Je suis née dans les Laurentides. Mon cœur y est la plupart du temps. Même si je n’y ai habité que 3-4 ans, j’y retourne souvent étant donné que mon frère y a son chalet. J’aime sa beauté, sa nature et ses habitants. Grâce à Tourisme Basses-Laurentides, j’ai pu, il y a quelques semaines, aller passer une journée entière afin d’y découvrir quelques attraits. Comme je suis une habituée de la place, plusieurs endroits étaient déjà connus de ma tite personne. Mais disons-le, ce sont des places chouchous et le plaisir que j’ai eu d’y retourner était à son comble. Il me fait encore plus plaisir de vous les présenter. L’automne étant bien entamé, c’est le temps ou jamais de profiter des belles couleurs que nous offrent Dame Nature et d’aller à la rencontre des Basses-Laurentides avec la famille. Je vous souhaite une belle visite mes fourchettes.

Festival de la galette et Marché Public du Vieux-Saint-Eustache

Le Samedi 28 septembre, c’est le dernier samedi pour profiter de ce magnifique marché public à ciel ouvert. Paëlla, légumes frais, fromages, café, sucrerie tout y est pour vos lunchs de la semaine. Tout y est fait avec amour et d’une fraîcheur incomparable. De plus, le marché se situe dans un endroit vraiment charmant de Saint-Eustache. L’histoire y est omniprésente et de beaux bâtiments anciens y siègent. On y compte près de 40 étals pour notre plus grand bonheur. Un bel endroit à visiter.

Crédit photo : JF Galipeau

Le Vieux-Saint-Eustache est aussi l’hôte du festival de la galette qui en était à sa 34e édition cette année. Rien de moins. C’est LE moment de l’année pour profiter d’une bonne crêpe au sarrasin et vous immerger dans un autre époque au son des violoneux qui sillonnent les rues. Cette année, le festival avait lieu le 14 et 15 septembre dernier. Il faut donc mettre cet événement au calendrier pour ne pas l’oublier l’an prochain.

Pour tous les renseignements, c’est par ici : https://www.basseslaurentides.com/evenements/march-public-du-vieux-saint-eustache-13

Vignoble Rivière du Chêne

Ce n’est pas la première fois que je mets les pieds au Vignoble Rivières du Chêne. Je pense bien même que j’y suis allée à 6 reprises. À chaque visite, je suis épatée de la beauté des lieux. Les produits du vignoble de Daniel Lalande sont toujours aussi bons et agréables en bouche. Il redouble d’ailleurs d’efforts pour que son vignoble soit accueillant pour les visiteurs en ajoutant des offres alléchantes comme des soirées thématiques, des installations pour se poser sur le site et surtout en évoluant constamment. Y aller c’est l’adopter. Je ne compte plus le nombre d’amis qui y sont allés suite à mes recommandations et qui en reviennent enchantés !

Crédit photo : JF Galipeau

Plusieurs de ses produits sont d’ailleurs primés lors de concours prestigieux. J’ai personnellement un faible pour les bulles de Gabrielle que j’ai toujours en réserve dans mon cellier. Vous pouvez aussi aller vivre l’expérience vendange dès maintenant en réservant votre place sur leur site internet. Une journée remplie vous y attend.

Voici l’horaire de la journée lorsque vous participez à cet événement. Et c’est gratuit ! Avouez que c’est tentant !

  • 7 h :   Accueil (viennoiseries, jus, café)
  • 7 h 30 :   Formation des vendangeurs par le vigneron Daniel Lalande
  • 7 h 45 :   1re période de vendanges
  • 11 h 30 :  Service du dîner (repas chaud + verre de vin)
  • 12 h 30 :  2e période de vendanges
  • 15 h :  Visite guidée du vignoble par Daniel Lalande + dégustation de nos vins
  • 15 h 45 :  Tirage de prix de présence
  • 16 h :  Fin de la journée

Pour plus de renseignements, c’est par ici :  https://www.vignobleriviereduchene.ca/

Crédit photo : JF Galipeau

Nid’Otruche

Que cette petite bête me terrifie. Je ne sais pas trop pourquoi. Peut-être que c’est son petit côté sauvageon qui me glace le sang qui sait. Bref, j’étais heureuse d’aller à la rencontre de ce curieux oiseau lors de ma tournée. J’ai pu en apprendre plus sur l’élevage de l’autruche en compagnie du propriétaire de l’endroit. Nous avons même pu voir la pouponnière. On y a vu des petits bébés tout beaux, tout frais. J’en ai d’ailleurs flatté un et à ma grande surprise, il n’était pas doux du tout. On aurait dit que je flattais une botte de foin ! C’était assez bizarre.

