Salade de kale, fraises, betteraves et feta

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Salade de kale, fraises, betteraves et feta Cinq Fourchettes
Nombre de portion : 4

Temps de préparation:

15 min

Temps de cuisson:

Temps de repos:

Degré de difficulté: Facile
Congélation: Non

Ingrédients

  • 4 tasses de kale, déchiqueté grossièrement
  • 5 c. table d’huile d’olive extra-vierge
  • 1 grosse gousse d’ail du Québec, hachée finement
  • Poivre au goût
  • 3 tasses de betteraves, cuites et coupées en dés
  • 1 tasse de noix de Grenoble, hachées grossièrement
  • Feta au goût (perso, j’ai mis approximativement 1/3 de tasse)
  • 1 tasse de fraises du Québec, coupées en tranche

Préparation

  1. Dans un bol, mélanger l’huile, l’ail et le poivre.
  2. Ajouter le kale et mélanger pour bien enrober.
  3. Ajouter les betteraves, le feta, les noix et les fraises.
  4. Mélanger un peu.
  5. Déguster.

 

Je le sais que plusieurs personnes ne capotent pas sur le kale. On dirait qu’il est mal aimé et franchement, je ne comprends pas trop pourquoi ! Mes enfants et moi, on en mange sur un moyen temps. Surtout pendant l’été, car j’ai 4 plants de kales dans mon potager. Des vrais petits lapins ! Vous comprendrez pourquoi j’adore cette salade de kale , fraises, betteraves et feta.

Salade de kale, fraises, betteraves et feta Cinq Fourchettes

 

En plus, cette salade est remplie de vitamines et de saveurs. Elle est facile à faire et que dire de la combinaison sucrée salée ! C’est du bonbon pour moi ! Je dévore ça en deux temps, trois mouvements !

 

Secret de maman

J’ai fait la recette pour 4 ! J’en ai donné à ma fille pour diner. J’ai mangé ma portion et j’ai caché le reste dans le tiroir à légumes pour la garder juste pour moi ! Tsé, on le sait bien que des ados, ça ne regarde jamais dans les tiroirs à légumes quand ils ont faim ! Futée et diabolique la maman (Est-ce que ça se soigne docteur ?). Bref, essayez-moi ça avec de belles fraises du Québec ! Un pur bonheur !

 

Publié le 16 juin 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *