L’Espagne est un pays dont je rêve depuis toujours. Sa culture, son mode de vie et son soleil radieux m’attirent au plus haut point. Lors d’une soirée soulignant l’arrivée de deux nouveaux vins espagnols en SAQ, j’ai écouté avec passion l’animateur Francisco Randez qui nous racontait un pan de l’histoire espagnol. Francisco nous mentionnait entre autres que les vins Liberado ont été inspirés par la Modiva Madrilena !

La Modiva c’est un mouvement culturel axé sur la liberté, la passion et la créativité. Après 40 ans de régime franquiste, les Espagnols, durement touchés par ce régime autoritaire, ont pu enfin laisser libre cours à leurs passions et leurs goûts de vivre, et ce, dans toutes les sphères de leurs vies. Ils ont ainsi pu fêter et se rassembler à leurs guises, ce qui leur avait été refusé depuis 1939 !

La cuisine

Francisco nous expliquait que la cuisine espagnole était axée sur la fraicheur et la simplicité, deux choses que j’adore au plus haut point. Ce qui laisse toute la place aux saveurs et aux accords. Sans chichi ni flafla. On reconnait bien ce goût de la simplicité, entre autres, dans leurs tapas. Plats super populaires au Québec et ailleurs dans le monde. Ces petites entrées sont souvent faites de peu d’ingrédients, toujours en fraicheur et surtout Oh Combien goûteuses. Ce qui laisse amplement de place aux vins qui les accompagnent. L’un complétant toujours l’autre !

Donc lors de cette fameuse soirée, j’ai pu goûter aux deux vins (le rouge et le blanc). Ironiquement, j’ai eu un crush majeur pour le Liberado verdejo-sauvignon alors que l’Espagne est surtout reconnue pour ses rouges. Par contre, j’ai cru comprendre lors de la soirée que c’est en Espagne que l’on retrouve certains des cépages blancs les plus diversifiés de la planète ! Chose que je ne savais pas ! Clairement, on en apprend tous les jours ! Bref, le Liberado blanc était équilibré et frais et c’est un vin à essayer mes amis ! Il s’accordait à merveille avec les succulentes tapas du chef Alonso Ortiz du sublime restaurant Pintxo.

Le rouge n’est pas en reste, mais il était moins dans mes goûts personnels. À vous de voir ! Chaque vin ayant sa personnalité tout comme chacun d’entre nous, ce sera peut-être le rouge qui vous séduira !

Informations :

  • Ces deux vins proviennent de la région de Castilla La Mancha, en Espagne, la plus vaste région viticole au monde.
  • Ces deux nouveaux vins sont désormais en vente à la SAQ. Le cabernet sauvignon-tempranillo Liberado est vendu au prix de 13,05 $, et le verdejo-sauvignon blanc au prix de 12,50 $.
  • Le cabernet sauvignon-tempranillo charme par son bouquet complexe et ses saveurs intenses de cassis et de cerise. Ce vin corsé accompagne avec bonheur le chorizo fumé ou un gaspacho frais, puis met en valeur les plats exotiques épicés et les fromages forts.
  • Le verdejo-sauvignon blanc, quant à lui, se démarque par ses notes vives et fraîches. Offrant un équilibre agréable de pamplemousse et d’herbes fraîches, ce vin vif et jeune s’accorde parfaitement avec une paëlla aux fruits de mer, un plat de poisson, du jambon serrano, un fromage vieilli comme le manchego, des tapas ou de légers canapés.