Crédit photo : JF Galipeau

On pouvait aussi aller voir les autruches adultes et je dois avouer ne pas avoir eu le courage de rentrer dans l’enclos. Il faut savoir aussi que par respect pour l’animal, il n’est pas possible de le monter. Ce qui est très très bien. De toute façon, il y a tant de choses à faire sur le site que nul besoin de se servir de l’animal pour notre plaisir personnel. Il y a même un petit bistro style cantine pour vous accueillir, un terrain de jeu et même une belle mascotte pour le plus grand bonheur des petits et grands. Bref, c’est un site vraiment chouette à faire visiter aux enfants.

Crédit photo : JF Galipeau

Il est aussi possible de déguster des produits faits à base de la viande d’autruche. Viande très maigre et délicieuse, soit dit en passant. Vous pouvez même acheter un oeuf et vous faire une giga omelette. Sérieusement, j’aurais adoré repartir avec un oeuf pour faire une recette de fou et surtout très original ! Mais bon, la route était encore longue et je me voyais mal transporter ça dans l’autobus de presse. Faut choisir ses combats.

Pour en savoir plus, c’est par ici : https://nidotruche.com

Crédit photo : JF Galipeau

 

Maison Lavande

Un endroit phare du coin, la Maison Lavande est ouverte à l’année ! Même si ce n’est pas la saison de la lavande, vous pouvez vous y rendre pour faire vos achats. Deux boutiques vous y attendent. L’une pour vos produits corporels ou ménagers et l’autre remplie de produits gourmands. Tous plus surprenants les uns que les autres. J’ai personnellement eu un crush solide pour le cidre qui était vraiment hallucinant. Un gros coup de cœur aussi pour le confit d’oignon et le sucre à la crème.

Pour tous renseignements, c’est par ici : https://www.maisonlavande.ca/fr/

Crédit photo : JF Galipeau    Mikaël Kingsbury, médaillé olympique et porte-parole de Tourisme Basses-Laurentides

Labonté de la Pomme

Ah, les vergers. Mon cœur est toujours rempli de joie quand j’en visite un. J’aime trop ça. C’est un endroit qui me rend heureuse. J’ai un faible très très prononcé pour le verger Labonté de la Pomme pour de multiples raisons. D’un, le site est enchanteur. De deux, les proprios sont ADORABLES. De trois, la bouffe est tellement bonne. Je connaissais bien la fameuse soupe à l’oignon gratinée au fromage d’Oka. C’est encore à ce jour la meilleure soupe à l’oignon que j’ai mangée. MAIS LÀ, je viens aussi de découvrir leur offre de panier pique-nique. Vous dire la bonne idée qu’ils ont eu.

Alors, non seulement on peut aller cueillir des pommes, se perdre dans leur giga labyrinthe de maïs, mais pour un prix ridicule vu la qualité des produits, vous avez un panier-repas pour deux qui comprend ceci :

# 1 — Filet de Truite Arc-en-ciel à l’Amérindienne façon Cabane fumée au bois de pommier et Charcuterie maison (60 $)

#2 — DUO Truite et Cuisse de Canard confite Cabane à Pommes à l’Érable et Charcuterie maison (70 $)

Inclus dans tous les paniers champêtres ce qui suit :

  • Saucisse Pommes, Érable et Miel du domaine fumée au bois de pommier
  • Pain du moment
  • Fromage local
  • Produit du jardin
  • Accompagnements maison
  • 1 bouteille de notre pétillant de pommes maison

Le tout accompagné d’un joli panier, une nappe et tout le nécessaire pour un pique-nique réussi. Vous mangez sur l’une des nombreuses tables à pique-nique, dans leur salle à manger ou sur le gazon dans le verger et vous n’avez qu’à retourner le panier, la nappe et la vaisselle après vous être gavé comme des ti cochonnets. Parce que je vais vous le dire, c’est copieux et généreux comme panier. Je vous le dis, vous allez capoter votre vie. Moi, en tout cas, je suis sous le charme.

Bravo, vous m’avez encore une fois charmée !

Pour réserver ou pour tous autres renseignements, c’est par ici : https://labontedelapomme.ca/accueil

Crédit photo : JF Galipeau

Vergers Lafrance

Voilà un autre endroit qui innove. Cette année, lors de votre visite aux Vergers Lafrance, vous pouvez faire un tour de grande roue. Je vous le dis, c’est tellement trop chouette de voir le site du haut des airs à bord d’une des petites nacelles. On était de vrais enfants. Il faut dire que j’adore l’endroit. J’aime particulièrement les produits alcoolisés du Domaine Lafrance. Ils sont toujours sur la coche. Leur petit dernier, le Dandy Slow Gin, m’a séduit. Je ne suis pas trop gin dans la vie, mais celui-là ! AYAYAILLE. D’un, il est moins fort en alcool et son petit goût de prune est complètement hallucinant. Je veux dire, sérieusement, c’est un produit hors du commun à découvrir absolument. Je vais d’ailleurs sous peu vous sortir un cocktail avec ce gin. Vous allez capoter votre vie.

