J’adore la bouffe piquante. Pas le type qui t’arrache la gueule pour t’arracher la gueule là, non ! Les plats relevés qui ont du punch, de la personnalité. C’est tellement le cas de ces pappardelles piquantes au citron. J’avais reçu de mon ami des pappardelles et elles me gossaient sur le comptoir depuis quelques jours. Elles me narguaient et j’avais vraiment envie de les cuisiner. Je m’étais dit au départ que j’allais les cuisiner avec ce même ami, mais, patiente comme je suis, j’ai flanché. Oupsie !

Découverte : la nduja

Mais quessé ça la nduja ? D’abord, il faut savoir le prononcer si on veut se faire comprendre en épicerie fine. J’ai tout essayé !  « ndoujjjjaaa » « endouja » « nuja » … bref assez de termes différents pour m’humilier quelques fois devant des faces plein de jugements. À bout de patience, je me suis résignée à me rendre dans une épicerie fine de Saint-Léonard sous les conseils de Mathieu Fortin (Pasta Week). C’est là qu’une gentille dame (la 3e interrogée) m’a gentiment offert un cours 101 de prononciation en pleine boutique de produits italiens question que je sorte encore plus du lot. Alors la bonne façon de le dire c’est « n dou ya ». Une chose de réglée !

Mais c’est quoi de la nduja ?

La nduja est une saucisse de porc épicée fabriquée en Italie, à l’origine en Calabre. Elle est fabriquée à partir de viande de porc, de piment et quelques autres épices mystères. Attention, ce n’est pas comme un saucisson que l’on peut trancher. C’est plutôt une tartinade. Vous pouvez donc étendre ça sur du pain ou des craquelins. C’est comme du creton de saucisson piquant pour vulgariser la chose. Facile à trouver ? NON ! Je vous conseille, si vous n’êtes pas dans la région de Montréal, de faire une petite recherche internet et de vous la faire livrer à la maison. Vous vous sauverez du temps. Perso, je l’ai acheté chez Berchicci à Montréal en allant faire quelques autres courses! J’en ai profité pour m’acheter de la farine 00 qui coûte d’ailleurs 2 fois moins cher là-bas qu’en épicerie régulière (à moi les pâtes fraîches). Bref, c’est une recette qui est succulente et qui changera de vos plats de pâtes sauce à la viande habituelles ! Sur ce, bon appétit les fourchettes!

Pappardelles piquantes au citron


Temps de cuisson : 20 minutes

Temps de préparation : 15 minutes

Degré de difficulté : facile

Portion : 4-6

 Ingrédients :

  • 1 c. table de beurre non salé
  • ¼ tasse d’oignon rouge, haché
  • 2 gousses d’ail, hachées finement
  • Le zeste et le jus d’un citron
  • 40 grammes de nduja
  • Poignée de persil frais, haché
  • Sel et poivre
  • 1/8 tasse de chapelure
  • 250 grammes de pappardelles
  • Filet d’huile d’olives
  • 1/2 tasse de parmesan frais

Marche à suivre :

  1. Faire fondre le beurre dans un poêlon.
  2. À feu moyen doux, faire revenir doucement l’oignon jusqu’à ce qu’ils soient transparents. À peu près 10 minutes. Ne pas les laisser caraméliser.
  3. Ajouter le zeste, le jus de citron et l’ail et cuire 1 à 2 minutes.
  4. Ajouter le nduja et la moitié du persil.
  5. Cuire pendant 2-3 minutes en brassant. Réserver.
  6. Faire cuire les pâtes al dente dans un gros chaudron d’eau salée en suivant les instructions du fabricant.
  7. Égoutter les pâtes en conservant une tasse d’eau de cuisson.
  8. Remettre le poêlon avec la garniture de nduja sur le rond à feu moyen.
  9. Déposer les pâtes dans le poêlon et bien mélanger pour enrober les pâtes. Ajouter ½ tasse d’eau de cuisson, la moitié du parmesan et le filet d’huile d’olive. Ajouter de l’eau au besoin afin d’aider à bien enrober les pâtes du mélange. Saler et poivrer au goût.
  10. Servir et garnir avec le reste de parmesan, la chapelure et le reste de persil.

 

Pour conserver la recette sur Pinterest c’est par ici : https://www.pinterest.ca/pin/269793833913853798

Vous aimerez aussi :

Fettuccine sauce à la courge butternut