Depuis toujours, mon noyau de la guerre c’est le sport. Ce n’est pas que je n’aime pas ça ! Au contraire, je suis toujours heureuse après en avoir fait. Mon problème vient surtout de se botter le derrière pour en faire ! J’imagine très bien que je suis loin d’être la seule ! J’ai donc en novembre dernier commencé un processus de réflexion qui m’amène aujourd’hui à vous donner mes petits trucs pour intégrer le mouvement dans votre quotidien.

Se donner des objectifs réalistes 

J’ai fait une petite liste pour comprendre pourquoi j’abandonnais mes ambitions de sportives rapidement depuis, eeee, toujours. L’exemple typique de la fille qui prend un abonnement au gym et qui y va seulement 2 mois, c’est moi, tout craché. Moi, l’idée d’aller déneiger ma voiture, de m’habiller chaudement, d’apporter un sac de vêtements, de chauffer la voiture et de faire l’aller-retour au gym est un ensemble de raisons suffisantes pour que je fasse la patate de divan. Bref, j’ai un petit côté paresseux. 

J’ai ma journée dans le corps, trois jeunes et vraiment peu de temps. En plus, je suis, honte à moi, très orgueilleuse. Je suis loin d’être en shape et aller m’entraîner devant du monde, c’est moins ma tasse de thé. Je me rappelle encore l’humiliation récente d’être resté prise à l’envers sur un bench renversé et d’avoir été abandonné par mes abdos (les peu que j’ai). J’ai dû demander de l’aide à mon voisin d’exercice pour descendre de là et je suis encore pleine de honte en y repensant. Faque, pour moi, en ce moment c’est non ! Je préfère m’entraîner chez moi !

S’asseoir et se mettre à l’horaire.

Quand je dis me mettre à l’horaire, je dis littéralement me mettre à l’horaire dans l’agenda ! S’imposer des heures, des moments selon nos goûts et nos occupations. J’ai, perso, essayé plusieurs trucs. Le soir pour moi, c’est moyen entre la routine du souper, du travail et des enfants, je peine à y arriver. J’ai donc décidé de varier entre le matin et le midi.

Encore là, il faut choisir une plage qui convient à votre environnement. Pour certains, c’est le gym sur l’heure du diner. Pour d’autres, c’est la course tôt le matin. Pour moi, c’est l’entraînement le matin de weekend et le midi de semaine. Ça m’arrive aussi d’en ajouter le soir quand ma fille pratique son saxophone. Tsé, écouteurs dans les oreilles pour maman ! Ha ha ha ! Mais ça, c’est une autre histoire. #badmom

Se donner à fond ou y aller doucement

J’ai réalisé aussi qu’il fallait me calmer et y aller à mon rythme. J’ai, mes amis riraient un peu, une toute petite tendance à y aller un peu fort. Tsé, le tout ou rien c’est tout moi. Cette fois, j’ai opté pour le « un petit pas à la fois ». Ça ne sert à rien de se donner à fond si c’est pour abandonner tout aussi rapidement ! Alors, tout comme en nutrition, j’intègre des petites choses ici et là.

Respecter notre âge et nos capacités

Il faut comprendre qu’à 20, 30, 40, 50 ou 60 ans, on n’a pas le même niveau d’énergie et la même endurance. Il faut savoir se respecter et progresser lentement mais surement. Si votre santé est chancelante, il ne faut surtout pas se créer de problème supplémentaire ! Consultez au besoin un spécialiste et/ou optez pour des trucs plus doux. Peu importe ce que vous ferez, ce sera déjà mieux que rien du tout !

 

 

Mon équipement à la maison * : Clairement, j’ai un faible pour le rose et le gris !

Bien s’équiper pour être confortable et éviter les blessures

Les pieds

On ne le dira jamais assez, mais bien s’équiper c’est important. Vous aimez marcher, mais vous vous les gelez dehors ? Procurez-vous une bonne paire de bottes. Avoir froid, ça enlève quand même un gros plaisir à la chose. Vous avez mal aux pieds après chaque séance au gym parce que vous chaussez des souliers dignes des années 70 ? C’est bien beau le Vintage, mais pas pour vos pieds. Il est temps de les balancer aux poubelles et de vous en payer une nouvelle paire. Une bonne paire de chaussures c’est PRIMORDIAL. Choisissez-les bien. Essayez-les en magasin. Marchez avec dans les allées pour vous assurer que les souliers vous vont comme un gant.