DANDY SLOE GIN

Spiritueux

24 % alc./vol. -750 ml

SLOE GIN QUÉBÉCOIS

Eau-de-vie de fruit : Pommes — Raisins — Poires

Macération de prunes Mont-Royal

Profil aromatique : Prune, gin, fraîcheur

 

Crédit photo : JF Galipeau

Ce qui est vraiment plaisant de ce verger/domaine, c’est que tout le monde y trouve son compte. Vous pouvez manger sur place. Acheter des produits gourmands. Vous promenez dans le verger et cueillir vos pommes préférées. Vous amusez dans les airs de jeux ou encore aller visiter la petite ferme avec les touts petits. Entre adultes, vous pouvez même faire la visite de la distillerie et découvrir leurs alcools. Attention, vous allez tomber sous le charme, c’est une promesse.

Allez les visiter pendant que c’est la belle saison des pommes. Vous m’en donnerez des nouvelles !

Pour tous les renseignements, c’est par ici : http://www.lesvergerslafrance.com

Crédit photo : JF Galipeau

 

Centre d’interprétation de la courge

Lors de ma visite au centre d’interprétation de la courge, j’aurais voulu me poser sur le banc en haut de la colline et y rester quelques heures. La vue y est imprenable et la terre appartenant à la famille s’étend à perte de vue. Ce qui est plaisant c’est que c’est l’endroit parfait pour goûter à divers plats (et même de la bière) à base de courge. Le bistro vous accueille avec un menu vraiment alléchant comme des hot-dogs avec choucroute de courge ou un bon potage chaud. Tous les plats sur la carte me semblent alléchants. Ça sera à essayer lors de ma prochaine visite. Nous avons eu la chance de goûter aux croustilles de courgettes et je vais être transparente… je les ai toutes mangées même si mon bedon était très distendu cette journée-là . LOL  C’était trop délicieux.

Crédit photo : JF Galipeau

On compte d’ailleurs plus de 40 variétés de courges sur le site et vous pouvez aller dans les champs les cueillir vous-mêmes avec une brouette prêtée sur place. Des heures de plaisir. Si l’idée de travailler vous répugne, aucun trouble, toutes les courges sont disponibles pour l’achat sans que vous n’ayez à lever le doigt. Je suis personnellement revenue à la maison avec une variété appelée Pink Banana. Cette courge est parfaite en crudité, en potage ou même rôtie au four. Je vous le dis, elle est tellement géante que je pourrai faire 2-3 repas avec sans problème. Profitez de la belle saison pour aller en chercher. Puis souvenez-vous que les courges, ce n’est pas juste pour décorer à l’Halloween.

Pour plus d’informations, c’est par ici : https://centredelacourge.com/

Crédit photo : JF Galipeau

Bistro Le Sacré de l’Abbaye d’Oka

Je connaissais l’Abbaye pour son magasin de fromage. Chaque fois que je passe dans le coin, je me dois d’y arrêter pour m’acheter des fromages. Pas le choix. Par contre, je dois dire que c’est la première fois que je vois l’Abbaye de l’intérieur. Hum, wow. Quel endroit fabuleux. C’est immense et tellement rustique. Il faut savoir que les moines cisterciens n’y habitent plus. Ils sont désormais à Saint-Jean-de-Matha. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de les visiter récemment. Je vous en reparlerai sous peu. Bref, l’Abbaye appartient maintenant à des particuliers. Ils transforment peu à peu l’endroit et plusieurs services sont maintenant disponibles dont le Bistro Le Sacré ouvert que depuis 2 mois.

À notre arrivée, nous étions tous sous le charme de la petite salle de 40 places. Les boiseries, les murs de pierre et la décoration en font un endroit tout à fait charmant. L’accueil était impeccable et l’ambiance vraiment chouette. Malgré quelques petites erreurs techniques et un manque de rigueur au niveau des plats, je pense que ce petit bistro à de l’avenir. Il faudra revoir la constance au niveau des plats. Sur 5 plats de tartare reçus, deux seulement étaient identiques. Les autres avaient des éléments manquants comme les pousses ou les croûtons. De plus, notre panier de pain avait deux petits intrus, soit deux contenants de beurre déjà entamés par des convives précédents ce qui est quelque peu ragoutant.

Par contre, je tiens à dire que le dessert et le tartare étaient vraiment goûteux et bien exécutés. J’ai l’impression que les erreurs techniques pendant la soirée étaient peut-être dues à un manque d’organisation. Je crois qu’ils ont tout le potentiel de devenir un endroit très prisé. C’est beau, c’est accueillant et la carte est intéressante. À réessayer après quelques mois de rodage.

Pour réserver une chambre ou pour avoir plus d’information sur le Bistro, c’est par ici : https://www.abbayeoka.ca/fr

Consulter le site de Basses-Laurentides pour les événements à venir : https://www.basseslaurentides.com/evenements.php