour réserver une table ou loger à l’Auberge de la Montagne Coupée, c’est par ici : http://www.montagnecoupee.com/gastronomie/

Qui sème Récolte

Quand on écoute Nathalie Rainville parler de l’histoire de l’entreprise familiale et de son conjoint avec qui elle est copropriétaire, on comprend bien assez vite le jeu de mots qui se cache derrière le nom Qui Sème Récolte. On aurait pu facilement dire Qui S’aime Récolte, car l’amour qui se dégage de cet endroit, autant dans les projets mis en place que dans la qualité des produits, est palpable à dix miles à la ronde.

L’immense verger est magnifique. On pourrait facilement s’y perdre tellement il est immense. La beauté du paysage fait honneur à la région de Lanaudière. C’est d’une splendeur. Puis, je suis si contente d’avoir appris qu’un nouveau bâtiment est en construction et qu’il y aura une terrasse sur laquelle les gens pourront déguster les produits du verger tout en contemplant le panorama.

Je connaissais les produits alcoolisés de l’endroit et je dois avouer être en amour avec leurs cidres. Le cidre de feu, que je n’avais jamais goûté est tout simplement hallucinant. À avoir dans votre bar à tout prix. Profitez donc du temps des pommes pour aller faire de l’autocueillette au verger et ramassez vous quelques cidres au passage, vous ne le regretterez pas.

Pour tout savoir sur Qui Sème Récolte, c’est par ici : https://quisemerecolte.com/

La Courgerie

Cette place, j’en avais entendu parler à maintes reprises. J’avais même déjà reçu des invitations pour la visiter. Malheureusement pour moi, à chaque fois, mon horaire m’a empêché d’aller y faire un tour. Je savais par contre qu’en arrière de cette entreprise il y avait deux passionnés de bouffe. Je le savais parce que j’avais testé 3 de leurs livres de recettes.

Quand je suis arrivée sur place, je peux vous garantir que j’ai compris tout de suite que j’avais à faire avec des vrais de vrais producteurs passionnés de leur produit. Je vous le dis, je n’ai jamais entendu autant d’informations palpitantes au sujet des courges. Genre, jamais. La colorée Pascale et son conjoint Pierre font la paire. L’une est animée et transmet sa passion avec humour et jovialité et l’autre cuisine tout en lançant des blagues ici et là à sa conjointe. Leur chimie est indéniable et nous donne envie de prendre un siège pour les écouter parler de leur multitude de variétés de courges.

Profitez des beaux jours d’automne pour aller dans les champs avec les brouettes de la Courgerie pour aller cueillir vos courges, les amis. Ça vaut la peine.

Pour les infos, c’est par ici : http://www.lacourgerie.com/

Pour d’autres idées concernant la belle région de Lanaudière, consulter le site de Tourisme Lanaudière, juste ici : https://lanaudiere.ca