Bon, je dois vous avouer mes fourchettes que j’ai vraiment hésité avant d’écrire cette publication. Je ne veux pas faire du clickbait car je déteste le concept de naviguer sur une problématique pour faire rouler mon site. Ça, ce n’est pas moi.

Ensuite, je me suis mise à réfléchir sur tout ce que je lis et ce que je constate ces derniers jours sur le fameux coronavirus, sur les gens qui doivent être mis en quarantaine. Je me suis dit qu’il y avait tellement de mésinformation autant du côté de ceux qui paniquent que du côté de ceux qui sont totalement insouciants qu’il serait peut-être pertinent d’écrire ce billet.

Je veux dire, la folie que j’ai constaté au Costco la semaine dernière concernant le papier de toilette m’a, à elle seule, convaincue d’écrire ce billet. J’étais complètement jeté par terre par la folie entourant le fameux « papier cul ».

Surtout qu’en considérant que tu peux faire au moins 6 mois avec le papier format Costco ou 3 si tu as une grosse famille, je ne comprends pas du tout l’intérêt de faire des réserves pour 3 ans. J’ai observé les gens hier au magasin et les choses les plus prisées dans les paniers étaient des bouteilles d’eau (alors qu’on a de l’eau potable à profusion dans nos robinets), le papier de toilette et le Purel.

En jasant avec les gens, je me suis rendue compte que la plupart des personnes à qui j’ai parlé, ne savaient pas quoi avoir dans leur garde-manger en cas de catastrophe ou de pandémie ou de panne d’électricité. Je ne parlerai pas d’hygiène, de médicaments ou de contagion car ce n’est pas mon champs d’expertise. Je te parle ici de bouffe seulement ! Ce qui est quand même un peu important pour vivre. LOL

C’est bien beau le Purel et le papier de toilette, mais qu’en est-il de la nourriture ? Parce que là, est le problème si on est mis en quarantaine trop longtemps. Parce qu’au-delà de la bouffe dans notre frigo (périssable), il faut prévoir un minimum dans nos armoires pour palier un peu lorsque nos aliments frais seront consommés. Quoique le gouvernement nous rappelle qu’en tout temps il faut avoir des denrées pour survivre 3 à 5 jours, il vous en faudra un peu plus en cas de quarantaine. Je ne dis pas de stocker pour un an mais assez pour 14 jours.

Notez qu’il faut aussi se dire que si vous devez être en quarantaine volontaire, vous pouvez tout de même vous faire livrer vos denrées en utilisant un service d’épicerie en ligne ou par le biais d’un ami qui déposera vos achats sur le pan de votre porte sans contact avec vous. Alors, pas encore lieu de paniquer.

Si vous préférez tout de même faire une réserve de quelques denrées non périssables ou de produits congelés pour être prêt en cas de quarantaine généralisée, quelques trucs de bases sont nécessaires pour pouvoir manger adéquatement sans problème et ce, pendant plusieurs jours.

Protéines

Je suggère d’avoir toujours des protéines en conserve pour palier aux aliments périssables lorsqu’ils sont épuisés. Plusieurs options s’offrent à nous que ce soit dans la protéine végétale ou animale. Ayez sous la main des poissons en conserve qui se cuisinent bien en galette de thon (juste ici), en salade ou pour remplacer une protéine dans un plat de pâtes. Du thon, des sardines et du saumon en boite, sont toujours de belles alternatives.

Il existe aussi des conserves de jambon et de poulet qui peuvent s’avérer utiles. Personnellement, je ne suis pas une fan, mais si vous aimez, ça peut servir.

Conservez des soupes avec protéines dans vos garde-mangers. Elles feront des repas complets agréables. Les protéines végétales sont une belle ressource également. Les légumineuses font des belles trempettes, des ajouts délicieux à une soupe aux légumes en conserves ou à des soupes maisons. Elles peuvent rehausser l’apport nutritionnel d’un riz ou d’un ragoût sans viande. Ça fait également de superbes salades.

Plusieurs protéines sont d’ailleurs intéressantes à conserver au congélateur si vous avez de l’espace. Même le tofu et le tempeh se congèlent. Cependant, le tofu change un peu de couleur et de texture à la congélation. Par contre, vous n’y verrez que du feu si vous vous en servez en sauce spaghetti.

