Moi, quand je sors avec mes enfants, je veux juste que tout le monde passe un bon moment. Je veux que l’endroit soit accueillant. Je veux que la bouffe soit bonne et je ne veux pas me ruiner. Je  n’ai pas besoin d’aller dans le resto in du moment ni de vendre un rein pour un souper pour être heureuse. J’ai vraiment juste envie de relaxer et de rigoler avec ma famille. Parfois, on a envie de manger sur le fly et à d’autres occasions, de prendre ça plus lentement.

Voici donc quelques suggestions qui plairont aux petits et grands, pour de petites ou de grandes occasions. La relâche est le meilleur moment pour profiter de nos petits loups sans courir partout.

Type classique que l’on aime trop

Pacini

Personne ne peut me faire bouder mon plaisir quand je vais chez Pacini. Le restaurant que j’aime depuis ma tendre enfance, et dieu sait que ça fait longtemps, se renouvelle constamment tout en respectant ses racines. Le traditionnel bar à pain fait toujours plaisir à tout le monde et nous ramène loin dans nos souvenirs.

Je veux dire que c’était sensiblement le seul endroit où l’on sortait au resto avec ma mère. Elle nous lâchait lousse dans le bar à pain et croyez-moi, on s’en donnait à cœur joie. J’ai fait la même chose avec mes enfants lorsqu’ils étaient jeunes et ils en parlent encore. Si vous pensez que c’est difficile de sortir des ados, offrez-leur d’aller au Pacini et ils vont gambader jusqu’à la voiture sans dire un seul mot.

Le truc avec ce resto c’est qu’il y a en a pour tous les goûts. Les amateurs de pizza ou de pâtes sont toujours heureux. La cuisine est simple et respecte les classiques. Un de leur dessert a même été inspiré d’une expérience culinaire vécue auprès du grand chef italien Massimo Boturra par Pierre-Marc Tremblay, propriétaire de la chaine et sa tendre épouse Eugénie Francoeur.

Et l’histoire derrière ce dessert est plutôt rigolote. Il a été créé par Massimo parce que l’un des membres de sa brigade a échappé le plat sur le plancher. L’idée est alors venue de faire un dessert déconstruit. Évidemment, après avoir entendu l’histoire plutôt cocasse de ce dessert, les proprios de Pacini ont eu l’idée d’en faire une version québécoise. Est alors née la tarte au sucre déconstruite. Un petit péché mignon mes amis.

Même constat pour les plats de pâtes, de pizza et plus particulièrement la Bolognaise qui est cuisiné selon la méthode traditionnelle italienne. Près de 15 recettes ont été testées avant de trouver la bonne et celle qui représente le plus fidèlement possible la recette typique de la région de Bologne.

En plus des nouveaux plats, vous ne pouvez que tomber sous le charme du nouveau décor. Le look industriel, les banquettes ultras confortables, l’ambiance cosy tout est en place pour y passer un bon moment.  Ils ont vraiment réussi le pari de réinventer la chaine de restaurant tout en gardant son essence, ce qui est franchement admirable. Ce n’est pas une tâche simple de revamper une chaine phare du Québec. Une seule rencontre avec Eugénie,  suffis par contre à comprendre pourquoi ils y sont arrivés haut la main. La passion et la créativité de cette femme sont tellement contagieuses qu’il est facile d’imaginer n’importe quel artisan embarquer dans le projet sans hésitation. Je vous le conseille sans hésitation. Les petits et grands adorent toujours manger au Pacini. Moi, la première.

Pour toutes les informations, c’est par ici : Pacini

Des burgers plus gros que le visage de mes nièces !

Pour un bon burger

Five Guys

Grosse chaine de hamburger bien implanté au Québec, j’ai longtemps boudé ce restaurant en croyant à tort que ce serait monotone et très McDo style. Non pas que je n’aime pas le McDo, mais je trouve qu’il n’y a rien de comparable au burger maison fait l’été sur le BBQ. Alors, je suis très difficile à contenter dans ce type de repas. Je dois par contre dire que Le Five Guys m’a réellement surpris. Les burgers sont sur la coche et il m’arrive de littéralement en commander via Uber Eat, car j’ai des cravings de Five Guys.

Les burgers sont juteux, extrêmement goûteux et les portions sont plus que généreuses. Pour avoir 3 ados, je vous le dis, vous rentrez rapidement dans votre argent. Il faut savoir qu’il est quasi impossible de manger une frite seul tellement elle est généreuse. Je vous conseille de commander 1 frite pour 2 ou même 3 personnes. La dernière fois, j’ai fait la gaffe de commander une frite pour chaque enfant, nous sommes retournés à la maison avec un giga sac de frites. Étant contre le gaspillage, nous les avons fait recuire au four le lendemain. Ce qui nous a permis de faire 3 grosses poutines. Imaginez ! Ça en faisait de la frite.

Le seul point faible de l’endroit c’est qu’une personne allergique aux arachides ne peut se rendre sur place puisque des arachides en écailles sont servies partout dans le resto comme collation avant repas. Sinon, je n’ai rien à dire. C’est délicieux à souhait.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Five Guys

Pour une sélection de poutine de fou

Fromagerie Victoria

J’ai eu la chance de visiter 2 succursales de la Fromagerie Victoria. C’est d’ailleurs toujours bondé et il y a une raison évidente. En voyant la quantité impressionnante de gens dans leur resto, j’ai toujours eu peur de ne pas trouver de place une fois le repas commandé. Vous savez le genre de situation poche où on est pris avec la marmaille, cabaret en main à tourner partout en rond en espérant que quelqu’un sacre son camp ? Heureusement, ça ne m’est jamais arrivé à la Fromagerie Victoria puisque les restaurants de la chaine sont immenses. Je veux dire … immense.

