Strata pour maman fatiguée - Cinq Fourchettes
Il était une fois, une mère de famille cernée jusqu’au
menton qui, devant les ventres affamés de ses marmots, eut envie de s’enfuir en
courant au SPA le plus proche (en n’omettant pas d’apporter avec elle, une
bouteille de Syrah).
Après s’être enfargé dans la poussette jouet du bébé qui
traînait entre la cuisinière et le garde-manger, après avoir soupiré devant le
lave-vaisselle qu’il fallait encore vider, après avoir constaté qu’elle n’avait
rien sorti du congélo pour le souper, cette mère de famille eut envie de
pleurer de désespoir devant ces astres qui s’alignaient devant elle pour lui
faire la vie difficile.
Celle qui a l’impression d’être une mère pitoyable, incapable
de réussir à faire une recette digne du front
page
du Coup de pouce et qui
croit que le Guide alimentaire canadien
a été inventé pour pourrir l’existence des chefs de famille, est d’avis que les
soupers devraient être facultatifs.
Pendant qu’elle réfléchissait à tout ça, elle analysait le
contenu du frigo. Instinctivement, elle sortit des œufs. « Facile des œufs
pis c’est plein de protéine », pensa-t-elle. De l’autre main, elle attrapa
le restant de saucisses italiennes de la veille. Puis, ses yeux tombèrent sur
le pain que l’ado avait omis de ranger après son déjeuner (ô surprise!).
Elle s’est rappelé cette super strata qu’elle avait mangée
au brunch chez sa copine, il y a quatre siècles, à cette époque où on brunchait
relax le dimanche en refaisant le monde et en se racontant nos vies huit fois
en sirotant un pinot gris. Ces dimanches où on n’avait pas à courir au Costco,
au cours de ballet et à la pharmacie pour acheter (encore) des couches.
Ouep, c’est ce qu’ils auront les marmots pour souper ce
soir. Pis ce sera bon. Parce que même si cette mère de famille est crevée, qu’elle
rêve d’un pina colada au Mexique ce soir, qu’elle tuerait pour regarder autre
chose à la télé que Théo ou Les Étoiles du dodo, bien, elle les aime
quand même un peu ses rejetons.

Strata


 
Ingrédients :
6 tranches de pain (pour vous déculpabiliser, utilisez du pain brun. On
ne goûtera pas le blé entier et vous pourrez en passer une petite vite à vos
rejetons!)
3-4 c. à soupe de beurre (ou de la margarine)
5 œufs
1 tasse de lait (pour faire changement, la pinte était vide. J’ai pris
la crème 35 %)
1 tasse de fromage rapé au choix (mozza, cheddar, suisse, mais pas du Cheez Wiz!)
2 à 3 c. à soupe de ciboulette
1 oignon haché
3 saucisses coupées en rondelles minces (si elles sont cuites. Sinon,
on retire uniquement la chaire qu’on fera dorer. On pourrait aussi mettre des
crevettes, du jambon, du chorizo ou rien!)
Sel et poivre
Étapes :
  1. Préchauffer le four à
    325F. Couper le pain en dés d’environ 2 cm cubes. Arroser les cubes de
    beurre fondu (environ 2 c. à soupe) et mélanger. Enfourner une quinzaine
    de minutes jusqu’à ce que les cubes soient bien dorés.
  2. Mélanger les œufs, le lait
    (ou la crème!), le fromage et la ciboulette dans un bol. Bien défaire les œufs.
    Ajouter du sel et du poivre au goût.
  3. Faire dorer l’oignon
    (coupé en dés) dans une poêle dans un peu de beurre. Ajouter la chair de
    saucisse et faire dorer. Si vos saucisses sont déjà cuites, omettez cette dernière
    partie.
  4. Ajouter le pain et le
    mélange d’œufs aux oignons et à la saucisse. Brasser doucement. Mettre au
    four 25 à 30 minutes jusqu’à ce que ce soit bien doré. Puis, passer à
    broil quelques minutes.

Conclusion :
Quand la mère de famille regarda ses enfants engloutir son Strata, elle se dit
qu’ils pouvaient bien tous aller se faire voir ces magazines avec leur menu
cinq étoiles. Avec son souper à cinq cennes, elle avait frappé dans le mille. Parce
que même si sa vie de fou laissait une empreinte indélébile sur son physique,
pour rien au monde elle n’aurait changé ce moment.