Recettes pour petits budgets - Cinq Fourchettes

Tu sais que tu es parent quand le jeudi, lorsque ta paye est déposée dans ton compte, tu as déjà hâte à la prochaine paye parce que celle-ci est déjà toute dépensée.

« Mais où va ton argent? », m’a demandé, un brin sceptique, ma mère.

« Cette semaine, j’ai payé le cheerleading de Maxim, la garderie de Sam, des bottes d’hiver à Filou. J’ai aussi acheté des mitaines pour la petite, d’autres bottes pour l’ado pis j’ai fait un dépôt pour la sortie de ski de Max. Ah oui! J’étais dû pour acheter des couches à Sam. Voilà, il n’en reste plus », lui ai-je raconté.

J’haïs ça parler d’argent avec elle. J’ai toujours peur qu’elle me garroche un « Je te l’avais dit de faire tes sciences. Tu serais peut-être cardiologue aujourd’hui et t’en foutrais d’avoir 56 000 affaires à payer. »

Elle m’a épargné la chanson. Je la remercie d’ailleurs. Parce qu’il n’y a pas un jour qui passe sans que je me dise que la vie doit être salement plus simple quand on a un salaire annuel dans les six chiffres.

Comme je commence à avoir pas mal de chandelles sur mon gâteau d’anniversaire, l’idée de me taper mes sciences du secondaire, du cégep et de penser faire médecine me semble assez illusoire. Je dois donc rivaliser d’ingéniosité pour penser économie à l’épicerie.

D’ailleurs, j’ai eu un choc tout à l’heure. J’ai acheté des steaks pour souper. Je n’ai pas fait de folie. 4,49 $ la livre, ça fait à peu près 2 $ la pièce. J’en ai mis trois dans le panier. 7 $ que ça a coûté en tout. On rajoute à ça les choux de Bruxelles (2,92 $ le paquet) que j’ai fait rôtir et les patates douces (3,45 $ le paquet) qui ont subi le même sort. Bref, j’ai dépensé près de 15 $ pour nourrir ma smala ce soir.

Quand je pense que ma recette de pois chiches qui cuit lentement a réussi à me remplir la bédaine tous les midis cette semaine, je me dis que mes 2,52$ dépensés en pois chiches étaient un maudit de bon investissement!

C’est à ça que vont mes réflexions alimentaires ces jours-ci. J’ai l’impression que je laisse les 3/4 de ma paye dans la caisse de l’épicerie et au final, suis-je mieux rassasiée?

La réponse est non.

Mon défi de la semaine est donc de me popoter de succulentes recettes pour petits budgets. Avec les bénéfices réalisées (ou les économies faites), je me paye une bonne bouteille de vin tiens!

Aujourd’hui, j’ai fouiné ici et  et  (évidemment) aussi, à la recherche de recettes pour petits budgets à la fois santé et savoureuses.

Au menu cette semaine : 
Biscuits au gruau et à la confiture (pour les lunchs des enfants – et les miens!);
Risotto merguez et tomates (je vais remplacer le risotto par de l’orge perlé);
Végé-burger aux lentilles et aux noix de Grenoble (que je vais servir dans des pitas);
Croquettes de saumon (parce que c’est trop bon et que ça fait trop longtemps!);
Salade de quinoa et crevettes (parce que je suis vraiment curieuse de goûter à du quinoa!);
Barres tendres choco-décadentes (j’en ai fait la semaine dernière et c’est troooop bon. J’adore l’émietter dans mon gruau. Un délice! Ne me parlez plus des barres Quaker!);
Crème de brocoli (pour passer mon bouillon de légumes maison – une autre recette compliquée!-)
et si j’ai le temps (et le coeur), je ferai un pain aux bananes (parce qu’il y a full de bananes sur le comptoir qui n’attendent que ça).

J’ai dépensé 129 $ à l’épicerie pour faire tout ça (incluant le lait, les oeufs, le jus,des céréales, les fruits et légumes, pains, yogourts et Nutella essentiel à notre survie). Ah oui, il y avait un 6-packs de Becks, les steaks et deux sacs de chips (faut pas être plus catholique que le pape quand même). Il me semble que ça fait pas cher pour une semaine de bouffe?

Et vous, quels sont vos recettes pour petits budgets?