Le réputé restaurant Chez l’Épicier a fait peau neuve. J’aimerais vous dire que j’ai un comparatif pour vous préciser les changements un à un, mais comme c’était une première pour moi, impossible de le faire. Ce que je peux vous dire par contre c’est ce que j’ai vu, vécu et dégusté et vous en faire un compte rendu !

L’ambiance

D’un, le décor élaboré par Taktik Design et Stéphanie Émond est tout simplement superbe. Les boiseries, les briques et les accents de bronze sont magnifiques et chaleureux. Ça donne le ton pour une soirée chic et de bon goût. Le côté salle à manger plus traditionnel côtoie avec goût et harmonie le côté-bar à cru plus vivant et dynamique.

La boustifaille

Je ne sais pas si c’est une question de personnalité, mais j’ai été complètement charmé par le concept du bar à cru. Le mixologue Olivier Espes Fuestes a littéralement, dans mon cas, volé la vedette avec sa bonne humeur et ses cocktails complètement savoureux et originaux.

Non pas que les repas  n’étaient pas à la hauteur, détrompez-vous, au contraire. Les cannellonis de homard étaient à la fois beaux et goûteux. J’ai beaucoup aimé ! J’ai moins aimé la Bolognaise, non pas qu’elle était mauvaise au contraire, mais c’est plus un type de repas que je mange à la maison et non pas dans un restaurant réputé du Vieux Port . J’ai adoré le mélange très audacieux du plat chanterelles, abricots et chèvre que l’on a pu déguster lors de notre soirée ! C’était vraiment différent et savoureux. Le jeune chef Samy Benabed est définitivement inventif et bourré de talents.

Mes coups de coeur

J’ai par contre eu un coup de cœur majeur pour le dessert qui était parfait en tout sens. Moi qui n’ai pas la dent sucrée, c’est un exploit de me séduire avec un dessert. L’heureux mélange de sarrasin, rhubarbe et fraises était tellement bon que j’aurais léché mon assiette. Mais mon réel coup de cœur de la soirée fut les huitres gratinées, encore une fois du côté-bar. ELLES ÉTAIENT délectables. J’en aurais pris une douzaine sinon plus !

De gauche à droite : Le Chef Samy Benabed , Le mixologue Olivier Espes Fuestes, Le sommelier Jonathan Ben Chetrit, Le Chef Laurent Godbout

Bref, le restaurant Chez l’Épicier a des raisons évidentes de festoyer ses 18 ans. La jeune et dynamique équipe n’a rien à envier aux autres. Elle est inventive et talentueuse et elle saura bien servir le talent indéniable du chef Laurent Godbout !

Pour plus de renseignements, consultez le site de L’Épicier juste ici !

À noter : que dire de la salle qui se trouve au sous-sol de l’établissement. On a vraiment l’impression d’être à une autre époque. Une salle à louer pour un gros happening ou une fête importante. C’est MAGNIFIQUE !

Pour conserver l’idée sur Pinterest c’est par ici : https://www.pinterest.ca/pin/269793833912801731/

Vous aimerez aussi :

11 endroits à visiter dans le Vieux-Montréal