Le soutien

Mesdames, svp, pour le bonheur de vos seins, enfilez une brassière sport. Je le sais que ça écrase la poitrine et qu’on perd instantanément deux tailles de bonnet, mais out la coquetterie. Vous allez vous remercier plus tard. Vous allez éviter des douleurs au dos et des affaissements éventuels des seins. TSÉ ! Ça tombe naturellement avec le temps, aussi bien se donner une chance pour que ça retarde un peu.

Choisissez-le solide, avec de bonnes bretelles et avec un tissu qui respire. Personnellement, je suis en amour avec le modèle Nike qui respire bien, qui tient en place et qui protège ma poitrine sans être désagréable.

Les vêtements

Les vêtements sport sont aussi importants. Je me rappelle avoir été au gym avec un pantalon de yoga mal ajusté ! Je passais ma vie à les remonter, jusqu’à tant que, beaucoup trop occupé à me remonter la fourche, j’aie failli me planter solidement sur le tapis roulant. Ça aurait fait un beau vidéo viral sur YouTube, croyez-moi. Être bien dans nos vêtements c’est un must.

Il faut être confortable. Confortable, veut aussi dire de bien choisir le matériel dans lequel est fabriqué le vêtement. Il se doit d’être léger et il doit respirer. Vous allez suer seul, aucunement besoin d’aide d’un vêtement qui retient la chaleur. Choisissez des vêtements qui sont versatiles. J’utilise personnellement mon pantalon sport en dessous de mes jeans quand je marche les soirs d’hiver dehors. Ça me sert de combine et il est assez ajusté pour que je puisse le porter sans gêne en dessus du jeans.

J’adore m’affaler après mon entraînement sur mon tapis de yoga pour respirer un peu ! Vivre mon moment de satisfaction et reprendre mon souffle hahaha

Varier ses entraînements

Dans mon cas, en ce moment, c’est la marche rapide qui l’emporte. Comme ma Fitbit me chicane souvent pour me faire savoir que je n’ai pas atteint mon minimum de pas par jour, j’ai décidé de commencer par là. Je travaille de la maison, alors ma marche quotidienne consiste à monter ou descendre quelques marches. Ce n’est clairement pas assez. J’ai eu un choc quand j’ai eu ma montre l’an passé pour mes 40 ans. Constater que je faisais à peine 1000 pas par jour alors que pour être en santé, on devrait au moins en faire 8000-10 000, ça donne une claque au visage ! Ça faisait dur mon affaire. Donc, depuis un an, j’ai beaucoup amélioré cette partie, mais je veux en faire un peu plus, car je n’atteins pas toujours mes 8 000 pas !

Éventuellement, je voudrais intégrer le yoga et la musculation dans ma routine. Afin de bien varier mes exercices, car moi, la routine, ça me tue. Il est clair que je vais mettre du travail pour les bras sur ma liste, car je commence à avoir un peu honte de demander à mes garçons d’ouvrir des maudits pots. J’ai bien juste 40 ans et mes bras « flap » au vent comme si j’en avais 100! Pas chic ! Je dois aussi travailler mes abdos que j’appelle tendrement mes coussins gonflables. Pratique en cas de chute, mais pas terrible pour le reste .

Blague à part, je me monte tranquillement un petit gym sans prétention à la maison. De cette façon, mes ados peuvent aussi s’en servir.  Je le sais que s’entraîner à la maison n’est pas pour tout le monde ! Allez-y avec ce qui vous convient ! Vous aimez le gym ? GO GO GO ! Les conseils s’appliquent de la même façon. Petit truc perso ? Je fais mon tapis roulant en regardant mes séries  préférées sur ma tablette ! Deux pour un ! Il faut ce qu’il faut pour se motiver ! Aussi, si vous avez besoin de motivation, écrivez-moi ! On va s’encourager en gang ! Taguez-moi sur Instagram ou sur Facebook ! J’aime ça vous jaser et il me fera plaisir de vous donner des tapes dans le dos !

* Vous aimez mon ti kit, pour retrouver ses articles voici les liens :

1- Sportwear Nike – Legging pour femmes 

2-  Nike Pro – T-Shirt d’entrainement 

3- Chaussures Nike Flex Supreme 6 

4- Nike Pro Classic – Soutien-gorge d’entrainement 

Il y a une tonne d’autres articles super intéressants pour l’entraînement sur le site de Sports Experts. Allez fouiner ! 

Décharge : Cet article est commandité par Sports Experts. Les opinions et les textes sont les miens et n’impliquent que moi. Cette démarche sportive est la mienne et j’y mets beaucoup d’efforts et de sueur ! Merci à Sports Experts de m’encourager dans mes démarches d’intégrer de meilleures habitudes de vie.