L’univers de la gastronomie peut s’avérer intimidant. Des décors modernes, un peu froids, des serveurs omniprésents qui rendent la conversation difficile et une ambiance où on a la désagréable impression de ne pas faire les choses comme il faut. Révolutionnant le concept, le nouveau restaurant Arvi, situé dans le sympathique quartier Limoilou, à Québec, offre une véritable expérience gourmande, mais dans une ambiance chaleureuse, pas du tout guindée, et axée sur le partage et la découverte. Un véritable coup de cœur!

Crédit photo : Parka Architecture

Après avoir poussé la porte du local installé sur la 3e avenue, nos yeux sont attirés par le «ballet» des cuisiniers. Au centre du petit espace feutré et élégant, deux grands îlots aux motifs marbrés autour desquels s’affaire une petite brigade allumée qui prépare les plats sous la lumière des luminaires suspendus. Ici, le spectacle, ce sont les plats qui sont assemblés avec minutie. Chez Arvi, tout le monde est convié au spectacle!

Chapeauté par Julien Masia et François Blais ( Bistro B) et ouvert depuis moins d’un an, Arvi bouscule bien des conventions, notamment lorsque vient le moment du service. « Nous nous sommes inspirés de toutes nos expériences professionnelles et culinaires, raconte Julien Masia. Nous voulons démocratiser un peu plus la cuisine, amener une gastronomie plus accessible et humaine. » Ce sont les cuisiniers eux-mêmes qui viennent nous présenter les plats à la table, ainsi que nous décrire les vins, si on choisit la formule avec l’accord vins (45$). Loin des façons de faire classiques, les membres de la brigade arrivent à notre table avec naturel, et nous font saliver en nous racontant comment ils ont préparé chaque plat.

Julien Masia nous confie qu’il a fallu trouver le bon casting, à savoir des cuisiniers assez extravertis pour tenir aussi le rôle de serveur et de sommelier. À ce qu’on a pu observer lors de notre visite, le défi est relevé avec brio!

Arvi propose deux menus (régulier ou végé) et les présente d’une manière tout à fait moderne : « Crabe, matcha, estragon », ou encore « Bœuf, échalote, parmesan». Vous voyez le topo. Le menu cinq services évolue selon l’humeur des chefs et les saisons, et coûte un prix fixe de 70$, à acquitter au moment de la réservation par Internet (bien que le restaurant accepte les convives sans réservation, s’il reste de la place). Une approche adoptée pour contrer les annulations de dernière minute, le restaurant logeant dans un petit espace de 30 places.

Originale et moderne, la cuisine de Arvi plaira aux gens qui aiment vivre une expérience au restaurant. Les plats font preuve de belles audaces, la réalisation est précise et soignée, les combinaisons de texture et de saveur originales, mais pas trop, sans raccourcis. Bref, c’est une cuisine qui a de la personnalité. Et qui ne nous fait pas penser à un autre restaurant. Arvi ne ressemble qu’à Arvi.

(PHOTO)

Lors de notre passage, nous avons particulièrement aimé le foie gras, présenté sur une tranche de pain brioché toasté et accompagné de son dulce de leche qu’on nous a invités à tartiner avant d’en faire un sandwich.  Amusant. Le plat de «Topinambour, œuf et noisette» était particulièrement savoureux. Enfin, pour le dernier service offert, « Érable, coco, bacon », on nous a proposé la bière Miettes, de la microbrasserie Oshlag. Un beau complément à cette finale sucrée!

Les cinq services s’enchaînent dans un bon rythme. En fait, nous n’avons eu qu’une seule réserve, à savoir que les verres de vin servis en accord avec les plats auraient pu être légèrement plus généreux.

 

Pour réserver ou pour obtenir plus d’information sur le restaurant ARVI, c’est par ici :

ARVI

519 3ème avenue, Québec

www.restaurantarvi.ca

Pour conserver la suggestion sur Pinterest, c’est par ici : https://www.pinterest.ca/pin/269793833914624249