J’ai visité récemment le nouveau concept des boutiques Nespresso sur la rue Crescent. L’endroit est magnifique. Tout a été pensé pour faire vivre à fond l’expérience Nespresso aux clients de la marque. Le décor est superbe et certains éléments sont même faits à partir des capsules recyclées. Il y a même des comptoirs faits de marc de café ! Tellement beau et original.

C’est la firme internationale Universal Design Studio qui a conceptualisé le design contemporain de la boutique qui a été adapté localement par la firme Montréalaise Aedifica.

La belle nouveauté de l’endroit? Il y aura bientôt des cours offerts gratuitement (sur inscription) au 2e étage en compagnie de baristas. C’est tellement cool ! Restez à l’affût pour connaitre le début des cours puisqu’ils ne sont pas encore disponibles. Mais ce qui m’a le plus marqué mise à part la beauté des lieux c’est d’en apprendre davantage sur les initiatives de la compagnie pour réduire leur empreinte écologique. J’ai été, je l’avoue, très surprise de ce que j’ai entendu. Bien sûr, je savais déjà que les capsules étaient recyclées via le programme de recyclage de Nespresso puisque je les utilise quotidiennement mais je ne savais pas à quel point. Tout est réfléchi !

Ce que je ne savais pas …

Il est clair que le fait d’avoir des capsules en aluminium fait que ça protège la fraicheur du café de ses agresseurs comme l’air, l’humidité, la lumière ce qui conserve ses qualités premières. Mais je ne savais pas que l’aluminium utilisé est recyclable à l’infini à l’instar du plastique ou du papier. Il peut être refondu à l’infini et du même coup retransformé. 75% de l’aluminium produit dans le monde est encore en circulation. C’est énorme.

J’ai aussi appris que les capsules Nespresso sont recyclables depuis toujours mais que le premier programme de recyclage a été implanté en 1991. Puis, disons-le, dans les années 90, le recyclage était très peu répandu ce qui démontre que Nespresso est quand même très avant-gardiste. Les gens devaient alors les rapporter en boutique alors que maintenant beaucoup de villes embarquent dans le processus via le système régulier de recyclage. Si votre ville ne l’offre pas,  on peut soit aller les porter en boutique ou chez l’un des partenaires de Nespresso.

Surprise … surprise

J’étais fascinée d’apprendre que c’était la consommation à la maison qui était le plus grand pollueur et non pas l’emballage ou la production du café. Une étude produite par Quantis Canada en 2015 sur les capsules à usage unique de toutes les compagnies confondues a démontré qu’une capsule NON-Recyclable génère 198 grammes de CO2 par tasse versus 330 pour un café filtre. Imaginez celles qui le sont. Fou !

En plus, Nespresso commencera sous peu à sortir ses nouveaux emballages pour la gamme VERTUO qui contiendront 40% de moins de carton. Ils retirent les espèces de « racks » à l’intérieur des boîtes de carton. Certains emballages sont déjà en circulation dont les Créations Barista. Ils ont aussi signé l’an passé un contrat avec Rio Tinto qui a récemment été certifié ASI. C’est d’ailleurs la première certification au monde dans l’industrie de l’aluminium. Le marc de café est aussi récupéré par Nespresso et utilisé comme fertilisant sur les fermes.  C’est un super bon fertilisant d’ailleurs.

Mondialement, ils ont de plus lancé le programme AAA en 2003.

Au début, 300 fermiers participaient au programme et maintenant c’est plus de 100 000 fermiers. Ils ont 450 agronomes sur le terrain qui parcourent le monde pour aider les fermiers à améliorer leur procédure de récolte, la pérennité des récoltes, améliorer l’équité homme-femme, pour ne nommer que ceux-là.

Ils ont aussi mis en place en 2014 le système « The Positive Cup » qui consiste à un engagement qui doit être atteint pour 2020.

  • À ce jour, ils ont presque déjà atteint la plupart de leurs objectifs qui sont les suivants :
  • S’approvisionner à 100% de fermes certifiées (présentement ils sont à 93%)Diminuer leur empreinte de carbone. Ils ont entre autres des usines de production certifiées LEED et qui ne produisent aucun déchet à l’enfouissement.
  • Ils ont réussi à neutraliser leur empreinte carbone via divers programmes.

Bref, je trouve inspirant des entreprises qui prennent les devants pour améliorer leur technique et leur empreinte écologique. On ne se mentira pas, faire son café dans un french press avec des grains de café moulus bio et écoresponsable reste encore probablement la meilleure méthode pour une empreinte quasi nulle, mais pour ce qui est des capsules, je crois que Nespresso est extrêmement innovatrice et beaucoup plus responsable que ce que l’on pense.

 

Nouveautés chez Nespresso

Nespresso lance Reviving Origins, un tout nouveau programme ayant pour but de restaurer la culture du café dans les régions où celle-ci est menacée en raison de conflits, de difficultés économiques ou de catastrophes environnementales.

Les nouveautés que j’ai testé (j’ai un giga faible pour le Esperanza) sont disponibles pour les systèmes Original et Vertuo .

Tamuka du Zimbabwe: complexité fruitée et zestée, vive acidité, notes de canneberge, de fruits rouges, de groseille et de raisin (Intensité: 5)

Esperanza de Colombie: doux, légère acidité, arômes de fruits jaunes et notes de céréales (Intensité: 5)

Gamme Créations Barista

Ils ont aussi lancé la nouvelle gamme Créations Barista composé des cafés Scuro, Chiaro et Corto. Je m’amuse à dire que cette gamme a été le commanditaire non officiel de ma production de livre. J’en ai bu du café de le collection Créations Barista, je vous le dis !

Chiaro : Doux, sucré, notes de caramel et de biscuit

Scuro : Très épicé et légèrement fumé

Corto : Très foncé, épicé et torréfié

Voici une petite recette que j’ai testé et que j’ai beaucoup apprécié qui nous provient de Nespresso.
Crédit photo  : Nespresso

Flat White marron et avoine

Ingrédients:

  • 20 ml de crème de marrons
  • 75 ml de lait d’avoine
  • 230 ml de café (capsule V Bianco Forte de la collection Créations Barista)

Matériel:

  • Verres à recettes Vertuo ou tout autre verre à café (450 ml)
  • Appareil Barista ou tout autre mousseur à lait

Préparation:

  1. Versez le lait d’avoine directement dans votre appareil Barista (niveau minimum) ou dans le mousseur à lait.
  2. Choisissez la recette «Flat White» sur le Barista ou préparez une mousse de lait chaud dans votre mousseur à lait.
  3. Mettez 2 cuillerées à thé de crème de marrons au fond d’un verre à recettes Vertuo ou d’un autre verre à café.
  4. Versez la mousse de lait d’avoine (100 ml) dans le verre et faites couler 230 ml de café Bianco Forte.