La poutine… qui n’aime pas ? Je veux dire, ça devrait faire partie du Guide Alimentaire Canadien. C’est juste trop bon. Bref, chaque année, à l’approche de ma fête (mardi prochain haha), c’est la Semaine de la poutine (Poutine Week) qui se met en branle comme pour me rappeler de fêter ça avec un plat qui me fait flancher les genoux à longueur d’année. Ça me donne tellement l’excuse ultime de me gâter pour mon anniversaire en découvrant des poutines de toutes sortes.

Pour une 8e année consécutive, la semaine de la poutine promet d’être haute en couleur. Il y en a pour tous les goûts. À travers le Canada, c’est pas moins de 400 restaurants qui y participent. Alors si tu n’y trouves pas ton compte, et ce, dans ton coin de pays, je ne sais pas quoi te dire.

Crédit photo : Olya Krasavina

Cette année, je suis allée au lancement médiatique Au Central à Montréal et j’ai pu tester quelques poutines en format dégustation avec ma fille. Tout ça évidemment pour me sacrifier pour t’aider à trouver une bonne poutine à essayer. TSÉ. On a pu en essayer une dizaine et évidemment, on a eu nos petits coups de cœur elle et moi.

Emma, comme toujours, a flanché devant la poutine inversée de Dany Saint-Pierre. Qui peut résister de toute façon. C’est toujours un incontournable et cette année c’est Au Central que tu pourras te la procurer au restaurant Mignonette. Gâte-toi au passage avec un tartare ou des bonnes huitres. MENOUM.

Crédit photo : Olya Krasavina

Nous avons aussi eu un giga coup de cœur pour la poutine portugaise de la Cantine Emilia. Elle était sur la coche. La sauce, la viande sur le dessus, les frites, en fait l’ensemble de l’œuvre était parfait. Emma et moi avons un consensus, c’était notre découverte coup de cœur de la soirée.

Crédit photo : Olya Krasavina

J’ai aussi beaucoup aimé la poutine de chez Thip Thip aussi situé au Central. La sauce était fabuleuse, mais attention, c’est piquant sur un moyen temps. Au pire, poussez les piments sur le côté. J’aime les aliments relevés, mais là, c’était trop intense par moment. Sinon, le reste de la poutine était tellement bonne. À essayer si tu adores la bouffe qui t’arrache la gueule tout en étant bien réfléchie.

Crédit photo : Olya Krasavina

Nous avons aussi beaucoup apprécié la poutine au poulet de chez Ho Lee Chix (toujours au Central). Le poulet était savoureux et le mélange des saveurs vraiment intéressant. Je crois que c’est ma 2e préférée ! Emma aussi a eu un crush pour celle-ci.

Si ces choix ne t’allument pas, c’est bien correct. Je te conseille alors de visiter le site www.LaPoutineWeek.com pour te donner l’eau à la bouche et connaitre les restaurateurs participants. Tu pourras voir les poutines vedettes et choisir ce qui t’inspire le plus.

Crédit photo : Olya Krasavina

Puis si ça ce n’est pas suffisant pour te convaincre d’en profiter du 1er février au 7 février, dis-toi que pour chaque poutine vendue dans les restaurants participants du Québec, 1 $ sera remis à  ANEB, un organisme qui offre de l’aide gratuite, immédiate et spécialisée aux personnes ayant un trouble de l’alimentation et à leurs proches. Dans la ville de Québec, ce sera Rêve d’Enfants qui recevra les sous récoltés par la vente de poutine chez les restaurateurs participants.

On ne peut qu’être tenté ! Moi, je vais essayer d’aller tester la poutine de chez Campo qui m’a l’air savoureuse !