J’avoue, humblement, que les aubergines font partie de ma courte liste d’aliments qui ne m’excitent pas du tout. J’ai toujours eu un peu de misère avec la texture de ces dernières. Une des seules façons de les manger qui me procure du plaisir gustatif, c’est en baba ganoush. 

Cette trempette, qui se rapproche beaucoup du houmous, est une belle façon d’amadouer les aubergines, à mon humble avis. Je dois dire que dans les dernières années, j’ai même réussi à aimer la chose en ratatouille. C’est un grand pas pour moi, car à un certain moment de vie, juste l’idée de croquer dans un morceau d’aubergine me donnait un reflux gastrique. 

Je suis donc super contente de vous proposer aujourd’hui une recette utilisant cet aliment que j’apprends doucement à aimer ! J’espère que ça vous plaira ! 

Baba ganoush


Temps de cuisson : 40-50 minutes

Temps de préparation : 15 minutes

Degré de difficulté : facile

Portion : 1 1/2 tasse à 2 tasses

Ingrédients :

  • 2 petites aubergines
  • Filet d’huile végétale
  • 2 gousses d’ail, hachées finement
  • 2 c. table de jus de citron
  • ¼ tasse de tahini
  • ¼ tasse d’huile d’olive
  • 2 c. table de yogourt grec nature
  • ¼ c. thé de cumin, de paprika (ou plus au goût)
  • Sel et poivre au goût

Garniture : persil haché et filet d’huile d’olive

Étapes :

  1. Préchauffer le four à 400 F.
  2. Couper les aubergines en deux sur la longueur.
  3. Brosser un peu d’huile végétale sur la chair.
  4. Déposer, chair vers le bas, les demies aubergines.
  5. Cuire entre 40-50 minutes jusqu’à ce que la chair soit bien cuite. Lorsque vous presserez sur la peau, votre doigt s’enfoncera facilement.
  6. Sortir les aubergines et laisser refroidir. À l’aide d’une cuillère, retirer la chair et la mettre dans le robot.
  7. Ajouter le reste des ingrédients sauf la garniture et passer au robot jusqu’à ce que le tout soit onctueux. Quelques minutes sans plus.
  8. Ajuster l’assaisonnement.
  9. Servir avec un filet d’huile d’olive et du persil.