J’ajouterais même que l’endroit est propice aux familles puisque même des petits dessins et des crayons sont mis à la disposition des enfants pour leur grand bonheur et celui des parents au passage. Un petit plus non négligeable, une belle sélection de produits telle que le fromage en grains, des sauces et des produits prêts à manger sont en vente sur place. On peut donc étirer le plaisir à la maison suite à notre visite.

Puis qu’on se le tienne pour dit … qui n’aime pas la poutine. La variété offerte par la chaine à de quoi plaire à tout le monde. De la traditionnelle poutine, à la poutine au poulet pop corn, à la galvaude …tout est possible . On peut même choisir le type de sauce que l’on veut dans chacune de leur poutine. Un beau petit coup de coeur pour la fromagerie et leur restaurant.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Fromagerie Victoria

Source : Facebook La Banquise

La Banquise

Un classique à Montréal pour manger de la poutine, c’est la Banquise. Ce petit resto compte sur son menu plus de 30 poutines différentes. Elles sont toutes aussi gigantesques les unes que les autres. Allez-y avec des pantalons extensibles, car vous n’arriverez plus à respirer après quelques bouchées. Les poutines sont délectables et sortent de l’ordinaire. Je veux dire, les amateurs de viandes tout comme les végétariens en ont pour leur argent. Il est même difficile de faire un choix tellement tout à l’air attrayant.

Je n’ai jamais testé les burgers ou les autres plats offerts sur le menu. Pour moi, une visite à la banquise c’est pour la poutine, rien d’autre. Cependant, si vous avez de la marmaille qui n’aime pas la poutine, il y aura des choix pour eux sur le menu sans problème. Je vous conseille aussi d’arriver tôt, car l’endroit, qui est très exigu, se remplit très rapidement. Donc, si vous êtes un gros groupe ou une grosse famille, réservez.

Pour plus d’informations, c’est par ici : La Banquise

Pour une bonne pizza et une ambiance relaxe

Vesta

Je me suis gâtée lors de ma fête en début de mois et je me suis payé un petit resto avec mes 3 amours. Ça faisait longtemps que Vesta était sur ma liste d’endroits à essayer. J’ai donc réservé via leur site internet pour m’assurer d’enfin cocher ça sur ma liste.  Je ne savais pas à quel point la réservation était ultra nécessaire. L’endroit est tout petit et se remplit à une vitesse incroyable. Je veux dire, un mardi soir, type de soirée assez tranquille chez les restaurateurs habituellement, remplit à craquer.

On a vite compris pourquoi. De l’entrée au dessert en passant par le repas principal, tout était DÉLECTABLE. Nous avons craqué pour les entrées de noeuds à l’ail et les bâtonnets de mozzarella frits. Les noeuds étant de la pâte à pizza frite avec une sauce Cacio Pepe et  du beurre à l’ail. Je n’aurais mangé que ça ! Pas vrai, les pizzas étaient trop bonnes pour passer à côté. Nous avons testé la pizza blanche suprême, la Boscaiola, la margherita et la pizza du jour dont le nom m’échappe complètement. Nous aurions pu facilement, à 4 , nous contenter de 3 pizzas. Nous en avons rapporté une pizza entière à la maison. Donc à voir avec les enfants pour diviser les pizzas surtout si vous prenez des entrées.

Mais bon, le pire qu’il va arriver c’est que vous aurez des restants le lendemain pour le diner. Il y a pire, croyez-moi. Toutes les pizzas sans exception étaient parfaites. Nous avons dévoré notre repas comme s’il n’y avait pas de lendemain. Emma et Tristan ont même joué la carte de la gourmandise en prenant un giga sundae à deux. J’y ai pioché une bouchée question d’y goûté et ma foi du bonheur que c’était bon. Sérieusement, je retourne au Vesta n’importe quand. Et même si le prix a fait sursauter mon plus vieux, je trouve que c’était plutôt peu cher vu la qualité et la quantité de bouffe que nous avons mangé. Nous avons pris un cocktail, 2 entrées à partager, 4 pizzas et un dessert pour une facture tournant autour des 140$ taxes et pourboires inclus. Je trouve le tout très raisonnable pour 3 adultes et une adolescente.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Vesta

Source : Facebook Robin des bois

Pour le coeur

Robin des bois

Je n’ai jamais testé le menu du Robin des bois, mais j’en entends parler depuis trop longtemps. Le Robin des bois c’est un OSBL qui redistribue ses profits à des organismes luttant contre la solitude, la pauvreté et l’isolement social. La cheffe Amélie Acloque, son équipe et ses bénévoles vous offrent un menu varié s’adaptant à tous les types de régimes alimentaires. La cuisine est faite à 99% maison. L’institution prône l’économie locale ! Elle met aussi beaucoup d’emphase sur l’humain et l’environnement ce qui est vraiment louable. Je trouve tellement que c’est un endroit qui peut encourager nos jeunes à faire mieux et en même temps un restaurant pour y passer un bon temps en famille. Je me promets d’aller y faire un tour sous peu et même de m’organiser un groupe pour aller faire un peu de bénévolat.

Pour plus d’informations, c’est par ici : Robin des bois

Décharge : J’ai été reçu une fois à la fromagerie Victoria et j’y suis allée par moi-même à de multiples occasions. J’ai aussi été reçu chez Pacini l’été passé pour découvrir le nouveau menu. Par contre, je n’étais nullement tenue d’en parler. Je le fais de mon plein gré parce que j’ai aimé l’expérience.

Vous aimerez aussi :

7 activités de fou à faire avec vos ados !