Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai passé tout droit la semaine dernière ! Je n’avais pas assez de trucs dont j’avais envie de parler ! Aussi bien se taire dans ce temps-là, non ? Mais cette semaine, j’ai de belles trouvailles !

Le livre Mordue de fromage

L’animatrice Anick Dumontet vient tout juste de lancer son livre de recette Mordue du fromage. Livre qui met en vedette les fromages du Québec. Les images sont superbes et les 70 recettes semblent être délicieuses. Avertissement, ce ne sont pas des recettes qui sortent des sentiers battus. On y retrouve beaucoup de classique bien connu, mais elles sont intéressantes à avoir sous la main. J’offrirais ce genre de livre à un(e) jeune cuisinier qui veut apprendre des classiques en cuisine et qui évidemment est un amateur de fromage. Le livre est paru sous les Éditions La Semaine et se détaille au prix de 22,99 $ en version numérique et à 29,99 $ en version papier. Personnellement, il va aller directement dans la « trousse » de fiston #2 qui capote sur les fromages !

Source : Ricci Curbastro

 

Le Franciacorta

Hier, lors d’un séminaire, j’ai découvert le Franciacorta (bulles italiennes). J’avoue que je ne connaissais pas du tout et que j’ai été agréablement surpris. Pour l’occasion, M. Riccardo Ricci Curbastro, président de la Confédération nationale des FEDERDOC Consortium vin Appellation d’Origine, était présent pour nous parler de ce produit italien totalement exquis. Nous avons eu l’occasion de goûter à deux Franciacorta issus de ses terres.

Le premier, le Franciacorta Brut, fait d’un assemblage de Chardonnay, de pinot noir et de pinot blanc serait parfait pour l’apéro. Il était surprenant et je le verrais même en accompagnement avec un poisson.

Le 2e, mon préféré, le Franciacorta Satèn Brut, est fait à 100 % de Chardonnay. Il est fruité, les bulles sont délicates et vraiment, s’il était disponible en plus grande quantité, je m’en serais fait une réserve. Malheureusement, seulement 1000 bouteilles seront sur les tablettes de la SAQ en juillet et vu son prix plus que raisonnable (en bas des 50 $ pour un mousseux qui fait drôlement compétition au bon champagne et au Chablis Grand Cru). Alors à vos cellulaires pour en commander si vous en êtes capable ! C’est vraiment un must à avoir.

D’ailleurs, j’ai appris un fait très intéressant. Il est préférable de servir ce genre de bulles dans un verre de type ballon plutôt que dans une flûte. On s’est souvent servi de la flûte puisque les bulles étaient, à l’époque, moins durables ! La flûte aidait à la préservation des bulles. De nos jours, l’effervescence est quasiment garantie alors il est préférable pour en savourer toutes les subtilités de le verser dans un verre qui lui permettra de respirer un peu ! Surtout dans le cas du Satèn qui a quand même passé 40 mois enfermé dans des barriques.

D’autres infos plaisantes à savoir

70 % de la surface plantée est conduite selon les méthodes biologiques faisant de l’appellation Franciacorta DOCG la première en matière de vins certifiés bio dans le monde * !

La région produisant le Franciacorta est située dans le nord de l’Italie au pied des Alpes. La production de Franciacorta monopolise 2600 hectares de terre et permet de produire 17 millions de bouteilles par année ! Il est peu connu ici puisque 88 % de la production est consommé en Italie * !

*Source : www.monsieurbulles.com

Mama Yo !

Voilà une superbe et délicieuse alternative à la mayonnaise traditionnelle. Une mayo idéale pour les gens présentant des allergies alimentaires aux œufs, aux produits laitiers, au gluten, au soja, à la moutarde, aux arachides et aux noix ! Je l’ai testé en sandwich ce midi dans le classique pain grillé, tomates et laitue ! Pour une fille qui n’a aucune allergie alimentaire et qui a le choix de ce qu’elle mange, j’ai vraiment adoré ! Vous pouvez d’ailleurs visiter le site de Mama Yo ! et y trouver des recettes sans allergènes développés en collaboration avec la nutritionniste Geneviève Nadeau ! Un beau produit à découvrir.

 http://mamayo.com/recette-nutritionniste-genevieve-nadeau/

Légumes et fruits Hors-La-Loi économiques (disponible dès le 1er juin)

J’ai été convié cette semaine au lancement des légumes et fruits Hors-La-Loi. Une gamme de produits qui vise à réduire le gaspillage alimentaire et mettre en valeur des légumes et des fruits dits moches auparavant condamnés à la poubelle ou à la revente à rabais aux grandes entreprises !

Mais attention, qui dit moche ne veut pas dire mauvais et pas frais ! Ils ont juste un look différent qui, à mon avis, les rend encore plus charmants. Leur emballage est ludique et rigolo, ce qui les rend très attachants pour les parents tout comme les enfants. En plus, ils sont 30 % moins chers que leurs comparses dits « parfaits » !

C’est bon pour notre portefeuille et celui de nos producteurs. C’est bon pour notre santé et pour la planète ! Qui dit mieux ?

La gamme comprend des pommes de terre, des carottes, des poivrons, des oignons, des concombres, des pommes et des tomates. Une belle variété sur laquelle on peut faire de grandes économies !

Pour l’instant, les produits Hors-La-Loi sont présents seulement chez Métro. On espère une invasion sous peu dans toutes les épiceries du Québec ! Demain, je vous mets la recette de ma salade de pois chiche fait avec certaines des légumes que j’ai reçu lors de cette présentation !

Pour des recettes vous pouvez aussi consulter le site www.horslaloi.ca .

Et comme Alexandra Diaz a dit lors de la soirée « Moi si j’étais un légume, je voudrais être moche ! ». Ils sont si beaux et si bons que moi aussi, si j’en étais un, je voudrais être moche comme eux !

 

 

Les tubes de tartares Sushi à la Maison (à partir du 1er juin)

Vous l’avez peut-être vu la semaine dernière, j’ai eu la chance d’être live dans ma cuisine avec la belle Geneviève Everell pour vous parler en primeur de la sortie des tubes de tartares. Petit moment d’improvisation entre deux passionnées de bouffe, nous nous sommes amusées en vous présentant les 3 nouveaux produits de Sushi à la Maison. Des tubes de tartrates congelés, déjà coupés, prêts à être assaisonnés pour notre plus grand bonheur.

3 sortes sont présentement disponibles, soit le thon rouge, le saumon et les pétoncles. J’ai testé 2 des 3 produits et je capote littéralement. C’est vraiment un beau truc à avoir dans son congélateur pour un souper dernière minute ou pour surprendre la visite impromptue. Ils se détailleront à 9,99 $ dans les IGA de la province. PAR CONTRE, ils seront en vente dès demain à 6,99 $ pour toute la semaine à venir! Comme ils sont bons pour un an au congélo, garrochez-vous et faites-en provision !

Je prends aussi un instant pour mettre une information au clair, le poisson destiné pour le tartare que ce soit en poissonnerie ou en grande surface est toujours, toujours, toujours congelé avant d’être vendu afin de détruire les parasites présents dans plusieurs d’entre eux. Comme j’ai lu de multiples commentaires à ce sujet sur les réseaux sociaux, je tenais à vous rassurer que le produit est de qualité et que la congélation fait partie du processus normal en matière de poisson-qualité sushi !

D’ailleurs, lorsque vous irez en chercher, prenez le livret-recette dans lequel se trouve des recettes délicieuses de Miss Sushi à la Maison ! Il est offert gratuitement !