La Cage fait peau neuve Cinq Fourchettes

Source: La Cage

La Cage s’est refait une beauté ! Aussi loin que je me rappelle, j’amenais les enfants à la Cage. C’était peu coûteux, assez bruyant pour ne pas déranger les autres, tsé des enfants ça bouge et ça parle fort. J’aimais tellement le concept des enfants qui mangeaient gratuitement le dimanche. Le bonheur pour les parents et leur portefeuille.

Je me rappelle encore la mini-salle de jeu qui avait été aménagée à la Cage proche de chez moi. Les enfants y allaient, socialisaient avec les autres et nous, bien, on avait un break entre adultes. Les enfants ont grandi et on a un peu perdu l’intérêt d’y aller. On avait fait le tour du menu et le décor avait, quant à moi, mal vieilli.

Récemment, j’ai été invité à aller essayer le nouveau menu et du même coup, constater les changements dans leur plus récent établissement à Laval. Ça me tentait de voir si vraiment, les modifications apportées en valaient le déplacement. J’ai donc appelé mon ami Martin et nous sommes allés ensemble souper pour voir le tout.

La Cage fait peau neuve Cinq Fourchettes

Source: La Cage

Décor

Pas besoin de vous dire que déjà en entrant, j’ai été surprise par la chaleur et la beauté des lieux. Rien à voir avec les vieux avions accrochés au plafond ou les bâtons de hockey défraichis cloués au mur. Tous ces vieux éléments décoratifs des années 90 avaient fait place à des hauts plafonds ornés de beaux luminaires, des coins repas confortables de style épuré à la limite du glam. J’étais extrêmement surprise et enchantée des modifications apportées. Mais est-ce que le repas allait me surprendre tout autant ?

Invités à nous asseoir au comptoir, nous avons pu voir la cuisine en action tout en jasant avec le chef Jean-François Baril. Très intéressant comme concept pour sa proximité et l’ambiance qui y règne. Le chef Baril nous a donc épatés avec une succession de plats goûteux et accessibles. Rien d’extravagant, tout en sobriété mais surtout, tout en saveurs.

La Cage fait peau neuve Cinq Fourchettes

La bouffe

Martin et moi avons eu un coup de cœur majeur pour les fish tacos (Filet de morue pané, mélange de chou rouge et vert, salsa de tomates fraîches, aïoli, coriandre et lime). Ils étaient juste bien assaisonnés et vraiment délicieux. Je n’aurais mangé que ça ! Nous avons aussi beaucoup apprécié notre steak (n’ayez pas peur de le demander à la cuisson désirée). Il était juste à point ! La carnivore en moi était plus que satisfaite. J’ai eu la chance lors d’un autre événement à la Cage,  de tester quelques bouchées et je vous conseille fortement d’essayer le club homard qui est tellement gourmand ! Je l’ai ADORÉ ! Puis évidemment, à la Cage, il ne faut pas passer à côté des ailes, qui sont un classique depuis toujours. Elles sont juste fabuleuses et tellement pas chères, qu’il ne faut pas s’en passer.

La Cage fait peau neuve Cinq Fourchettes

Source: La Cage

Mais encore

Mais qu’à de différent le menu au juste ? Mis à part de nouveaux plats (dah), la Cage mise désormais sur les produits locaux. La Cage encourage ainsi les producteurs d’ici ! On peut d’ailleurs admirer les produits dans l’immense frigo installé à la vue dans le restaurant de Laval. Ça donne l’eau à la bouche ! J’étais d’ailleurs très heureuse d’entendre qu’un de mes partenaires chouchous (Exceldor) est aussi fournisseur à la Cage. Leur produit est tellement excellent que le partenariat est d’une évidence.

La Cage fait peau neuve Cinq Fourchettes

Tartares à partager

Bref, la Cage s’est offert un beau coup de jeunesse. J’ai tellement hâte que le nouveau look soit implanté partout ! Je l’attends patiemment sur ma Rive-Sud en tout cas. Maintenant, à quand les performances dignes de ce nom du Canadiens que l’on puisse savourer le tout autour d’un bon match ?

Pour plus d’informations :

3035 Boulevard le Carrefour
Laval H7T 1C8

www.cage.ca