Vous pouvez aussi vous procurer des blancs d’œufs du commerce (ils sont pasteurisés) et les conserver au congélo pour des quiches et des omelettes. Un bon petit dépanneur. Même chose pour le fromage. Râpez du fromage et congelez-le. Vous en aurez sous la main pour vos quesadillas, vos pâtes ou pour un bon grilled cheese. C’est pratique comme tout. Ayez aussi des beurres de noix sous la main. Super soutenant et réconfortant comme tout.

Pâtes, riz, céréales

Évidemment, les pâtes, le riz et les céréales comme le quinoa font de belles bases pour un bon repas. On y ajoute une protéine, une sauce ou des légumineuses et le tout est joué. En ayant du pesto dans l’armoire ou en concoctant une vinaigrette avec de l’huile, du vinaigre, du miel et des aromates, vous êtes en business.

Légumes

Quoique moins frais, les légumes en conserve peuvent être un super bon dépanneur. Du maïs, des petits pois, des haricots et même des petites pommes de terre peuvent ajouter une belle valeur à votre repas. Je ne suis pas fan d’asperges en conserve (je les trouve trop molles), mais des cœurs de palmier ou d’artichaut peuvent être délicieux dans une salade ou pour faire changement.

TOUJOURS avoir du coulis de tomates, des tomates en dés ou de la purée de tomates sous la main. C’est votre base pour vous faire des sauces pour vos pâtes ou des sauces à pizza maison. Super pratique.

Farine, sucre et lait en poudre

La base pour faire une panoplie de repas et desserts : des crêpes, des biscuits, des cakes, des pâtes fraiches, des muffins, des craquelin maison, des pitas maison, etc. Bref, leur utilisation est sans fin. Si vous conservez en plus de la levure dans votre frigo, l’utilisation est réellement bonifiée. Vous pourrez vous faire des pâtes à pizza et une panoplie de pain. Ça, on adore.

Compotes de fruits et fruits en conserve

Les compotes remplacent bien une partie des gras dans les muffins. Très pratiques comme alternative si l’on veut conserver nos huiles et notre beurre pour autres choses. Elles font aussi un bon complément pour un déjeuner complet ou simplement en dessert. Les fruits en conserve peuvent servir pour des desserts ou en collation pour les enfants.

Lait et jus

Ayez sous la main des laits en Tétra pack comme le lait Grand Pré ou le lait végétal. Tsé, pour nos cafés du matin et les céréales. Puis pourquoi ne pas avoir sous la main quelques jus pour faire changement de temps à autre ?

Autres

Les huiles, les épices et les vinaigres variés vous d’ajouter de la saveur à vos plats. Ils sont plus « toughs » que les beurres et les herbes fraiches. Perso, mon rêve ultime serait d’avoir sous la main, pour mon bonheur et la longévité des fines herbes, un petit Click and Grow garden. Avoir des petites tomates fraiches et des herbes pendant un confinement serait un beau petit luxe LOL. On jase là.

Bref, sans paniquer, car c’est réellement inutile, être prêt pour un moment à la maison est toujours une bonne idée, et ce, avec ou sans coronavirus. Je me rappelle très bien la crise du verglas et c’était pratique d’avoir des choses sous la main sans devoir se péter la gueule sur la glace.

Je suis aussi ici :

Si vous n’êtes pas abonnés à ma page Facebook, c’est par ici : FB Blogue Cinq Fourchettes
Si vous n’êtes pas abonnés à ma page Facebook, c’est par ici :  Instagram Cinq Fourchettes 
Si vous n’êtes pas abonnés à ma page Facebook, c’est par ici :YouTube Cinq Fourchettes 

Voici aussi une liste à télécharger pour ne rien oublier lorsque vous ferez vos courses ! Cliquez sur la photo pour la télécharger.

 

Voici aussi quelques idées pour des repas pour toute la famille ou pour cuisiner avec les enfants.

Vous aimerez aussi mon guide en cas de panne de courant juste ici :

Le petit guide pour se préparer en cas de panne d’électricité