Les chefs le font, fais-le donc: pétoncles poêlées au caramel de pommes - Cinq Fourchettes

On nous bombarde de photos toutes plus alléchantes les unes que les autres de mets qu’on nous promet faciles à réaliser.

Les cases horaires des guides télé débordent d’émissions mettant en vedette des chefs, des nutritionnistes, des apprentis, des mères qui veulent faciliter leur vie, des wanna be qui veulent leur moment de gloire à la télé.

La cuisine est partout : de l’émission de nouvelles du matin en passant par l’émission du retour à la maison de la radio jusque dans tous les journaux/magazines qu’il est possible de trouver sur les tablettes. Sans parler des librairies qui battent des records de vente avec des livres de recettes.

Je suis la première à consommer de tout ça. Je suis abonnée à trop de magazines. J’ai plus de 250 livres de recettes. J’enregistre tellement d’émissions de cuisine. Pis je blogue bouffe en plus!

Ce qui me titille, c’est qu’on nous laisse croire que nous aussi, simple badaud, sommes capables de réaliser la patente en deux temps trois mouvements. Que tout est si facile si on maîtrise les techniques de base.

Est-ce vraiment le cas?

C’est le propos de cette nouvelle section. Régulièrement, on tentera de reproduire la recette d’un chef. Parfois, on ira au resto et on se risquera à faire la même chose à la maison voir si ça marche.

Peut-on prétendre être capable de réaliser les mêmes prouesses que les chefs diplômés ou ceux qui ont de l’expérience devant les fourneaux pour mille seulement en regardant la télé et en feuilletant le dernier Coup de pouce?

Voyons voir….

J’ai commencé par essayer de reproduire les pétoncles poêlées au caramel de pommes que propose Louis-François Marcotte dans Signé M. Le look est débile et les étapes me semblent facilement réalisables pour la cordon bleu à cinq cennes que je suis.

Pour votre info, la photo du haut est la mienne, celle du bas est celle de Louis-François.

Pétoncles poêlées au caramel de pommes

Ingrédients de Louis-François: 
Caramel : 

  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/2 tasse de vinaigre de cidre
  • 1/2 tasse de jus de pomme

Pétoncles

  • 12 gros pétoncles (U10)
  • 1/2 pomme Granny Smith coupée en petits dés
  • 1 tasse de jeunes épinards
  • Huile d’olive au goût
  • Sel et poivre

Déjà, ça part mal mon affaire. Je n’ai plus de vinaigre de cidre. Je me rabats sur le vinaigre de vin blanc en me croisant les doigts. Pas d’épinards non plus, mais comme ça ne semble pas être un ingrédient essentiel, je m’en passe. Pas question d’envoyer l’homme courir au Metro pour ça. On prendra de la roquette tiens.


Étapes :

  1. Caramel : Versez le sucre dans un petit poêlon et faites chauffer à feu moyen. Une fois le sucre fondu et d’une belle couleur caramel, versez le vinaigre et le jus de pomme afin de décuire le caramel (pour stopper la cuisson). Laisser réduire jusqu’à consistance sirupeuse.
  2. Salez et poivrez chaque pétoncle. Chauffer un poêlon à feu vif et saisissez les pétoncles deux minutes de chaque côté. Réservez au chaud. Répartissez les épinards et les dés de pomme dans chaque assiette. Déposer deux ou trois pétoncles et versez un peu de caramel tiède dessus.

Constatations de la wanna-be Louis-François: 

  1. J’ai fait le saut en ajoutant les liquides au sucre lorsque je préparais le caramel. Il faut vraiment bien brasser pour aider la galette (le sucre deviendra très dur) à fondre. J’ai vécu quelques minutes d’angoisse me demandant si je n’avais pas passer tout droit.
  2. La « consistance sirupeuse » demandée m’a un peu mystifiée. C’est quoi une consistance sirupeuse? En fait, quand j’ai atteint ce que je pensais être une consistance sirupeuse, bien il était un peu tard. Lorsque le caramel était chaud, ça allait, mais dès qu’il refroidissait un tantinet, c’était dur comme du sucre d’orge. Un foutu bon sucre d’orge par exemple!
  3. Rebelle, j’ai utilisé des pommes Cortland que j’ai coupées en tranches fines et fait revenir dans le beurre. Je les ai arrosées de caramel. C’était très bon. Meilleur que la salade épinard-pomme Granny Smith proposée par Louis-François. 😉
  4. Je n’ai pas trouvé de pétoncle U10 à mon épicerie. J’ai dû me rabattre sur de plus petits et tenter d’ajuster le temps de cuisson. Aussi, les pétoncles achetés étaient pas mal moins beaux que ceux de la photo de Louis-François.
  5. Ce n’était pas évident de trouver le juste milieu entre garder mon caramel à une bonne température (pour qu’il ne devienne pas dur) et arriver à cuire mes pétoncles juste à point. Finalement, j’ai dû me contenter de pétoncles plutôt tièdes.
  6. Est-ce que je recommande cette recette de pétoncles poêlées : certainement! Le caramel est vraiment délicieux! Il pourrait être bon sur plein d’autres viandes comme les crevettes, le poulet ou le porc. Attention à ne pas trop le cuire, c’est tout!