À la recherche de saveurs nouvelles? Le « Phoque Fest » est une occasion en or pour découvrir ce produit d’une qualité exceptionnelle.  Du 21 au 31 mars 2019, des chefs réputés proposeront une expérience culinaire unique mettant en vedette le Loup-Marin dans  une vingtaine de restaurants de la grande région de Montréal, de Québec et des Îles de la Madeleine.  Au menu, des tatakis, cromesquis, tartare gravlax, pâté de campagne ou charcuterie, autant de plats à découvrir!

Le phoque fait encore l’objet de préjugés et de résistance , malgré le fait qu’il est délicieux, riche en protéines et en oméga-3.  Le loup-marin provient d’une chasse durable, responsable et éthique.  Il mérite d’être découvert dans nos milieux gastronomiques.

C’est pourquoi l’entreprise SeaDNA a lancé ce festival l’an dernier afin de promouvoir le loup-marin, un produit savoureux faisant partie du patrimoine et de la culture culinaire canadienne. La principale mission du festival est de changer la perception face aux phoques, ces prédateurs redoutables qui consomment jusqu’à 2 tonnes de poissons par année. Contrairement aux idées préconçues, le Loup-Marin au Canada est une ressource marine, abondante, renouvelable et une espèce valorisée, certifiée le programme Fourchette Bleue, mis en place par Exploramer.

D’OÙ VIENT LE NOM DE LOUP-MARIN?

Le nom du  Loup-Marin provient du hurlement, à la manière des meutes de loup.  Ce nom évoque bien le caractère prédateur de l’abondante population de phoques, qui produit de graves répercussions sur de nombreuses pêches au Canada atlantique.

POISSON OU VIANDE?

Au niveau fédéral, le phoque est considéré comme un « poisson » parce qu’il vit dans l’eau. Dans la province de Québec, le phoque est considéré comme de la viande car il est un mammifère. Ce désaccord sur la réglementation des produits du phoque ralenti le développement du marché et de la gestion responsable de cette ressource depuis de nombreuses années. Le programme Fourchette bleue  encourage les restaurants et les poissonneries à offrir des saveurs méconnues du Saint-Laurent, dans une perspective de développement durable et de protection de la biodiversité.

Pour la viande, SeaDNA utilise :

  • Le muscle dorsal de l’animal qui est vendu sous forme de filet complet (la partie la plus tendre), en portion ou en viande fumée.
  • Les meniches (nageoires), pour faire du loup-marin braisé, du jerky et diverses charcuteries.
  • Le flanc du loup-marin en côtes levées et pour diverses charcuteries.
  • Les retailles provenant de la meniche et du filet et les abats pour la fabrication de charcuteries.

 

Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article : Le phoque, une viande controversée, oui mais …

Voici la liste des restaurant participants : Entre 12$  et 24$ pour une entrée + une consommation alcoolisée (achat sur le site Restomania).

MONTRÉAL

Montréal Plaza
Assomoir
Belon
Brasserie St-Ambroise
Chez chose
La Clandestine
Grenadine
ITHQ
Manitoba
Meat Ball House
Pâte Bol
Radicelle
Le Lab

QUÉBEC

Chez Boulay-bistro boréal
Le Corsaire
L’intimiste
Le Renard et la Chouette
Ma Maison
Le Moine Échanson
Pied Bleu
Taverne Louise

ILES-DE-LA-MADELEINE

La Buvette
Le Loufoque