L’automne dernier, lors d’un événement, le chef Jonathan Garnier m’a proposé d’essayer un cours à la Guilde Culinaire et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Non mon ami, non. Il fallait seulement que je trouve quel cours choisir et avec qui y aller. Pas un choix simple, car beaucoup de mes amis auraient adoré venir avec moi. Mon choix s’est fait, quelques mois plus tard, lors d’un souper avec un ami du secondaire que je n’avais pas vu depuis trop longtemps. Voyez-vous, c’est qu’Éric est un cuisinier hors-pair et un fan fini de Jonathan. Alors entre deux photos de son voyage en famille et quelques drinks, je lui ai proposé de m’accompagner (avec évidemment la bénédiction de sa sublime femme). Quoi de mieux que de profiter de l’occasion pour faire plaisir à un vrai amateur de bouffe tout en apprenant moi-même des trucs ?

Après avoir reluqué les cours disponibles sur le site de la Guilde, nous nous sommes arrêtés sur un cours de bouchées asiatiques, car, qu’on se le tienne pour dit, après la bouffe mexicaine, la cuisine asiatique est mon 2e dada. Un choix pas si facile à faire malgré tout, car il y a tant de cours que j’aimerais suivre. L’offre de la Guilde est tellement vaste (pâtes fraiches, pains maison, cuisson BBQ, etc.). Avec un choix aussi grand, je me promets d’y retourner sous peu. Ça serait dommage de passer outre.

Donc accompagnée de mon pote Éric, je me suis rendue sur la rue Saint-Laurent un beau jeudi soir pour suivre notre cours. Surprise à notre arrivée, l’équipe de tournage de l’Épicerie est sur place pour un segment sur les bouchées asiatiques. Vous dire mon excitation ! C’était un deux pour un ! On allait se voir la bouille dans notre tite TV dans mon émission fétiche ! La vie est trop cool !

Bref, comme si de rien n’était (ou presque) on a donc entrepris le cours. Jonathan toujours aussi accueillant et drôle nous explique le déroulement de la soirée et nous offre un verre de vin ou une bière pour bien débuter la soirée. C’est que voyez-vous, lorsque vous prenez un cours, ce n’est pas juste un cours où vous êtes assis à regarder le chef, non, non, non. Vous allez manger, participer, cuisiner, vous salir et bien sûr, boire un verre. C’est comme une sortie au resto avec plein de bonus.

Lors de notre superbe soirée, nous avons appris à faire une variété de Dim Sum et de brioches ainsi qu’une sauce aux arachides totalement décadente. On nous montrait tout, de la fabrication de la pâte jusqu’à la farce en passant par les techniques de pliage de Dim Sum. D’ailleurs la sauce aux arachides était si bonne que je l’aurais bu, littéralement. J’me suis gardé une tite gêne, ne vous inquiétez pas. Je sais presque vivre !

Je pense sincèrement que les cours offerts par la Guilde sont un must. Si vous n’êtes pas encore convaincus, je vous invite à écouter le fameux segment de l’Épicerie (ici) qui vous donnera une belle idée du type de soirée que vous allez passer. C’est vraiment une chance pour moi de pouvoir vous montrer en vidéo mon expérience sans avoir à lever le petit doigt.  Lucky me.

Informations supplémentaires

Le cours que nous avons pris dure 3 h 30 et coûte 129 $, une aubaine, quand on y pense. Car pour ce prix, on mange, on boit, on apprend et on s’amuse avec Jonathan ou le chef maison, dépendamment du cours choisi. Ça fait un excellent cadeau à faire à sa tendre moitié ou à un ami pour son anniversaire. C’est un moment privilégié à passer avec les gens qu’on aime.

Pour tous les niveaux

Ce cours convient à tous. Je cuisine relativement beaucoup (doh) et j’ai appris des trucs super intéressants alors imaginer pour quelqu’un qui commence en cuisine ! Une mine d’informations. Et au-delà de ça, c’est vraiment une belle soirée pour boire, manger et cuisiner, et ce, sans faire la vaisselle ! Juste pour ça, ça vaut la peine. Un petit break de guenille, tout le monde en a besoin de temps à autres, non ?

Pour consulter l’offre des cours de la Guilde, c’est par ici : https://www.laguildeculinaire.com