Je ne sais pas pour vous, mais chez moi avec 3 ados, la question « Qu’est-ce qu’on fait en fin de semaine maman ? » arrive toujours assez rapidement. C’est alors que je me demande combien ça va coûter. Disons que le budget peut s’écouler assez rapidement. C’est alors qu’on cherche des activités stimulantes et à peu de frais.

J’ai eu la chance, pour une 2e fois, d’assister avec un de mes enfants à l’atelier « C’est moi le chef ! » au marché Jean-Talon. Déjà quand on me parle de l’endroit, je suis aussitôt attirée. Les cuisines sont magnifiques, le marché sent si bon et le stationnement est facilement accessible. Malgré le fait que j’habite le 450, je sais que le détour en vaudra la peine. Je pourrai même en finissant l’atelier en profiter pour faire des provisions de mes produits chouchous.

En arrivant sur place, nous sommes accueillis par Karine. Chaque « petit chef » est reconnu par celle-ci avec son sourire accueillant et rassurant. C’est dès cet instant qu’il peut sentir qu’il sera important. On lui offre d’attendre en faisant des activités à la table. Plusieurs bénévoles sont sur place et s’affairent à la préparation des stations de travail. Les plats sont disposés avec des ingrédients déjà calculés. À l’heure prévue, on nous invite à nous installer à une station. Notre enfant est invité à mettre un joli tablier et surtout à se laver les mains. C’est alors que l’atelier peut débuter.

Chaque visite est intéressante pour diverses raisons. Tout d’abord pour la variété des thématiques, mais aussi pour les chefs invités. Ceux-ci ne sont pas toujours les mêmes. C’est divertissant de pouvoir échanger avec eux. Le coût abordable et accessible est aussi à ne pas négliger. 35 $ pour un atelier culinaire, c’est vraiment une aubaine. Votre enfant a la chance non seulement de déguster son repas, mais aussi d’en rapporter à la maison. À condition évidemment qu’il en reste !

Cette fois-ci, c’est la cheffe Maurín – Traiteur Local & de Saison qui était invitée. Elle avait une recette pour courageux à nous présenter. Nous avions 4 sortes d’insectes en dégustation. Je dois vous avouer que je ne voulais vraiment pas y goûter, mais voyant le courage de tous ces enfants, c’était difficile de dire non. Après dégustation, notre enfant était invité à s’installer à sa station formée de 4 mini-chefs. Colin a eu la chance de faire une salsa verde, une guacamole maison et une salade faite de nopals (feuilles de cactus). Après toutes ces préparations, les enfants, aidés par Youri (notre charmant bénévole attitré), ont fait chauffer des tortillas et ont pu se préparer des tacos aux « bibittes » selon leurs goûts.

Je dois vous avouer que les recettes étaient si savoureuses qu’on oubliait le fait qu’il y avait des insectes à l’intérieur, source non négligeable de protéine. Encore une fois, l’atelier « C’est moi le chef ! » a su relever haut la main le défi de nous divertir. Il y aura le 17 mai prochain un atelier de confection de gnocchis à la ricotta, sauce tomate et boulettes végé. Mon garçon me réclame déjà de l’inscrire. En passant, il y a un spécial pour les achats de billets avant le 6 mai. Les billets sont à 25 $ si vous réservez tôt. Vous pouvez consulter leur page Facebook; vous pourrez voir dans leurs vidéos à quel point les ateliers sont variés.

Pour réserver ou pour obtenir plus d’information sur les ateliers à venir, c’est par ici :

C’est moi le chef !

Les ateliers ont lieu à plusieurs adresses.

https://www.cestmoilechef.ca/