Source : www.makro.be

C’est vraiment étrange, mais on dirait que dès le moment où on pose un être humain sur ton ventre, notre rapport à l’alimentation change du tout au tout. Avant, je ne me cassais jamais la tête et je mangeais quand bon me semblait et ce que j’avais envie. Ça donnait des déjeuners pris à 14 h (incluant oeufs et bacon) et des grilled cheese mangés devant la télé à 21 h parce que je n’avais pas vu l’heure passer.

Quand mes petites bouilles de bonheur sont arrivées dans ma vie, je me suis mise à capoter avec la nourriture. Je me posais toujours 56 000 questions! Je lisais tout le temps là-dessus! TOUT LE TEMPS! Je connaissais le guide d’introduction des aliments par coeur et la méthode de cuisson de tous les légumes qui deviendraient des purées. J’avais tellement peur de faire une gaffe et de les traumatiser à vie. Tsé moi un flot qui ne manque que du macaroni au fromage, je ne voulais pas ça à ma table! Pas question d’être la mère d’un kid qui se retrouve en déficit de phosphore parce qu’il ne consomme pas assez de produits laitiers! No way!Ce que j’ai trouvé le plus difficile en étant une nouvelle maman, c’était de réussir à nourrir mes ouailles de bonne façon tout en respectant mon budget éthiopien. Et je vous jure que, par moment, c’était loin d’être simple! À l’époque, je n’avais pas trouvé grand chose sur internet ou en librairie pouvant m’aider à trouver des idées de repas bien équilibrés à bas prix. Ce que j’aurais aimé avoir une diététiste au bout du fil pour m’aider comme ce qu’offre le site Saine alimentation Ontario.

C’est d’ailleurs sur ce site-là que j’ai trouvé ces quelques trucs et conseils pour éviter de laisser toute votre paye dans l’épicerie! Je vous les partage!1. Même si la viande coûte de plus en plus cher, ne vous en privez pas, mais choisissez les morceaux les moins dispendieux. Ces pièces sont plus abordables parce qu’elles sont moins tendres. Suffit de les mariner ou de leur donner quelques coups de marteau attendrisseur et le tour est joué! J’adore l’idée de mariner la viande pour optimiser la saveur sur les coupes moins chères!2. Osez le lait en poudre! Pas pour mettre dans vos céréales le matin, mais pour les recettes! Dans des muffins, des biscuits, des potages, des crêpes, des omelettes, etc. Ça coûte tellement moins cher, mais c’est surtout AUSSI nutritif que le lait habituel.

3. Faut-il jeter les fruits trop mûrs? JAMAIS! On garde les bananes, même si elles sont complètement noires. Mettez-les au congélo et servez-vous en pour faire des muffins, entre autres. Les autres fruits seront super bons dans un smoothie! Les pommes, oranges, raisins, cantaloups feront aussi d’excellents jus même s’ils sont ratatinés, poqués, d’une couleur étrange, mous. J’aime bien l’idée de garder les fruits mûrs et de les utiliser pour ces collations au lieu de les gaspiller.

Le site internet Saine alimentation Ontario est rempli de trucs, recettes et d’information sur la santé et l’alimentation des Ontariens. On y trouve aussi des recettes, vidéos, des plans de menus personnalisés et des outils interactifs.

Autre chose bien trippante de ce site : la possibilité de poser des questions et de recevoir une réponse personnalisée par courriel ou par téléphone! Ce sont des diététistes diplômées qui répondent! Très intéressant!

Ah oui, pis tout ça, c’est GRATUIT!

D’ailleurs, allez répondre au sondage Nutri-eStep sur vos habitudes alimentaires et celles de vos enfants. Le sondage vous aide à découvrir ce qui se passe bien pour vous et votre enfant et à identifier comment améliorer l’alimentation et l’activité physique de votre enfant.

Trois petits conseils pour bien manger et économiser BEAUCOUP! - Cinq Fourchettes
Décharge : Bien que ce billet ait été généreusement sponsorisé par « Saine alimentation Ontario », les opinions et propos sont les miens et ne reflètent en aucun cas « Saine alimentation Ontario et les Diététistes du Canada. » « Les diététistes du Canada reconnaissent le soutien financier de Saine alimentation Ontario par le gouvernement de l’Ontario. »